Impôt sur le revenu (IR) ou impôt sur les sociétés (IS) pour mon entreprise ?

Mise à jour le 25/01/2022 2 min Claude Robin

Vous êtes en train de créer votre entreprise et vous devez choisir le mode d’imposition de votre entreprise : IR ou IS. Que choisir ? Le choix est important car le prix n’est pas le même en terme d’impôts.

Rappel des tranches d’imposition IR et IS

Lorsqu’une entreprise est soumise à l’impôt sur le revenu (IR), son bénéfice est imposé à un impôt « progressif » de 5 tranches comprises entre 0 et 45 %.

Lorsqu’une entreprise est soumise à l’impôt sur les sociétés (IS), son bénéfice est imposé au taux normal de 25 % (base 2022) à part pour la part des bénéfices qui n’excède pas 38 120 € qui bénéficie d’un taux réduit.

Depuis le 1er janvier 2018, le taux de l’impôt sur les sociétés a progressivement été abaissé jusqu’à atteindre 25 % en 2022. Pour 2019, il était fixé à :

  • 15 % pour la part des bénéfices inférieure à 38 120 € (si vous remplissez les conditions pour bénéficier du taux réduit d’IS),
  • 28 % pour la part des bénéfices comprise entre 38 120 € et 500 000 €,
  • 31 % au-delà.

Barème de l’impôt sur le revenu en 2022

L’impôt sur le revenu est un impôt progressif, décomposé en 6 tranches d’imposition (base 2022 pour l’imposition des revenus 2021). Barème pour une part de quotient familial avant application des effets du quotient familial :

  • Jusqu’à 10 225 € : 0 %
  • de 10 225 € à 26 070 € : 11 %
  • de 26 070 € à 74 545 € : 30 %
  • de 74 545 € à 160 336 € : 41 %
  • plus de 160 336 € : 45 %

Barème de l’impôt sur les sociétés en 2022

Le taux réduit d’impôt sur les sociétés est égal à 15 % jusqu’à 38 120 € de bénéfice (base 2022). Le taux est égal à 25 % du bénéfice imposable pour la part de bénéfices supérieure à 38 120 €.

IR ou IS pour mon entreprise : que choisir ?

La fiscalité dépend de la forme juridique de votre entreprise.

  •      Les entreprises obligatoirement soumises à l’IR : BNC, auto-entrepreneur, entreprise individuelle (EI).
  •      Les entreprises obligatoirement soumises à l’IS : SARL, SAS et les SASU.
  •      Les entreprises qui ont le choix : SARL de famille, EIRL, EURL.

Si vous avez le choix, que choisir ?

Pour les SARL de famille, les EIRL et les EURL, optez pour l’IS si votre projet est ambitieux c’est-à-dire que vous prévoyez de faire des bénéfices importants. Votre taux marginal d’imposition (TMI – le taux d’imposition auquel vous êtes imposé sur la dernière tranche de vos revenus) à l’IR peut aller jusqu’à 45 %. A l’IS, le taux d’imposition le plus élevé est le taux normal (25 %).

Les avantages et les inconvénients pour chaque régime d’imposition : Quel régime d’imposition choisir pour mes bénéfices IR ou IS ?

Article publié initialement le 9 octobre 2014

Claude Robin

Expert comptable et commissaire aux comptes et co-fondateur d'Amarris Direct, Claude Robin conçoit de nouveaux outils de gestion et se spécialise dans l’accompagnement des petites structures.

Découvrir son profil
Partager cet article
Cet article vous a plu ?
Donnez-lui une note

Merci pour votre vote !

Votre TPE super rentable

Télécharger notre livre blanc