Devenir_indépendant_1

Création d’entreprise, recul des financements des business angels en 2012

Publié le 9 avril 2013 2 min Marie-Laure Bouchet

Les investissements en capital-risque en faveur de la création d’entreprise sont en baisse. Le 3 avril 2013 dernier, l’association de business angels, France Angels, communiquait ainsi un bilan mitigé pour son activité 2012 : moins 9,6 % d’investissements sur l’année.

Les investissements en capital-risque chutent sur 2012

C’est ce qu’a indiqué en début de semaine l’association de business angels (BA), France Angels, au sujet de l’activité de ses membres en 2012.

Principaux constats, si le nombre de business angels reste stable, les montants accordés aux créateurs d’entreprise sont, pour la première fois en 12 ans, en net recul :
– 9,6 % de financements alloués sur 2012 avec 40 082 K€, versus 44,5 millions en 2011

Cette baisse concerne les investissements consentis pour des créations d’entreprise et du refinancement de projets en développement.

L’instabilité fiscale inciterait à la réduction des financements en faveur de la création d’entreprise

Les réformes réglementaires successives pourraient nuire au développement des entreprises.

C’est en tout cas, l’une des raisons invoquées par l’association de business angels pour expliquer ce « tournant historique » : « crise financière, crise économique, nouvel environnement politique et incertitude fiscale… », le climat économique incite logiquement à la prudence.

En 2012, les Business Angels ont investi, en moyenne, 114 K€ par entreprise (contre 136 K€ en 2011), avec des tours de table allant de 50 K€ à 1 M€.

Sur les 40 M€ investis au global en 2012. Ces financements se destinaient à des créateurs d’entreprise et pour un tiers à du refinancement.

Les critères des business angels à connaître en création d’entreprise

Les business angels appliquent un certain nombre de critères pour accorder des financements à des créateurs d’entreprise.

Le plus essentiel à retenir, les BA financent des « création d’entreprises à potentiel ». C’est-à-dire, des entreprises au développement rapide, capables de créer de la valeur en peu d’années.

Profil des entreprises sélectionnées :

  • Implantation géographique : Ile de France (37,5 %), Rhône-Alpes (11 %), la région PACA (10 %) et dans une moindre mesure dans les Pays de Loire/Poitou-Charentes (8,1 %), en Languedoc-Roussillon /Midi-Pyrénées (6,3 %), et en Bretagne (5,6 %)*.
  • Secteur (en montants investis) : ecommerce/e-services (30%), puis dans l’électronique (11%), la santé et les BioTech (10%), l’énergie et les CleanTech (10%), suivi par l’industrie et la chimie (8%)*.

Pour aller plus loin :

Trouver des financements pour ma TPE : l’apport des business angels

 

 

* Source : Etude statistiques 2012 de l’activité des réseaux de business angels, France Angels, avril 2013.

 

Marie-Laure Bouchet

Rédactrice économique, comptable et juridique, spécialisée dans les sujets relatifs à l’accompagnement des petites entreprises.

Découvrir son profil
Partager cet article
Cet article vous a plu ?
Donnez-lui une note

Merci pour votre vote !

Nos experts partagent leurs secrets

.fiscalite_creation_rs
25 novembre 2020

Logiciel de comptabilité ou expert-comptable ? Avez-vous vraiment le choix ?

Découvrir
17 novembre 2020

Comment calculer son TJM (taux journalier moyen) pour bien fixer ses prix de vente ?

Découvrir
.photo-1532077186269-bd51212246ec
07 juin 2018

Gérants, les frais remboursés par votre société

Découvrir