Marge brute, marge nette, quelles différences ?

Le 12/03/2018 - Mise à jour le 12/03/2018
(8 notes)
3 mn de lecture

La marge brute et la marge nette constituent des ratios essentiels pour la compréhension et le suivi de la rentabilité de votre entreprise. A suivre de près, notamment pendant toute la phase de lancement de l’activité, il faut pourtant bien faire la distinction entre marge brute et marge nette, qui sur le plan comptable recouvrent des réalités bien différentes. Explications et règles de calcul détaillées.

 

A quoi correspond la marge brute en comptabilité ?

La réponse peut sembler extrêmement simple, puisque qu’on parle ici de la marge dégagée par une entreprise sur chacune de ses ventes. Et c’est en effet, le ratio qui permet de déterminer si une activité est en capacité de générer un bénéfice sur la vente de ses produits ou services.

Elle est donc un indicateur de suivi essentiel pour le bon suivi de l’activité. Mais si sa compréhension est assez évidente, ce n’est pourtant pas un indicateur normé. Ainsi, d’un secteur à l’autre, le mode de calcul de la marge brute peut varier sensiblement.

En principe, la marge brute est la différence entre le prix de vente et le coût de revient des biens et services (le coût de revient d’un produit ou service étant la somme des charges engagées pour sa production), soit : Chiffre d’affaires – coûts de revient = marge brute

Mais dans le secteur de la distribution, la marge brute, sera en fait la marge commerciale, soit : Prix de vente HT – coût d’achat HT = marge commerciale ou marge brute.

Rapportée au coût d’achat, cette marge commerciale permet de déterminer le taux de marge : (Marge commerciale / coût d’achat HT) x 100 = taux de marge.

Vous pouvez également calculer un taux de marque commerciale : (Marge brute / Chiffre d’affaires HT) X 100 Cet indicateur donne le pourcentage de marge réalisée par rapport au chiffre d’affaires

Exemple de calcul de marge brute :

Une entreprise de vente d’accessoires de sport dégage un chiffre d’affaires de 480 000 € pour un coût d’achat HT de l’ensemble de ses produits de 300 000 €:

480 000 € –  300 000 € =   180 000 € de marge commerciale ou marge brute.

Entre autres, elle achète des casques de vélo 10 € et les revend 16 € :

16 – 10 /10 x 100 = 60 % de taux de marge sur la vente de ses casques de vélo.

En comparant vos taux de marge et marge brute aux ratios d’autres entreprises de votre secteur, vous pouvez ajuster votre gestion, soit en vendant plus cher ou en tentant de négocier des coûts d’achats moins importants.

 

Dans quel cas observer particulièrement la marge brute d’une entreprise ?

La marge brute traduit la rentabilité commerciale d’une entreprise. En création d’entreprise, elle devra donc être mentionnée dans votre business plan, notamment, si vous cherchez des financements.

Cet indicateur intervient donc très rapidement dans la vie d’une entreprise, puisque la marge brute permettra d’affiner dès les premières ventes, la stratégie globale de fixation des prix.

La marge nette en revanche sera calculée en fin d’exercice comptable, une fois toutes les charges de l’entreprise connues.

 

Quelle est la différence entre marge brut et marge nette ?

La marge nette (ou marge bénéficiaire nette) est un indicateur comptable. Elle détermine, en pourcentage, la rentabilité globale de l’entreprise. Sur un exercice comptable, c’est le rapport du résultat net sur le chiffre d’affaires :

Bénéfice net/chiffre d’affaires X 100 = marge nette.

Contrairement à la marge brute, le calcul de la marge nette se base sur le bénéfice et non le chiffre d’affaires. Elle tient compte de l’ensemble des charges, dont les charges fixes.

Exemple de calcul de la marge nette :

Notre entreprise d’accessoires de sport dégage un chiffre d’affaires de 480 000 €, avec un bénéfice de 25 000 € :

(25000 € / 480 000 €) x 100 =   5,21% de marge nette.

Encore une fois, ce taux pourra être comparé à l’activité d’autres e-commerçants en articles de sport de loisir.

 

Le conseil de nos experts comptables pour bien utiliser la marge brute et la marge nette dans votre gestion

L’analyse de la marge brute et la marge nette intervient à des étapes différentes de la gestion de l’entreprise. Ces taux sont tous deux intéressants puisqu’ils contribuent à comprendre comment l’activité atteint la rentabilité. Mais il est encore plus pertinent de les comparer à ceux de votre secteur. Cela vous permet de vous situer sur votre marché et d’analyser les pistes de progrès à poursuivre.

De par sa connaissance de votre territoire et des entreprises de votre secteur, votre expert-comptable peut vous aider à mieux analyser votre marge brute et marge nette, n’hésitez pas à le consulter sur le sujet, même si ces ratios vous semblent à 1re vue très simples à comprendre !

OFFRE SPECIALE

L’expertise comptable en ligne pour les TPE
à partir de 69 € H.T / mois


Partager cet article :
Cet article vous a plu ? Donnez-lui une note
Marie-Laure Bouchet

Marie-Laure Bouchet,

Rédactrice économique, comptable et juridique, spécialisée dans les sujets relatifs à l’accompagnement des petites entreprises.

Découvrir son profil
Ordre des experts comptables

ECL Direct, numéro 1 de l’expertise comptable en ligne pour les TPE, a développé une offre de services comptables unique qui vous assure un accompagnement personnalisé au meilleur prix. Votre conseiller comptable en ligne attitré suit votre dossier tout au long de l’année et prend en charge la comptabilité de votre TPE. Indépendants, consultants, professions libérales, TPE, plus de 3000 clients nous font confiance et confient la comptabilité de leur TPE à nos experts comptables en ligne.

ECL Direct, c’est aussi une aide à la création d’entreprise personnalisée pour votre projet d’entreprise : prévisionnel d’activité, statuts juridiques, formalités de création d’entreprise… Votre entreprise clé en main avec nos juristes et comptables spécialistes.