Investir sa trésorerie d’entreprise, cas pratique spécial freelance

Retraite freelance : investir sa trésorerie d’entreprise dans l’immobilier, le bon plan ?

Publié le 3 mai 2022 6 min Marie-Laure Bouchet

En création d’entreprise, on a souvent les yeux rivés sur la trésorerie et c’est bien normal (cash is king !). Cette trésorerie peut se développer très bien et rapidement. Et c’est ce que l’on vous souhaite, bien évidemment 😊. Arrive un moment où cette trésorerie excédentaire interroge : faut-il l’investir dans un PER freelance ? Oui, c’est intéressant fiscalement, mais limité. Choisir des placements financiers ? Aussi, mais les rendements sont faibles. Investir dans l’immobilier ? C’est tout à fait possible. Ce n’est pas si compliqué et cela vous permet de compléter votre retraite freelance pour le moment où vous souhaitez cesser votre activité.  

Pourquoi choisir l’immobilier pour placer sa trésorerie d’entreprise ?

On vous l’accorde, penser à votre départ en retraite et la fin de votre activité freelance quand vous êtes en plein développement, ce n’est pas vraiment le réflexe immédiat. Notre cerveau est ainsi fait qu’il n’aime pas trop se préoccuper des événements probables aux lointains horizons. Nous préférons les objectifs à courts termes. Et pourtant ! S’il est un sujet qu’il faudrait toujours placer sur le haut de la pile, c’est bien celui de votre retraite en freelance.

Plusieurs raisons liées aux régimes de retraite des indépendants et votre situation d’entrepreneur :

  1. En tant que freelance, contrairement aux créateurs d’une entreprise industrielle ou artisanale, la vente de votre entreprise couramment utilisée comme capital en capacité de financer la retraite de l’indépendant est souvent difficilement envisageable. L’activité étant intrinsèquement liée à votre personne (les juristes parlent d’intuiti personae).
  2. La moyenne des revenus perçus à la retraite par les indépendants est de 1 230€ par mois VS 1 430€ par mois pour la moyenne des retraités (source INSEE 2021). Comme pour tout travailleur, indépendant ou non, la liquidation de votre retraite entraîne une perte de revenu conséquente, estimée en moyenne à 50 %.
  3. Selon votre statut juridique vous cotisez plus ou moins pour votre retraite et il vous appartient, en tant qu’indépendant, de prendre vous-même des décisions pour compléter votre retraite de base.

Mais c’est vrai, vous avez déjà une entreprise à gérer. C’est rarement un long fleuve tranquille et cela vous accapare. Alors trouver le bon bien immobilier qui va générer le bon rendement, gérer des locataires, suivre les loyers et toutes les formalités associés, bien sûr, cela peut refroidir.

En fait, tout dépend de votre choix d’investissement immobilier !

C’est pourquoi nous avons voulu partager avec vous dans cet article le cas d’un client accompagné de longue date avec l’achat de chambres d’étudiants en résidences gérées dont les loyers sont garantis sur des périodes longues.

Investir sa trésorerie d’entreprise : exemple d’un montage simple à la portée de tous

Les atouts clés d’un tel montage immobilier d’entreprise :

  1. Ticket d’entrée : 75 000 €, finançable à 80 % par un emprunt bancaire.
  2. Donc, un auto-financement limité à 15 000 €, à supporter par la trésorerie excédentaire.
  3. Durée emprunt : 15 ans, avec une mensualité annuelle de 4 300 € /an.
  4. Loyers mensuels perçus : autour de 2 800 € /an.
  5. Vous profitez :
    • de l’effet de levier lié à l’emprunt,
    • d’un rendement de 4 %, voire 4,5 %, bien plus intéressant que la plupart des dispositifs de placements tels que les comptes à termes bancaires actuellement disponibles et valorisés à 0,1 ou 0,2 %.

Ce principe d’investissement immobilier locatif peut être renouvelé à raison de 2 fois par ans, pendant 5 ans. Il pourra également être diversifié avec de la pierre papier (acquisition de titres au sein de sociétés immobilières).

Résultat, au bout de 15 ans de remboursement, votre société d’exploitation freelance perçoit des revenus complémentaires pour compléter votre retraite freelance compris entre 28 000 à 30 000 € /an.

Précisons que ces loyers, sont quasi nets d’impôts.

Qu’est-ce que cela signifie en matière d’impôt société ? De distribution de dividendes ? Qui peut choisir ce placement de trésorerie ?

Claude Robin, expert-comptable fondateur d’Amarris Direct répond à toutes ces questions en direct :


Ce 1er achat a permis à notre client d’envisager d’autres acquisitions et de générer par la suite un complément de revenu conséquent lui assurant une retraite confortable.

Avantages pour investir sa trésorerie d’entreprise : 

  • Pas de locataires à gérer.
  • Pas de travaux à effectuer pour maintenir le bien aux normes. Rien de tout cela puisque dans ce type d’investissement c’est le gestionnaire de la résidence qui se charge de tous ces détails.
  • L’entreprise perçoit les loyers tous les trimestres, versés directement par le gestionnaire après prélèvements de ses frais de gestion bien sûr. Même en cas d’absence de locataires, l’exploitant est tenu de vous verser les loyers, conformément aux engagements du bail commercial.

Le choix de la résidence gérée est donc un placement simple et sûr pour placer la trésorerie de votre entreprise. Puisque les loyers sont garantis sur des périodes longues.

🤔La résidence gérée c’est quoi ?

Pour rappel ce type de bien aussi appelé résidence services libère le propriétaire de toute contrainte de gestion puisque celle-ci est confiée à un gestionnaire exploitant via un bail commercial d’une durée minimale de 9 ans. Pour entrer dans la catégorie de résidences services, une résidence étudiante doit proposer au moins 3 des services suivants :

  • accueil de la clientèle,
  • fourniture de linge de maison,
  • nettoyage régulier des locaux,
  • service du petit-déjeuner.

L’aide à l’investissement immobilier d’entreprise : une garantie non négligeable quand on investit l’argent de sa société

Vous l’aurez compris dans une telle stratégie d’investissement immobilier, il faut à la fois :

  • avoir atteint une récurrence minimum en matière d’activité avec un niveau de trésorerie suffisant pour l’obtention d’un prêt immobilier,
  • connaître un minimum le marché immobilier et des promoteurs de confiance pour réaliser un 1er achat sûr.

Dans les deux cas, votre expert-comptable peut vous aider. D’une part bien sûr pour analyser la faisabilité de votre projet. Dans la plupart des cabinets le RDV d’analyse de votre bilan est souvent l’occasion d’aborder les dispositifs d’optimisation fiscale intéressants. Le choix d’un investissement immobilier peut en faire partie. Mais aussi pour vous aider à identifier les bons partenaires lorsque le cabinet peut vous faire profiter de son expérience en matière de gestion immobilière. 

Chez Amarris Direct, nos conseillers n’attendent pas le bilan, en cours d’année, vous profitez d’un RDV d’optimisation bi-annuel pour aborder toutes les solutions qui vous permettraient d’optimiser le résultat de votre entreprise et d’en tirer le meilleur profit à titre personnel.

C’est l’occasion d’en discuter ensemble, ou d’y revenir au moment du RDV bilan. Dans tous les cas, c’est une prestation de conseil qui vous permet d’y voir plus clair au fur et à mesure du développement de votre activité freelance.

Clients Amarris Direct, vous souhaitez investir vous aussi ? 

Consultez votre comptable pour évaluer la faisabilité de ce projet. 

Si l’immobilier vous tente, nous vous mettons en relation avec nos conseillers fiscalistes spécialistes de l’immobilier locatif  et pouvons vous conseiller des partenaires parmi les promoteurs avec qui nous travaillons de longue date en toute confiance.

Le conseil de votre expert-comptable en ligne pour mettre toutes les chances de votre côté

investissement locatif retraite freelanceL’investissement locatif comprend toujours une part de risque. En fonction de la localisation du bien, du développement de la localité, l’achat d’un appartement peut présenter au cours de son exploitation un risque de vacance locative ponctuelle. Un manque à gagner toujours pénible à gérer lorsque cela impacte la comptabilité de votre société freelance.

Ce pourquoi la solution d’un investissement en résidences gérées nous semble à la fois pertinent et simple. D’autres alternatives peuvent être intéressantes bien sûr. Vous pouvez faire le choix d’acheter vos propres locaux professionnels, soit :

  • à titre personnel et c’est votre entreprise qui vous verse un loyer et rembourse l’emprunt,
  • en les partageant avec d’autres indépendants qui pourront vous verser un loyer et contribuer au financement de l’opération. A condition bien sûr d’avoir une capacité financière suffisante. Ce type de projet étant souvent assez ambitieux.

Un choix à opérer en fonction des opportunités immobilières proches de votre lieu d’activité ou de résidence. Les avantages fiscaux seront différents, mais ce type d’investissement est également très courant.

Et quand on n’a pas de trésorerie d’entreprise, comment investir ?

Dans votre cas, il faut revoir votre projet bien sûr et nous ne pouvons que vous inciter à prendre le temps d’abord d’améliorer la trésorerie de votre entreprise.

Et d’un point de vue immobilier, envisagez plutôt un investissement locatif à titre personnel. Le choix du meublé avec le statut de LMNP ou LMP vous offre alors beaucoup plus d’opportunités d’optimisation fiscale que la location nue.

Dans tous les cas, entourez-vous toujours de professionnels et faites-vous bien conseiller. La préparation de votre retraite freelance et surtout l’investissement vos fonds professionnels et/ou personnels nécessitent de vraies précautions !

Nous n’avons pas abordé dans cet articles les dispositifs de retraite complémentaire tels que le PER pour les freelances (ex-contrats Madelin).

Ce sont évidemment des solutions intéressantes, à souscrire dès que votre activité vous le permet !

Marie-Laure Bouchet

Content manager, rédactrice économique (gestion, développement des entreprises), spécialisée dans les sujets relatifs à l’accompagnement des petites entreprises.

Découvrir son profil
Partager cet article
Cet article vous a plu ?
Donnez-lui une note

Merci pour votre vote !

dividendes

Dividendes : tout ce qu'il faut savoir pour s'en verser à bon compte !

Télécharger notre livre blanc