Rémunération et couverture sociale : optimisation d’un expert-comptable en ligne

Président de SASU ou de SAS, dirigeant de SARL ou micro-entrepreneur, la gestion de la rémunération et de la protection sociale représente un véritable enjeu pour les entrepreneurs indépendants. Du calcul du taux journalier moyen à la mise en place de dispositifs pour réduire les charges patronales, l’accompagnement d’un expert-comptable en ligne se révèle rapidement indispensable.

#
Quel meilleur statut pour votre rémunération ?

Les frais de fonctionnement englobent aussi bien les frais de déplacement que les frais d’abonnement internet, d’assurance ou de gestion et de comptabilité.

En ce qui concerne le nombre de jours facturables par an, les entrepreneurs doivent tenir compte des congés, mais également des jours consacrés à la prospection, à la préparation, à la gestion de leur entreprise, etc. En règle générale, l’expert-comptable en ligne conseille de retenir 120 jours facturables par an.

Pour finir, un indépendant ne peut pas déterminer son taux journalier moyen sans analyser la concurrence. Se brader ou se vendre trop cher peut avoir de réelles conséquences sur l’activité de l’entreprise et faire fuir les clients potentiels.

Optimiser la rémunération du dirigeant avec un expert-comptable

La rémunération perçue par le dirigeant d’une entreprise peut varier selon différents critères. Par exemple, pour une SASU ou une SAS, l’entrepreneur est dénommé président avec un statut d’assimilé salarié. La rémunération du président est fixée au cours de l’assemblée générale, comme pour un dirigeant de SARL ou d’EURL. Le fait d’être assimilé salarié impose au président de recevoir une fiche de paie.

Lorsque l’on est dirigeant d’entreprise, il est possible de mettre en place des dispositifs afin d’optimiser sa rémunération. De cette manière, le montant des charges sociales et le montant des impôts à payer sont automatiquement réduits. Parmi ces dispositifs, il faut citer :

  • la mise en place de l’intéressement ;
  • la mise en place d’un plan d’épargne entreprise à 5 ans ;
  • le choix entre véhicule de société et indemnités kilométriques ;
  • le choix entre prime et dividendes ;
  • etc.

Les experts-comptables sont des professionnels de la comptabilité ayant une connaissance complète de l’ensemble de ces dispositifs. Ils peuvent ainsi proposer ceux qui sont les mieux adaptés aux besoins et à la situation de chaque entrepreneur indépendant afin d’améliorer leurs revenus.

expert comptable pilotage entreprise

Vous souhaitez optimiser votre rémunération ?

Contactez l’un de nos experts de la rémunération des dirigeants

Les frais pris en charge par l’entreprise et leurs modalités de remboursement

Un président ou un dirigeant doit engager de nombreux frais pour la création, le développement et le fonctionnement de son entreprise. Le remboursement de ces frais est strictement encadré. De plus, en comparaison avec les modalités de remboursement des frais engagés par un salarié de l’entreprise, des mesures plus restrictives ont été mises en place pour ces frais.

Voici quelques exemples de frais engagés par le président ou le dirigeant qui peuvent faire l’objet d’un remboursement par l’entreprise :

  • les frais de formation du dirigeant avec notamment le crédit d’impôt ;
  • les frais de repas avec un client, qui sont déductibles du résultat ;
  • les frais de loyer pour les entrepreneurs exerçant leur activité professionnelle à leur domicile ;
  • les frais engagés avant la création de l’entreprise, comme les frais d’annonces légales ou les frais d’immatriculation ;
  • etc.

Les frais engagés avant la création de l’entreprise sont des frais incontournables qui font partie des frais d’établissement. Ils peuvent constituer des charges déductibles ou être comptabilisés en immobilisations. Dans le second cas, ils sont amortis sur une durée maximale de cinq ans. Cependant, amortir les frais d’établissement empêche le versement de dividendes.

Une fois de plus, l’expert-comptable en ligne analyse la situation de chaque entrepreneur indépendant. Grâce à sa vision globale, il peut lui conseiller des solutions performantes.

La couverture sociale d’un entrepreneur indépendant

Depuis 2020, la protection sociale des indépendants est intégrée au régime général de la Sécurité sociale. La Sécurité sociale des indépendants remplace donc le régime social des indépendants, ou RSI, pour l’assurance maladie, l’assurance retraite et la gestion des cotisations. Des charges sociales ont été mises en place par l’État afin de financer la protection sociale du dirigeant, du président et des salariés.

Parmi toutes les cotisations payées par l’employeur se trouve la cotisation d’accidents du travail, AT, et de maladie professionnelle, MP. D’ailleurs, l’inscription au compte AT/MP est une obligation légale pour toutes les entreprises. Concernant les micro-entreprises, l’inscription n’est pas obligatoire, mais fortement recommandée, car elle permet de prendre en compte :

  • les accidents de travail ;
  • les accidents de trajet ;
  • les maladies professionnelles, dont la liste est définie par le Code de la Sécurité sociale.

Obtenez l’avis d’un expert comptable spécialisé

Contacter un expert

La cotisation AT/MP est payée par l’employeur et calculée à partir du salaire brut. Le taux accident du travail dépend de l’activité de l’entreprise et de sa taille. En faisant appel à un cabinet d’expertise comptable, les entrepreneurs indépendants ont l’assurance de bénéficier du taux accident du travail le plus adapté à leur entreprise.

La mise en place d’un contrat de prévoyance fait partie des solutions proposées par les experts-comptables en ligne pour améliorer la protection sociale du dirigeant ou du président. En effet, le contrat de prévoyance répond à trois besoins :

  • verser l’équivalent d’un salaire à l’entrepreneur indépendant en cas de longue maladie et d’absence de revenus ;
  • verser une rente au dirigeant ou au président en cas d’invalidité permanente ;
  • verser un capital aux personnes que l’entrepreneur fait vivre, comme sa femme ou ses enfants.

Contacter un expert-comptable en ligne, c’est bénéficier des meilleurs conseils pour optimiser sa couverture sociale d’entrepreneur indépendant et c’est donc être prêt à faire face à tous les imprévus.

Un expert-comptable en ligne pour réduire ses cotisations sociales

Les cotisations sociales regroupent les cotisations patronales et les charges salariales. Elles sont donc dues par le dirigeant et par chaque salarié et permettent de financer l’ensemble des prestations sociales qui concernent la protection des travailleurs.

Le montant des cotisations sociales peut atteindre 60 % du salaire brut :

  • 22 % pour les cotisations salariales ;
  • 25 à 42 % pour les cotisations patronales.

Elles représentent donc un coût important qu’un expert-comptable en ligne peut réduire. En effet, plusieurs dispositifs peuvent être proposés au dirigeant de l’entreprise pour optimiser et réduire le montant des cotisations sociales.

Premièrement, l’employeur peut fournir des Tickets restaurant en prenant à sa charge 50 à 60 % de la valeur de chaque ticket. Le montant de sa participation est alors exonéré des cotisations de sécurité sociale.

Deuxièmement, l’entreprise peut offrir des chèques-cadeaux. Ils doivent être distribués par le comité social d’entreprise ou par l’employeur si l’entreprise ne dispose pas de comité social d’entreprise. Ce dispositif permet au dirigeant d’être exonéré de cotisations et contributions sociales sous certaines conditions.

Troisièmement, certains types de recrutements donnent droit à des réductions de cotisations patronales. C’est notamment le cas des embauches en contrat initiative emploi, CIE. Ce dispositif d’insertion professionnelle est valable pour un contrat de travail de droit privé, en CDD ou en CDI.

De plus, le salarié doit être embauché pour un minimum de vingt heures par semaine et pour une durée minimale de six mois renouvelables, dans la limite de 24 mois. Le salarié est rémunéré conformément aux dispositions conventionnelles de l’entreprise. Son revenu doit être au moins égal au SMIC horaire.

Quatrièmement, toute entreprise qui compte au moins un salarié peut mettre en place l’intéressement. Il s’agit d’un dispositif facultatif d’épargne salariale. Plus concrètement, tous les salariés reçoivent une prime proportionnelle aux résultats de la société. Cela représente un véritable avantage, car les primes versées aux salariés sont exonérées de cotisations sociales. De plus, les entreprises bénéficient d’un autre avantage fiscal : la déduction du bénéfice imposable des sommes versées dans le cadre de l’intéressement.

Réduisez vos cotisations sociale grâce à nos experts

Réserver un RDV de 30 min

Allocations, revenus ou versement d’indemnités au titre de la Sécurité sociale des indépendants, la législation évolue régulièrement. L’expert-comptable oriente les entrepreneurs indépendants vers les meilleurs dispositifs en vigueur, qu’ils dirigent une SAS, une SASU, une EURL ou une micro-entreprise.

Articles sur la comptabilité qui pourraient vous intéresser

comptabilité sarl

Quelle différence entre le bilan comptable et le compte de résultat ?

Le bilan comptable et le compte de résultat sont des documents comptables que vos associés ou votre banquier vous demanderont régulièrement pour évaluer la santé de votre entreprise

Lire l’article

Un bilan comptable est-ce obligatoire ?

La gestion d’une entreprise nécessite une partie administrative : le classement des factures, le pointage des règlements clients et fournisseurs par exemple. Mais est-il obligatoire d’établir un bilan comptable ?

Lire l’article
Déclaration de TVA

Comptable Vs expert-comptable : quel prix ?

Si vous cherchez un comptable, vous pouvez l’embaucher, travailler avec un expert comptable de proximité ou un expert comptable en ligne. Avantages et inconvénients de chaque solution.

Lire l’article