.salaire-consultant-rs

Salaire consultant indépendant, comment calculer votre revenu net ?

Mise à jour le 18/02/2021 4 min Olivia Boulay

Combien gagne un consultant indépendant ? Eh bien, il n’est pas étonnant de ne pas pouvoir répondre avec précision à cette question. En tant que consultant salarié, la réponse est simple mais en tant que consultant indépendant, votre « salaire » (ou plutôt votre revenu) dépendra surtout de vous et de vos choix à la création de votre activité de consultant.

Consultant salarié et consultant indépendant, quelle différence de salaire ?

Se lancer en indépendant effleure l’esprit de beaucoup de consultants salariés. Pour vous éclairer, un comparatif entre un consultant salarié et un consultant indépendant permet de tirer au clair la solution la plus rentable.

Evidemment, la balance penche en faveur du consultant indépendant sur beaucoup d’éléments (notamment le revenu) mais vous ne pouvez pas vous lancer sans un minimum de réflexion sur la marche à suivre. En indépendant, vos revenus sont aussi le fruit de choix réalisés en création, entre autres, votre grille de tarifs en indépendant et vos choix comptables et fiscaux.

Salaire consultant, comment fixer vos tarifs en indépendant ?

Vos revenus vont en premier lieu dépendre de vos tarifs. Ces derniers sont bien fixés dès lors que :

  • Vous couvrez vos charges

Les tarifs fixés sont nécessairement supérieurs à votre coût de revient. Pour votre activité de consultant, vous devez inclure dans vos tarifs votre rémunération mais aussi toutes les charges qui sont nécessaires pour mener à bien vos prestations : vos déplacements professionnels, les dépenses de communication, vos charges locatives… (voir également : consultants, coûts et ratios clés).

A noter : certaines tâches sont indirectement liées à vos revenus et pourtant il faut bien les prendre en compte (prospection, comptabilité…).

  • Vous dégagez une marge suffisante pour vivre de votre activité

Si vous vous lancez à votre compte, c’est pour être indépendant financièrement et ceci tout en étant compétitif. Il vous faut alors fixer une marge suffisante sans vous éloigner des prix du marché.

  • Vous fixez des tarifs en cohérence avec la concurrence et votre marché

Des prix trop bas mettraient le doute sur la qualité de vos prestations, des prix trop hauts et vous risquez de perdre des clients potentiels face à des concurrents qui proposent les mêmes prestations à un tarif moins élevé. Faites une étude de marché pour mesurer les offres existantes et les tarifs auxquels elles sont proposées.

En général, en tant que consultant, le prix de vos prestations se calcule selon une facturation à l’heure ou à la journée. Plusieurs méthodes de calcul du Taux Journalier Moyen (TJM) vous permettent de bien fixer vos prix.

Autrement, vous pouvez aussi définir un forfait en facturant la valeur apportée au client plutôt que de facturer les heures de travail. Tout dépend de votre activité, ce forfait peut très bien varier d’un client à un autre. Néanmoins, mieux vaut avoir un minimum d’expériences pour proposer un paiement au forfait et ainsi éviter d’avoir des tarifs qui ne concordent pas avec votre charge de travail. Mixer différents modes des facturation sur une même mission est aussi un moyen d’en tirer le meilleur parti.

salaire consultant indépendant

Salaire consultant indépendant : pourquoi vos choix sur le plan comptable et fiscal sont décisifs dans le calcul de vos revenus ?

A la différence d’un consultant salarié, le consultant à son compte possède une totale autonomie dans la gestion de son activité. Si le salaire d’un consultant salarié ne dépend que de son contrat de travail, il en est tout autrement pour le « salaire » d’un consultant indépendant.

Vos tarifs et votre coût de revient jouent beaucoup sur votre rentabilité. Mais une fois votre marge encaissée, celle-ci est forcément imposée. Et c’est seulement après l’imposition de vos bénéfices qu’on peut parler de revenu net.

Votre statut juridique, votre régime fiscal, vos choix d’optimisation de vos revenus, les frais professionnels déductibles… sont autant d’éléments qui vont chambouler le calcul de vos bénéfices et donc de vos revenus.

Finalement, comment calculer votre revenu net ?

A la création, estimer votre revenu net vous permet de bien budgétiser vos devis en fonction du nombre de missions prévu. Mais dans son calcul, il faut y inclure un bon nombre d’éléments. Son calcul va notamment dépendre :

  • de vos charges,
  • du prix de votre offre,
  • du nombre de missions,
  • du choix de votre statut juridique…

Faites le point avec votre expert-comptable…

Du salariat à l’indépendance, après s’être posé les bonnes questions, il n’y a qu’un pas à franchir. Dans tous les cas, même avec à votre actif une prestation maîtrisée de longue date, pour devenir consultant indépendant, entourez-vous pour sécuriser vos démarches. Un expert-comptable spécialisé dans l’accompagnement des indépendants peut vous guider à la création de votre activité et tout au long de son développement.

Il évaluera les meilleures options selon le profil de votre activité et selon les particularités des obligations comptables et fiscales des consultants. Sans compter qu’il est votre 1er interlocuteur pour vous aider à arbitrer entre rémunération et dividendes, vous éclairer pour optimiser vos cotisations sociales ou votre résultat…

Article publié initialement le 4 janvier 2021

Olivia Boulay

Rédactrice-web spécialisée dans les sujets relatifs à la comptabilité et à la gestion d'entreprise pour les indépendants

Découvrir son profil
Partager cet article
Cet article vous a plu ?
Donnez-lui une note

Merci pour votre vote !

Nos experts partagent leurs secrets

22 mai 2018

Prêt inter-entreprises, le commissaire aux comptes est-il obligatoire ?

Découvrir
.banner
18 juillet 2017

Direct Expert démocratise les services d’accompagnement aux dirigeants de TPE

Découvrir
.banniere-wordpress-4
18 janvier 2018

Court traité de révolution à l’usage du futur freelance

Découvrir