Optimisation des rémunérations : pensez aux tickets restaurant

Le 21/01/2015 - Mise à jour le 12/04/2017
(6 notes)

Que votre entreprise compte un ou plusieurs salariés, vous pouvez mettre en place des tickets-restaurant : ce système, simple d’utilisation, présente de nombreux avantages pour l’employeur et le salarié.

Un principe : le cofinancement

Réservés aux seuls salariés, les tickets restaurant reposent sur un principe de cofinancement : le coût d’un titre restaurant est partagé entre le salarié et son employeur.

L’entreprise pend donc à sa charge entre 50 et 60 % de la valeur du titre (avec un maximum de 5,38 € par ticket pour les titres acquis en 2017). Par exemple : pour un ticket restaurant de 8 €, la contribution patronale doit être comprise entre 4 € et 4,80 €.

Pour l’entreprise, cette charge est déductible des résultats imposables et totalement exonérée de charges sociales patronales (dans la limite du plafond indiqué ci-dessus), de taxe sur les salaires, taxe d’apprentissage, participation à la formation continue, participation à l’effort de construction.
Pour le salarié, ce revenu complémentaire est totalement exonéré de l’impôt sur le revenu.

Un complément de rémunération 100 % exonéré des charges sociales

Prenons l’exemple de ticket-restaurants d’une valeur globale unitaire de 9,60 €, avec une participation patronale de 50 % (4,80 €). Sur une base de 220 jours par an, le coût total de votre participation s’élève à 1056 € par salarié (4,80 x 220).

Si vous versez cette même somme à titre d’augmentation de salaire, vous devrez verser 380 € (non cadre) et 475 € (cadre) de charges patronales ; votre salarié aurait à verser environ 225 € de charges salariales. A budget égal, il aurait reçu environ 357 € à 452 € de complément de salaire (imposable à l’IR), complément assujetti aux différentes taxes assises sur le salaire.

Les dirigeants peuvent-ils recevoir des tickets restaurants ?

Précision importante : les tickets doivent être proposés à l’ensemble du personnel salarié.

Les gérants majoritaires ne peuvent pas bénéficier des tickets restaurants distribués dans l’entreprise. Mais ce n’est pas le cas des gérants minoritaires ou égalitaires qui peuvent en bénéficier depuis un communiqué du 30 septembre 2014.

Que les gérants majoritaires se consolent : ils peuvent passer leur frais de repas en notre de frais et se faire rembourser la quasi-totalité de leurs frais de repas.

Comment les mettre en place ?

La distribution de tickets restaurants est un système très simple. Pour les mettre en place, il suffit de contacter une société proposant ce type de services Chèques Restaurant ou Ticket Restaurant.

Sachez que les sociétés émettrices appliquent des frais de gestion (1,5 % à 2 % du montant des titres) avec un minimum par commande compris entre 50 et 100 €.
Ces titres valant paiement, ils pourront être librement utilisés dans les restaurants, brasseries, de même qu’ils peuvent servir à payer des achats chez certains commerçants.

Combien de ticket-restaurant distribuer ?

L’employeur n’est pas tenu de distribuer autant de tickets qu’il y a de jours ouvrés dans le mois. Vous pouvez donc fonctionner sur la base d’un forfait, avec une régulation annuelle : vous donnez par exemple un carnet de 20 tickets par mois, sauf en juillet, avec une régulation en décembre.

OFFRE SPECIALE

L’expertise comptable en ligne pour les TPE
à partir de 69 € H.T / mois


Partager cet article :
Cet article vous a plu ? Donnez-lui une note

Xavier de Labarrière, Expert-Comptable, co-fondateur ECL DIRECT

Xavier de Labarriere, expert-comptable, commissaire aux comptes, co-fondateur Ecl Direct, specialiste de l'accompagnement des entreprises de service et entreprises innovantes

Découvrir son profil

ECL Direct, numéro 1 de l’expertise comptable en ligne pour les TPE, a développé une offre de services comptables unique qui vous assure un accompagnement personnalisé au meilleur prix. Votre conseiller comptable en ligne attitré suit votre dossier tout au long de l’année et prend en charge la comptabilité de votre TPE. Indépendants, consultants, professions libérales, TPE, plus de 3000 clients nous font confiance et confient la comptabilité de leur TPE à nos experts comptables en ligne.

ECL Direct, c’est aussi une aide à la création d’entreprise personnalisée pour votre projet d’entreprise : prévisionnel d’activité, statuts juridiques, formalités de création d’entreprise… Votre entreprise clé en main avec nos juristes et comptables spécialistes.