Devenir scrum master indépendant, 3 étapes clés pour une création d’entreprise… agile !

Le 08/02/2018 - Mise à jour le 09/03/2018
(3 notes)
5 mn de lecture

Devenir scrum master indépendant c’est comme pour toute création d’entreprise, savoir faire table rase de son passé de salarié. Basculer de l’autre côté de la force n’est finalement pas si compliqué, à condition de se poser les bonnes questions et se donner le bon tempo pour ce sprint un peu particulier… Quel sera le bon statut juridique ? Quels frais anticiper ? Comment choisir le bon partenaire comptable ? En détail, 3 changements majeurs pour bien gérer la transition.

 

  1. Scrum master indépendant, quel statut choisir pour créer son entreprise ?

En tant que scrum master indépendant, vous rejoignez le cercle, nombreux, des consultants informatiques, avec cette spécialité qui sera peut-être votre prestation principale ou bien une parmi d’autres expertises. A vous d’évaluer ce qui sera le meilleur positionnement commercial.

Sur le plan juridique, le champ des possibles est moins libre, vous devez choisir entre 6 ou 7 formes juridiques. L’option choisie pour créer votre entreprise de scrum master doit se faire en fonction, à la fois :

  • des ambitions de votre projet,
  • de vos préférences en matière de cotisations sociales ou de préparation de votre retraite,
  • de votre aisance en matière de formalités administratives et comptables.

Les questions à se poser pour trancher simplement entre les différents statuts : SARL, SAS ou SASU, EIRL, EURL ou micro-entrepreneur (ex-auto-entrepreneur)

Il se peut aussi que vous préfériez vous ménager une phase de transition avant de vous lancer dans le grand bain de la création d’entreprise, le portage salarial offre alors la possibilité d’exercer en indépendant tout en conservant le statut de salarié. Pour y voir plus clair, voir notre article Consultant : portage salarial ou statut indépendant (TNS), que choisir ?

  1. Devenir scrum master indépendant, les frais à anticiper pour la création de votre entreprise

Les frais de création :

La création de l’entreprise en tant que telle représente déjà un coût (formalités et enregistrement), variable selon le statut juridique choisi. Mais vous devez compter en plus le coût des différents conseils sollicités, pour la rédaction de vos statuts notamment. Ces coûts sont très variables :


Vos impôts et taxes :

Micro-entreprise EIRL SARL EURL SA SAS
Formalités (enregistrement, annonce légale) 0 44,46 €
(bases 2018)
 150  /  450 € HT
Conseils 0 entre 0 et 1500 €*  250 / 1 000 € HT
TOTAL 0  44,46 €  900 / 1 750 € HT

Selon votre statut juridique, le calcul de l’impôt et des cotisations sociales dépendra de votre statut juridique et de votre statut social en tant que dirigeant.

Les cotisations sociales pour du scrum master indépendant :

  • En micro-entreprise : c’est le plus simple, les cotisations sociales sont calculées en pourcentage de votre chiffre d’affaires et versées au mois ou au trimestre, soit 22 % en tant que prestataire de service (bases 2018).
  • Si vous êtes affilié à la sécurité sociale des indépendants (ex-RSI), c’est le cas si vous exercez en EIRL, EURL ou SARL (gérant majoritaire) : comptez entre 40 et 45 % de vos revenus. Ce taux est une estimation approximative, consultez votre expert-comptable pour un calcul précis.
  • Si vous êtes affilié au régime général de la sécurité sociale (pour le gérant de SAS ou gérant minoritaire de SARL)), comptez environ 85 % de votre salaire net.

Bon à savoir, si vous êtes demandeur d’emploi au moment de la création, vous pouvez bénéficier de l’ACCRE qui vous exonère de cotisations sociales pendant votre 1re année d’activité (taux dégressif pour les micro-entreprises).

Votre imposition en tant que scrum master indépendant : le choix entre impôt sur le revenu et impôt sur les sociétés

  • A l’impôt sur les sociétés (IS) si vous êtes en SARL, SAS ou SASU :

L’impôt est déterminé sur les bénéfices, un certain nombre de frais peuvent être déduits du résultat imposable (déplacements, frais divers, etc.).

L’impôt est calculé par tranches, à 15 % pour la part de bénéficies ne dépassant pas 38 120 € pour 12 mois, à 28 % entre 38 120 € et 500 000 € puis à 33,1/3 % pour le reste de vos bénéfices (pour les exercices ouverts à compter du 1er janvier 2018, à noter au 1er janvier 2019, ces bases seront revues pour une diminution du taux d’imposition à l’impôt sur les sociétés). https://www.expert-comptable-tpe.fr/articles/2018-du-nouveau-pour-les-entreprises/

  • A l’impôt sur le revenu (IR) si vous êtes micro-entrepreneurs ou entrepreneur individuel :

L’impôt est calculé par tranches (barème 2018 pour une part de quotient familial avant application des effets du quotient familial) :

  • Jusqu’à 9 807 : 0 %
  • de 9 807 à 27 086 : 14,00 %
  • de 27 086 à 72 617 : 30,00 %
  • de 72 617 à 153 783 : 41,00 %
  • au-delà de 153 783 : 45 %

Notons qu’en micro-entreprise, vous pouvez opter pour le prélèvement fiscal libératoire et régler votre impôt sur le revenu tout au long de l’année, en pourcentage de votre CA (comme vos cotisations sociales), soit 2,2 % pour les prestations de services libérales.

Si vous avez fait le choix de l’EIRL ou l’EURL, vous pouvez choisir entre l’IR et l’IS.

Autres coûts fiscaux :

Vos frais mensuels :

Comptez à la fois les petits frais inhérents à l’exercice de votre activité : déplacements, restauration… et les frais récurrents comme votre abonnement téléphoniques et Internet, vos frais bancaires et vos coûts d’expertise comptable.

Un cabinet d’expertise comptable de proximité vous coûtera environ 1 500 € l’année. La même prestation chez un expert-comptable en ligne peut vous coûter entre 30 et 40 % moins cher. En année de création, ECL Direct propose ainsi un forfait mensuel à partir de 69 € /mois.

Vos frais annuels :

Ce seront essentiellement les dépenses liés à vos contrats d’assurance. Dès que vous démarrez votre activité, une assurance responsabilité civile professionnelle est incontournable (elle vous protège des dommages que vous pourriez causer à des tiers dans l’exercice de votre activité).

Si vous le souhaitez, il est également possible de souscrire une assurance contre la perte d’activité. Il existe en effet des contrats dédiés aux indépendants, comme la garantie sociale des chefs d’entreprise (GSC).

  1. Devenir scrum master indépendant, bien choisir son prestataire comptable

En tant que développeur ou prestataire sur une mission de conseil informatique, l’accompagnement comptable est souvent extrêmement simple. De même, en tant que scrum master indépendant vous facturez le plus souvent vos clients au mois, ce qui génère un volume de documents comptables assez faible et simple à gérer. A cela, s’ajoute généralement quelques notes de frais (déplacements, frais de restauration) et une fiche de paye mensuelle si vous êtes en SASU.

Avec un nombre limité de factures /mois, l’expertise comptable en ligne est alors souvent la solution la plus simple et la plus rentable

Encore une fois, le choix du prestataire comptable s’effectuera en fonction des préférences de chacun. Certains seront rassurés par des rendez-vous en présentiels avec un comptable de proximité. Beaucoup aujourd’hui apprécient la souplesse d’un comptable en ligne, plus disponible pour les questions de dernière minute et dont l’offre s’accompagne d’outils de gestion actualisés en temps réel, accessibles 24 h/24 et 7 jours/7 via une simple connexion Internet.

Le conseil de nos experts comptables pour créer votre entreprise en tant que scrum master

Le choix du statut juridique pour la création de votre entreprise en tant que scrum master aura une influence importante sur la gestion future de votre activité. Fiscalité, statut social du dirigeant, coûts associés… l’impact est important. Si vous souhaitez devenir scrum master indépendant, prenez le temps de bien comparer les différents statuts disponibles et les avantages des différentes options fiscales et sociales associées. Un expert-comptable peut vous aider à y voir plus clair.

 

 

 

* A noter, en EIRL, la déclaration d’affection du patrimoine impose l’intervention d’un notaire lorsque vous apportez à votre patrimoine professionnel un bien d’une valeur supérieure à 30 000 €

OFFRE SPECIALE

Création d'entreprise et expertise comptable en ligne
à partir de 49 € H.T


Partager cet article :
Cet article vous a plu ? Donnez-lui une note
Marie-Laure Bouchet

Marie-Laure Bouchet,

Rédactrice économique, comptable et juridique, spécialisée dans les sujets relatifs à l’accompagnement des petites entreprises.

Découvrir son profil
Ordre des experts comptables

ECL Direct, numéro 1 de l’expertise comptable en ligne pour les TPE, a développé une offre de services comptables unique qui vous assure un accompagnement personnalisé au meilleur prix. Votre conseiller comptable en ligne attitré suit votre dossier tout au long de l’année et prend en charge la comptabilité de votre TPE. Indépendants, consultants, professions libérales, TPE, plus de 3000 clients nous font confiance et confient la comptabilité de leur TPE à nos experts comptables en ligne.

ECL Direct, c’est aussi une aide à la création d’entreprise personnalisée pour votre projet d’entreprise : prévisionnel d’activité, statuts juridiques, formalités de création d’entreprise… Votre entreprise clé en main avec nos juristes et comptables spécialistes.