Consultants et travailleurs freelances, quels investissements anticiper ?
ECL DIRECT

Consultants et travailleurs freelances, quels investissements anticiper ?

  • Mise à jour le 21 septembre 2020

Avant de se lancer en freelance, il faut anticiper vos premières dépenses. Matériels, site internet, véhicule, assurances… tout ce dont vous avez besoin va bien entendu dépendre de votre activité de freelance et de vos besoins. D’une part cet exercice va vous permettre de calculer votre Tarif Journalier Moyen (le fameux TJM) pour vous vendre en couvrant bien toutes vos dépenses mais aussi parce que cette étape de préparation est l’occasion de bien préparer votre lancement et que nombre d’investissements peuvent être associés à quelques petits détails comptables bien utiles à connaître…

Alors, quels sont les investissements à ne pas oublier au démarrage de votre activité ?

Acheter votre matériel

Ordinateur, logiciels, imprimante… l’achat de votre matériel est un poste de dépense par lequel vous devez forcément passer. Mais le montant de vos acquisitions peut vite grimper (pour un graphiste typiquement, que vous soyez mac ou PC, le matériel sera forcément assez coûteux).

Clairement si vous êtes consultant informatique, formateur… vous n’avez pas de besoins conséquents en matière d’investissement. Un ordinateur portable qui tient le choc, un téléphone et les forfaits qui vont avec et cela devrait amplement suffire pour démarrer. En revanche, sachez que des investissements en petits matériels en fin d’année peuvent permettre d’optimiser votre résultat… un disque dur, une nouvelle imprimante…

Communiquer

Avec les réseaux sociaux, on pourrait penser qu’il n’est pas utile de dépenser quoi que ce soit en communication. Mais, à titre d’exemple, un site travaillé représente votre carte de visite professionnelle.

En effet, un site vitrine avec une identité visuelle qui présente votre offre, votre valeur ajoutée, reste toujours un fort levier de communication pour trouver de nouveaux clients.

Selon les moyens utilisés, le coût de votre communication peut varier mais pour vous lancer, rien ne sert de dépenser trop.

Déléguer votre gestion comptable

En dehors des frais à la création, certains frais de gestion et de comptabilité sont à prévoir. Mais d’un statut juridique à l’autre, vos frais vont être totalement variables. En micro-entreprise, vous n’êtes pas redevable de la TVA et vous n’avez pas à produire un bilan ou un compte de résultat. A l’inverse, pour tout autre régime juridique, la tenue d’une comptabilité sera de mise.

L’intervention d’un expert-comptable n’est donc pas systématique, mais cela reste conseillée quel que soit votre statut juridique. Si vous choisissez de faire appel à un expert-comptable, cela représente un coût supplémentaire mais celui-ci sera très certainement amorti grâce notamment à l’optimisation fiscale.

investissements freelances et consultants

Acheter ou louer un véhicule personnel ou professionnel

L’utilité d’un véhicule dans le cadre de votre activité dépend de votre lieu d’exercice et de vos besoins. Si vous devez vous déplacer et que les transports en commun ne suffisent pas pour mener à bien votre activité, il vous faudra très certainement investir dans un véhicule. Mais comment choisir entre acheter (ou louer avec la LOA ou la LLD) un véhicule de société ou utiliser votre véhicule personnel tout en comptabilisant vos indemnités kilométriques. Votre choix va surtout dépendre de vos besoins. Avez-vous déjà un véhicule personnel ? Combien de kilomètres comptez-vous parcourir dans le cadre de votre travail ?

Définir votre lieu d’exercice

En tant que consultant, vous êtes amené à vous déplacer chez vos clients la majeure partie de votre temps. Mais pour le reste du temps, vous avez de nombreuses options quant à l’endroit où vous désirez exercer. Achat ou location d’un bureau, coworking, travail à domicile… L’option choisie engendrera forcément un coût différent.

Concernant la domiciliation de votre activité, plusieurs possibilités sont aussi envisageables : faire appel à une société de domiciliation, domicilier votre entreprise à votre domicile, dans un local dédié à votre activité ou encore en pépinière d’entreprise.

Assurer votre activité professionnelle

En termes d’assurances professionnels, vous avez à minima, l’obligation de souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle (RCP). Cette assurance protège votre activité contre les sinistres commis dans le cadre de l’exercice de votre activité professionnelle.

Si vous êtes consultant informatique et que détruisez les données d’un de vos clients, l’assurance responsabilité civile professionnelle prend en charge l’indemnisation de la victime. Il restera éventuellement à votre charge, la franchise prévue par le contrat d’assurance.

En plus de l’assurance RCP, souscrire une assurance multirisque professionnelle vous permet de couvrir les risques liés à votre activité en protégeant le patrimoine mobilier et immobilier de votre entreprise (locaux, matériel professionnel, stocks…).

D’autres types d’assurances sont à souscrire selon les cas. Notamment, si vous avez un véhicule professionnel, veillez à souscrire une assurance automobile professionnelle.

Le conseil de nos experts-comptables pour bien gérer toutes vos dépenses liées à votre activité de consultant

Chaque dépense compte surtout quand on se lance en indépendant. C’est pourquoi il est primordial de bien gérer votre trésorerie et de contrôler vos coûts.

Faire appel à un expert-comptable peut s’avérer être une aide précieuse tant pour déléguer toutes les tâches administratives et comptables que pour optimiser les dépenses dû à vos premiers investissements.

Les frais professionnels déductibles, le statut juridique, le choix du véhicule professionnel… sont autant d’éléments qui, avec une bonne stratégie d’optimisation fiscale, font la différence.

Article publié initialement le 14 septembre 2020

Olivia Boulay

Rédactrice-web spécialisée dans les sujets relatifs à la comptabilité et à la gestion d'entreprise pour les TPE

Découvrir son profil
Partagez cet article
Cet article vous a plu ? Donnez-lui une note

En lien avec cet article

Un expert comptable en ligne de confiance pour votre TPE

ECL Direct, numéro 1 de l’expertise comptable en ligne pour les freelances et les indépendants, a développé une offre de services comptables unique qui vous assure un accompagnement personnalisé au meilleur prix. Votre conseiller comptable en ligne attitré suit votre dossier tout au long de l’année et prend en charge la comptabilité de votre entreprise. Indépendants, consultants freelance, professions libérales, plus de 3500 clients nous font confiance et confient la comptabilité de leur TPE à nos experts comptables en ligne.

ECL Direct, c’est aussi un service de création d’entreprise complet : prévisionnel d’activité, statuts juridiques, formalités de création d’entreprise… Votre création entreprise clé en main avec nos juristes et comptables spécialistes.