Optimiser son imposition avec un expert-comptable en ligne

Impôt sur le revenu ou impôt sur les sociétés, certains entrepreneurs indépendants peuvent choisir leur type d’imposition. Mais ils peuvent aussi bénéficier de crédits d’impôt, se verser des dividendes ou calculer l’amortissement de leurs investissements. Voici les explications de votre expert-comptable en ligne concernant toutes les questions que vous vous posez sur l’optimisation de l’imposition.

#

Premièrement, il faut noter que certaines formes d’entreprises n’ont pas le choix. En effet, les régimes d’imposition varient selon la forme juridique des entreprises. Ainsi, une micro-entreprise relève de l’impôt sur le revenu. Concernant l’impôt sur les sociétés, il est obligatoire pour :

  • une SA ;
  • une SARL ;
  • une SAS.

L’EURL et l’EI sont les deux formes d’entreprises qui peuvent choisir leur régime fiscal : l’IR ou l’IS.

Deuxièmement, les entrepreneurs qui hésitent entre l’IR et l’IS peuvent se rapprocher d’un expert-comptable en ligne. Spécialiste de la fiscalité et de la gestion d’entreprise, il est en mesure de proposer les meilleures solutions à chaque entrepreneur indépendant. Il analyse les avantages et les inconvénients de chaque régime d’imposition.

Troisièmement, outre les points positifs et négatifs de chaque régime fiscal, l’expert-comptable en ligne analyse également les tranches d’imposition. En effet, l’impôt sur le revenu est basé sur un impôt progressif de cinq tranches. Concernant l’impôt sur les sociétés, les bénéfices sont imposés à un taux normal ou à un taux réduit.

La libération du capital social entraîne une réduction de 15 % du taux d’imposition. Cette solution est applicable pour les sociétés qui relèvent de l’impôt sur les sociétés, à savoir les SAS, SARL ou EURL. Libération totale ou libération partielle, l’expert-comptable en ligne accompagne les entrepreneurs indépendants dans l’optimisation de leur imposition.

Le report de la clôture d’un exercice est une décision qui doit être prise suffisamment tôt en assemblée générale. Elle nécessite donc une gestion optimisée de la comptabilité et de la fiscalité d’une société. Cette solution est proposée aux entrepreneurs indépendants qui ont intérêt à compenser deux exercices de manière fiscale. C’est notamment le cas si un exercice dégage un bénéfice conséquent et si des dépenses importantes sont prévues lors de l’exercice suivant, avec :

  • des embauches ;
  • des dépenses liées à un investissement immobilier ;
  • des investissements dans des outils de production ;
  • etc.

L’entrepreneur peut aussi opter pour la réduction d’impôt Pinel Métropole. Il s’agit de réaliser un investissement dans l’immobilier neuf. Sous certaines conditions d’achat et de location notamment, la défiscalisation Pinel Métropole donne droit à une réduction d’impôt pouvant aller jusqu’à 21 %.

Pour permettre une réelle réduction d’impôt, chaque optimisation fiscale doit être analysée et mise en place par un expert-comptable en ligne.

expert comptable pilotage entreprise

Besoin d’aide pour optimiser vos impôts ?

Demandez un devis auprès de nos spécialistes de l’optimisation de l’imposition !

Dividendes : versement, bénéficiaires et imposition

Les dividendes correspondent à des versements réalisés par une entreprise à ses actionnaires ou à ses associés. Les versements ont lieu sur le bénéfice net de la société. Mais les dividendes sont également soumis à des prélèvements fiscaux et à des prélèvements sociaux. Cela signifie qu’ils s’ajoutent aux autres revenus du foyer fiscal pour le calcul de l’impôt sur le revenu.

Seules les sociétés soumises à l’impôt sur les sociétés sont concernées par le versement des dividendes. Les entreprises individuelles qui ont fait le choix de l’IS peuvent également verser des dividendes. Ces derniers sont réservés aux actionnaires ou aux associés. Ils ne peuvent donc pas être distribués à tous les salariés d’une entreprise.

Ensuite, l’expert-comptable en ligne rappelle aux entrepreneurs indépendants que les dividendes ne peuvent être versés que sous certaines conditions. Par exemple, dans le cas d’un premier exercice, le résultat doit être bénéficiaire, car il n’est pas possible de verser des dividendes en cas d’exercice déficitaire.

Pour les sociétés qui ne sont pas dans leur premier exercice, la distribution de dividendes peut avoir lieu même si le résultat est déficitaire. Dans ce cas, il s’agit d’un prélèvement sur les réserves. En effet, au cours des années précédentes, la société a accumulé du résultat et a décidé de ne pas le distribuer. Ce résultat a donc été mis en réserve.

Tout savoir sur l’amortissement grâce à un expert-comptable en ligne

Au fil des années, les biens acquis par l’entreprise perdent de la valeur à cause de l’obsolescence technique, de l’utilisation du bien, etc. Les biens et les investissements perdent donc de la valeur. C’est cette dépréciation qu’il est important de traduire dans le patrimoine d’une entreprise grâce à l’amortissement. L’amortissement comptable correspond à la perte de la valeur d’un bien ou d’un investissement. Il est calculé par un expert-comptable en ligne lors de chaque fin d’exercice afin d’optimiser l’imposition.

Ainsi, l’expert-comptable en ligne propose aux entrepreneurs indépendants d’amortir leurs biens. Plus concrètement, il fait en sorte de répartir la perte de la valeur des biens sur leur durée d’utilisation. Ces biens peuvent aussi bien concerner :

  • du mobilier ;
  • du matériel informatique, comme des ordinateurs portables ;
  • un véhicule de transport ;
  • un logiciel ;
  • un bien immobilier ;
  • des travaux ;
  • etc.

Durée de l’amortissement fiscal ou taux d’amortissement, l’expert-comptable prend en compte de nombreux éléments. De même, il fait le meilleur choix entre les deux types d’amortissement qui existe, à savoir :

  • l’amortissement linéaire ;
  • l’amortissement dégressif.

L’amortissement est un dispositif fiscal déduit du bénéfice. Il impacte donc directement le montant de l’imposition. L’entrepreneur peut optimiser sa fiscalité en décidant d’amortir son investissement ou ses biens plus ou moins rapidement et de manière plus ou moins constante.


Optimisez votre fiscalité grâce à notre équipe d’experts.

Nous contacter

Les crédits d’impôt à disposition des entrepreneurs indépendants

Un crédit d’impôt est un dispositif fiscal de déduction : il permet de déduire un certain montant de l’impôt dû par un entrepreneur indépendant. Grâce aux conseils et à l’accompagnement de son expert-comptable en ligne, l’entrepreneur peut opter pour un dispositif adapté à sa situation, comme :

  • le crédit d’impôt formation du chef d’entreprise ;
  • le crédit d’impôt famille ou CIF ;
  • le crédit d’impôt intéressement ;
  • le crédit d’impôt recherche ;
  • le crédit d’impôt métiers d’art ;
  • le crédit d’impôt flotte de vélo ;
  • etc.

Le crédit d’impôt famille concerne toutes les sociétés, qu’elles soient soumises à l’impôt sur les sociétés ou à l’impôt sur le revenu, selon le régime réel normal ou selon le régime de la déclaration contrôlée. Ce dispositif fiscal représente un véritable avantage pour les entrepreneurs et s’applique pour des dépenses liées :

  • au financement des services à la personne, CESU, pour la garde d’enfant par exemple ;
  • au financement des établissements recevant des enfants de moins de trois ans, comme une crèche.

Le crédit d’impôt formation du chef d’entreprise est défini dans la loi de finances et s’applique aux entreprises :

  1. qui relèvent de l’impôt sur le revenu ;
  2. qui relèvent de l’impôt sur les sociétés ;
  3. qui ne payent pas d’impôt.

La micro-entreprise est la forme d’entreprise exclue de ce dispositif fiscal. Le montant du crédit d’impôt doit être reporté sur la déclaration de résultat afin de bénéficier d’une réduction d’impôt.

Maîtrisant tous les dispositifs et agissant en conformité avec la loi, l’expert-comptable en ligne est l’interlocuteur privilégié des entrepreneurs indépendants qui souhaitent optimiser leur fiscalité.

Articles sur la comptabilité qui pourraient vous intéresser

comptabilité sarl

Quelle différence entre le bilan comptable et le compte de résultat ?

Le bilan comptable et le compte de résultat sont des documents comptables que vos associés ou votre banquier vous demanderont régulièrement pour évaluer la santé de votre entreprise

Lire l’article

Un bilan comptable est-ce obligatoire ?

La gestion d’une entreprise nécessite une partie administrative : le classement des factures, le pointage des règlements clients et fournisseurs par exemple. Mais est-il obligatoire d’établir un bilan comptable ?

Lire l’article
Déclaration de TVA

Comptable Vs expert-comptable : quel prix ?

Si vous cherchez un comptable, vous pouvez l’embaucher, travailler avec un expert comptable de proximité ou un expert comptable en ligne. Avantages et inconvénients de chaque solution.

Lire l’article