chiffre d'affaires et bénéfice

Chiffre d’affaires (CA) et bénéfice : quelle différence ?

Publié le 20 décembre 2021 4 min Olivia Boulay

Le chiffre d’affaires est un montant suivi de près par tous les entrepreneurs. Il représente le premier indicateur de performance des ventes d’une entreprise. Il en est de même pour le bénéfice qui représente encore plus précisément ce que vous a rapporté votre activité. Comment assurer le suivi de votre chiffre d’affaires et de votre bénéfice ? Comment sont calculés ces indicateurs ? Nos explications.

Le chiffre d’affaires : c’est quoi ? Comment le calculer ?

Chiffre d’affaires : définition

Le chiffre d’affaires (CA) représente la somme des ventes de produits ou services sur un exercice comptable. Il permet de juger la performance de votre entreprise et surtout, il sert de base de calcul à de nombreux ratios financiers qui sont encore plus performants pour le suivi de votre activité et de sa rentabilité.

Chiffre d’affaires : calcul

Votre chiffre d’affaires représente la somme de toutes vos ventes. Vous pouvez retrouver le montant de votre chiffre d’affaires HT dans votre compte de résultat.

Le calcul du chiffre d’affaires est très simple :

CA = prix de vente du produit ou service x nombre de produits ou services vendus

Si le chiffre d’affaires représente la somme de ce que vous avez facturé à vos clients, il faut aussi savoir faire la différence entre les factures payées et les créances clients pour le calcul du chiffre d’affaires :

Attention : ne pas confondre le chiffre d’affaires avec le bénéfice. Ces notions peuvent être évidentes pour certains mais un peu plus floues pour d’autres. Quand on parle de bénéfice, on intègre la notion de marge, autrement dit le montant total qu’il vous reste après le paiement de vos charges.

Le bénéfice : quelle est la différence avec le chiffre d’affaires ? Comment le calculer ?

Bénéfice : définition

Le bénéfice représente le profit réalisé par votre activité. Il correspond à un résultat comptable positif. Dans le cas inverse, c’est-à-dire quand la différence entre vos produits et vos charges est négative, il s’agit d’un déficit. 

Dans le premier scénario, on distingue le bénéfice brut du bénéfice net.

Bénéfice : calcul

Le bénéfice brut correspond à la somme de vos ventes diminuée du coût de revient.

Calcul du bénéfice brut : recettes – coût de revient

Pour calculer votre bénéfice net (aussi appelé résultat net), il faudra tenir compte de toutes les dépenses et de votre imposition.

Calcul du bénéfice net : recettes – totalité des dépenses – impôts

Comment anticiper votre chiffre d’affaires avant le lancement de votre activité ?

Votre chiffre d’affaires, vous devez vous y intéresser bien avant la mise en route de votre activité.

Le chiffre d’affaires prévisionnel regroupe l’ensemble des ventes prévues par votre entreprise. Il s’agit d’estimer votre futur chiffre d’affaires. Pour une estimation précise :

  • Réalisez une étude de marché pour vous informer sur le niveau de demande des clients et sur la concurrence. Y a-t-il beaucoup de concurrence ? Comment vous démarquer ? Quelle est la clientèle visée ? Y a-t-il assez de demandes ?
  • Estimez vos charges. La différence entre les prix que vous comptez fixer et le coût de revient vous permet-elle d’être rentable ?

Quels autres indicateurs pour mesurer la performance de votre activité ?

Votre chiffre d’affaires ou votre bénéfice ne doivent pas être les seuls indicateurs à suivre pour évaluer la performance de votre entreprise. Ils servent d’ailleurs de bases pour le calcul d’autres ratios qui seront bien plus éloquents pour évaluer la rentabilité de votre activité.

Le seuil de rentabilité

Son calcul sert à estimer le montant à partir duquel votre activité devient rentable.

Si on part du principe que vous créez votre entreprise et que vous ne connaissez pas votre chiffre d’affaires, votre seuil de rentabilité se calcule comme suit :

(Prix de vente unitaire – Coût de revient unitaire) / Prix de vente = taux de marge sur coût variable

Puis :

Charges fixes annuelles / taux de marge sur coût variable = Seuil de rentabilité (montant à partir duquel vos recettes sont égales à vos charges).

Le point mort

Le calcul du point mort est un calcul étroitement lié au seuil de rentabilité. Il définit le moment à partir duquel votre entreprise sera rentable.

Point mort = (seuil de rentabilité / chiffre d’affaires) x 365 jours

La marge

Calculer la marge est un calcul indispensable quand on se lance à son compte. Il représente la différence entre vos ventes et les coûts liés à la production du produit ou liés à la réalisation de la prestation. La calculer permet de bien estimer vos prix de vente. L’intérêt de son suivi est de savoir s’il sera nécessaire de compenser à un moment donné pour garder la même marge.

Marge brute = vente de marchandises ou services HT – coût d’achat des marchandises HT ou coût lié à la réalisation de la prestation

Un suivi régulier (mensuel, trimestriel ou annuel) de ces ratios vous permettra d’ajuster vos tarifs et vos dépenses. Garder un œil sur ces indicateurs est un moyen d’être sûr de garder votre activité sur la bonne voie et de la pérenniser.

Les ratios clés et nos conseils pour optimiser votre rentabilité dans notre article dédié : Comment évaluer la rentabilité de mon entreprise ?

Et la trésorerie dans tout ça ?

Attention, une entreprise peut dégager un bénéfice tout en ayant une trésorerie inquiétante. Ce sera le cas si vous avez par exemple une politique de paiement à 90 jours et que vous êtes amené à régler des charges qui ne peuvent attendre les règlements de vos clients.

Besoin d’un accompagnement à la création de votre entreprise ?

Discutons-en !

Olivia Boulay

Rédactrice-web spécialisée dans les sujets relatifs à la comptabilité et à la gestion d'entreprise pour les indépendants

Découvrir son profil
Partager cet article
Cet article vous a plu ?
Donnez-lui une note

Merci pour votre vote !

Création d'entreprise consultants : comparez les statuts juridiques

Comparaison des statuts pour un choix efficace et sans prise de tête

Télécharger notre livre blanc