Créer une société avec 1€ de capital, pourquoi il vaut mieux ne même pas y penser ?
ECL DIRECT

Créer une société avec 1€ de capital, pourquoi il vaut mieux ne même pas y penser ?

  • Mise à jour le 19 juillet 2019

Lors de la création d’une société, il est nécessaire de constituer ce qu’on appelle le capital social, une partie des capitaux propres qui est apportée par les associés. Depuis 2003, il est tout à fait possible de créer une société avec un capital de seulement 1 €. Si cela rend la création d’entreprise  plus accessible, cette démarche reste à proscrire. Faisons le point sur les raisons qui confirment que créer une société avec un capital d’un euro n’est pas la meilleure solution.

A quoi sert le capital social ?

Lors de la création d’une société, il est nécessaire de déterminer comment vous allez vous financer. La constitution d’un capital social est essentielle, celui-ci fait partie des capitaux propres et a pour but de faire face aux premières dépenses. Il désigne toutes les ressources apportées par les associés au moment de sa création (ou lors d’une augmentation de capital). Le capital social peut être composé d’apports en numéraire (les associés mettent de l’argent dans la société) ou d’apports en nature (mise à disposition de biens pour l’entreprise). S’il représente un moyen de financement, il est aussi une garantie pour les investisseurs (banques, investisseurs privés…).

Depuis 2003, il est désormais possible de créer une société avec un capital social d’un euro. Un seuil qui permet à tout un chacun de se lancer mais qui, évidemment, présente des risques. En effet, comment faire face à vos premières dépenses avec un capital social de seulement un euro ?

Créer une société avec 1 € de capital : quels sont les risques associés ?

Beaucoup d’entrepreneurs ont pu créer leur société grâce à ce seuil minimal d’un euro. Mais avant de se lancer, mieux vaut en mesurer les risques…

1 € de capital : un frein pour les banques et les investisseurs

Un capital social très faible compromet l’image de l’entreprise. Les banques et les investisseurs se méfient de ces entreprises qui ne possèdent pas les fonds adéquats pour assumer leur début d’activité.

Les banques ont du mal à collaborer avec les sociétés qui possèdent seulement 1 € de capital. Pour les banques, cela représente un risque, ces sociétés sont jugées comme non viables financièrement. Pour l’obtention d’emprunts, des garanties supplémentaires seront imposées.

Pareil pour les aides financières, créer une société avec un capital d’un euro sème le doute pour les investisseurs qui fixent un minimum de garanti pour octroyer des aides financières. Alors oui, avoir un projet novateur est important mais les investisseurs sont tout de même sur leur garde et un capital d’un euro pourrait être interprété comme un manque de crédibilité financière.

1 € de capital : un frein pour les fournisseurs

Les fournisseurs se préoccupent également de vos fonds propres. Un capital d’un euro peut être un frein à toute collaboration. Les fournisseurs peuvent traduire ce faible capital par un manque de garantie pour le paiement des dettes dues.

1 € de capital : fiscalement, les avantages sont inexistants

Fiscalement, l’entreprise n’a aucun avantage. Si vous perdez la moitié du capital social (perte supérieure à 50 centimes), votre société doit respecter une procédure prévue par le Code du Commerce pour décider du sort de la société. Des frais sont forcément à prévoir pour cette procédure.

Pour apporter des fonds ou pour combler une insuffisance de trésorerie, les associés peuvent décider d’effectuer des apports en compte courant d’associé. En contrepartie, les associés reçoivent des intérêts. Seulement, les intérêts ne représentent rien si le capital est d’un euro.

capital social

Le conseil de nos experts : les alternatives financières pour créer votre société

Si créer une entreprise avec un capital d’un euro est possible, en revanche cette démarche est déconseillée. L’intérêt du capital social est d’amortir les frais qui surviennent au début de l’activité.

Pour les créateurs à la recherche de capitaux, de nombreux moyen de financement existent :

  • les plateformes de crowdfunding ou de crowdlending. Des plateformes en ligne où les donateurs investissent en fonction de leur coup de cœur et de la crédibilité du projet,
  • le business angel: une personne physique qui décide d’investir dans une entreprise innovante à fort potentiel,
  • La love money implique financièrement vos proches. C’est une alternative financière bien souvent utilisée dans le cadre de la constitution du capital social,
  • Le micro crédit, un prêt de faible montant accordé à un emprunteur qui éprouve de la difficulté à obtenir un financement auprès des banques.

Puis à l’avenir, si votre entreprise a besoin de financement, l’associé peut verser directement des sommes à la société sous forme d’apports en compte courant d’associé.

Pour montrer que vous croyez en votre projet et qu’on peut vous faire confiance, il est préférable d’afficher un capital social réaliste, proportionné à votre projet. De nombreuses solutions existent pour financer votre projet. Constituez un business plan pour mesurer précisément votre besoin de financement. Un expert-comptable peut vous aider à déterminer vos futures sources de financement et  à  fixer le montant du capital social nécessaire à votre activité.

Article publié initialement le 19 juillet 2019

Olivia Boulay

Rédactrice web

Découvrir son profil
Partagez cet article
Cet article vous a plu ? Donnez-lui une note

En lien avec cet article

Un expert comptable en ligne de confiance pour votre TPE

ECL Direct, numéro 1 de l’expertise comptable en ligne pour les TPE, a développé une offre de services comptables unique qui vous assure un accompagnement personnalisé au meilleur prix. Votre conseiller comptable en ligne attitré suit votre dossier tout au long de l’année et prend en charge la comptabilité de votre TPE. Indépendants, consultants, professions libérales, TPE, plus de 3000 clients nous font confiance et confient la comptabilité de leur TPE à nos experts comptables en ligne.

ECL Direct, c’est aussi une aide à la création d’entreprise personnalisée pour votre projet d’entreprise : prévisionnel d’activité, statuts juridiques, formalités de création d’entreprise… Votre entreprise clé en main avec nos juristes et comptables spécialistes.