Devenir_indépendant_1

Financements TPE : l’apport des business angels

Mise à jour le 04/12/2015 2 min Marie-Laure Bouchet

Pour financer votre TPE, quels apports pouvez-vous espérer des business angels ? Ces « anges », souvent d’anciens entrepreneurs ou cadres expérimentés, soutiennent avant tout les projets à fort potentiel. Les montants varient en général, de 50 000 à 1 million d’euros. Le point sur ces financements réservés aux projets les plus ambitieux.

Quels sont les TPE financées par les business angels ?

Les business angels financent les TPE, puisqu’au départ, le ou les créateurs sont toujours seuls à la tête de leur projet. Mais ces financements sont réservés aux projets à fort potentiel. Des entreprises innovantes au développement rapide, capables créer de la valeur en peu d’années.

Attention toutefois aux amalgames, les business angels ne financent pas que les start-up de l’Internet. L’innovation est entendue dans son sens large : la technologie, bien sûr, mais aussi le concept, le marketing, l’industrialisation, le mode de commercialisation, le produit, le packaging, etc.

Quels financements pour les TPE ?

Les business angels financent la TPE, le plus souvent, en souscrivant au capital de l’entreprise. Ils y restent en moyenne entre 3 et 5 ans.

Le financier fait alors partie intégrante du projet entrepreneurial et met à disposition du créateur ses compétences et, ressource non négligeable, son carnet d’adresses.

Investissement moyen : 136 000 € par projet (Source : France Angels 2012).

Quand et comment solliciter les business angels pour financer votre TPE ?

En général, les business angels investissent dans des sociétés après la phase d’amorçage. Cela signifie que le business model a été validé, le produit ou les services fonctionnent et la « traction commerciale » est engagée.

Pour constituer votre dossier, l’accompagnement de professionnels juridiques ou d’experts comptables est d’ailleurs fortement recommandé.

Quels business angels solliciter pour financer votre TPE ?

Souvent regroupés en réseaux d’investisseurs locaux, les business angels ont, contrairement aux idées reçues, tout à fait pignon sur rue. Quelques exemples : Irus Partenaires (Nantes), Fa Dièse (Bordeaux), Club Invest 77 (Seine-et-Marne)…

France Angels, la fédération nationale des réseaux de Business Angels recense près de 82 réseaux sur tout le territoire.

Autre entrée possible pour obtenir des financements de business angels pour votre TPE : si vous êtes accompagné par un incubateur, une couveuse ou pépinière d’entreprise, sollicitez votre conseiller. Il disposera certainement de contacts qualifiés dans votre région.

Le conseil de nos experts comptables pour obtenir des financements des business angels

Le premier critère de sélection d’un business angels, ce sont avant tout les hommes : le créateur et/ou l’équipe dirigeante. Sachez mettre en avant vos qualités et soyez conscient de vos limites.

Second critère pour obtenir le financement de business angels, l’idée et la viabilité du modèle. Pour ce faire, il vous faut un business plan qui démontre la cohérence de votre projet. Faites-vous aider par un expert comptable pour établir un prévisionnel précis.

Par ailleurs, votre expert comptable pourra également détecter avec vous les faiblesses de votre projet et vous aider à le consolider pour mettre toutes les chances de votre côté.

Alternative au financement des business angels, vous pouvez depuis octobre 2014, bénéficier de financements de particuliers, via les plateformes de crowdlending. Voir à ce sujet : Financer sa TPE sans les banques : crowdfunding, crowdlending

Article publié initialement le 20 novembre 2012

Marie-Laure Bouchet

Rédactrice économique, comptable et juridique, spécialisée dans les sujets relatifs à l’accompagnement des petites entreprises.

Découvrir son profil
Partager cet article
Cet article vous a plu ?
Donnez-lui une note

Merci pour votre vote !

Les 7 étapes clés pour devenir freelance

Télécharger notre livre blanc

Nos experts partagent leurs secrets

.fiscalite_creation_rs
25 novembre 2020

Logiciel de comptabilité ou expert-comptable ? Avez-vous vraiment le choix ?

Découvrir
17 novembre 2020

Comment calculer son TJM (taux journalier moyen) pour bien fixer ses prix de vente ?

Découvrir
.photo-1532077186269-bd51212246ec
07 juin 2018

Gérants, les frais remboursés par votre société

Découvrir