Comment baisser ses coûts comptables ?

Le 24/09/2012 - Mise à jour le 25/08/2015
(2 notes)

Baisser ses coûts comptables ? Un souhait bien compréhensible quand on applique les principes clés d’une gestion saine en cherchant à mieux maîtriser ses charges fixes. Si vous pensiez que c’est difficile, vous ne devriez pas vous arrêter là ! Trois solutions à connaître pour réduire vos dépenses de comptabilité.

1. Réalisez votre comptabilité en interne, seulement si vous en avez la compétence

Vous pouvez bien sûr vous occupez vous-même de vos comptes  pour réduire vos dépenses comptables.

Attention, cela requiert une formation technique et une véritable expérience pratique.

Quelques cours de compta ne suffisent pas. Il est indispensable d’avoir déjà utilisé un logiciel de comptabilité pour éviter d’y passer trop de temps.

Si vous choisissez de gérer vous-même votre comptabilité, il vous faut de bons outils. Pour un logiciel de comptabilité (type EBP ou Ciel), comptez entre 300 et 600 €/an pour l’abonnement et les maintenances obligatoires.

Notez que les premières semaines d’installation et de prise en main du logiciel passées, les appels de maintenance et/ou de conseil seront facturés.

2. Adhérez à un centre de gestion agréé (CGA)

L’adhésion au CGA permet de baisser l’impôt sur le revenu des entreprises individuelles. Elle permet d’éviter la majoration obligatoire du bénéfice imposable de 25 % pour le calcul de l’impôt sur le revenu.

Ces associations ont pour mission d’accompagner les créateurs et dirigeants d’entreprise, mais elles ne font pas tout.

Le CGA peut par exemple établir vos déclarations fiscales, vous proposer des séances de formation et de prévention des risques en matière de comptabilité-gestion.

Il faut retenir qu’en confiant votre comptabilité à un CGA, vous ne bénéficiez pas d’un accompagnement comptable personnalisé.

Pour allez plus loin, faites le point des avantages et limites des CGA pour votre comptabilité.

Le CGA ne peut donc, a piori, pas vraiment vous aider à diminuer vos coûts comptables sauf en vous formant et en vous évitant des erreurs pouvant occasionner des pénalités.

3. S’appuyer sur un expert comptable : gain de temps

Externaliser votre gestion comptable est dans la plupart des cas bien plus avantageux et efficace que de la gérer soi-même. Vous évitez des pénalités très coûteuses en cas d’erreur et n’assumez pas les frais entraînés par l’achat d’un logiciel de comptabilité.

Sans compter qu’externaliser votre comptabilité vous libère pour vous consacrer à des tâches plus rémunératrices.

Si vous faites le choix d’externaliser votre comptabilité et choisissez un expert comptable de proximité, essayez de négocier un forfait mensuel qui vous permet de maîtriser plus facilement la dépense, surtout au lancement de l’activité.

Pour les activités de conseil, de prestations de services ou de négoce, les forfaits des experts comptables à distance seront plus compétitifs.

 

OFFRE SPECIALE

Création d'entreprise et expertise comptable en ligne
à partir de 49 € H.T


Partager cet article :
Cet article vous a plu ? Donnez-lui une note

Marie-Laure Bouchet,

Journaliste spécialisée entreprise, Marie-Laure s'intéresse plus particulièrement à l'actualité des TPE et se consacre à la presse Internet (SEO, utilisation des réseaux sociaux).

Découvrir son profil

ECL Direct, numéro 1 de l’expertise comptable en ligne pour les TPE, a développé une offre de services comptables unique qui vous assure un accompagnement personnalisé au meilleur prix. Votre conseiller comptable en ligne attitré suit votre dossier tout au long de l’année et prend en charge la comptabilité de votre TPE. Indépendants, consultants, professions libérales, TPE, plus de 3000 clients nous font confiance et confie leur la comptabilité de leur TPE à nos experts comptables en ligne.

ECL Direct, c’est aussi une aide à la création d’entreprise personnalisée pour votre projet d’entreprise : prévisionnel d’activité, statuts juridiques, formalités de création d’entreprise… Votre entreprise clé en main avec nos juristes et comptables spécialistes.