Créer une entreprise VTC, combien ça coûte ?

Mise à jour le 24/04/2017 3 min Marie-Laure Bouchet

Créer une entreprise VTC entraîne forcément des frais. Selon les options et statuts choisis au démarrage, le chauffeur VTC pourra plus ou moins maîtriser le coût de lancement de son activité. Nos experts comptables listent les frais nécessaires à la création d’une entreprise VTC.

1. VTC, les  investissements de départ (véhicule)

Le véhicule est logiquement le principal investissement nécessaire à l’activité VTC.

Sur le plan comptable un achat devra être amorti en comptabilité et nécessite une mise de départ importante. C’est pourquoi la plupart des chauffeurs VTC optent pour la location du véhicule ou l’achat en crédit-bail ou leasing.

Comptez pour une location longue durée de berline respectant les caractéristiques obligatoires du véhicule VTC :

  • Location + forfait de réparation : environ 400 € HT/semaine**

Certains dispatcheurs proposent la location du véhicule VTC à leurs chauffeurs. Selon les offres et les contrats de location, les services (entretien, révision) seront plus ou moins pris en charge.

Pensez aussi à la garantie financière du véhicule : 1 500 € /véhicule VTC
Si vous n’êtes pas propriétaire du ou des véhicule(s) VTC utilisés, l’immatriculation au registre VTC impose une garantie financière pour chaque véhicule utilisé régulièrement d’un montant de 1 500 €**. Ce qui signifie, en clair, que pour chaque véhicule utilisé par l’activité, vous devez avoir au moins 1 500 € disponibles à titre de garantie (ou caution délivrée par un organisme bancaire ou d’assurance).

2. VTC, les coûts de création

Le coût des formalités de création de l’entreprise VTC seront très variables selon la structure retenue et selon votre localité :

  • Régime auto-entrepreneur : 0 €
  • EIRL :
    • Frais de chambre : entre 90 et 180 € selon les localités
    • Greffe : environ 70 €

A noter : en apportant au patrimoine professionnel de l’EIRL un véhicule d’une valeur supérieure à 30 000 €, un rapport d’expertise est obligatoire. La rémunération de l’expert sera à ajouter. Montant à prévoir à partir de 300 € HT.

TOTAL création EIRL : entre 160 et 550 € HT.

  • SARL ou SAS :
  • Formalités (annonce légale, enregistrement et greffe) :  400 /500 € HT (activité réglementée nécessitant une double immatriculation à la fois auprès du CFE et de la Chambre des métiers).
  • Rédaction des statuts : entre 250 /1 000 € HT selon le profil du conseil choisi pour les rédiger.

TOTAL création SAS ou SASU : entre 650 et 1 500 € HT.

 3. VTC, coût de la comptabilité

Les frais de comptabilité en VTC seront en partie liés au statut juridique choisi au lancement. En auto-entrepreneur, vos obligations déclaratives et comptables sont allégées et vous pouvez facilement tout faire seul.

En revanche, en EIRL ou société, vous devez faire viser vos comptes tous les ans. Les coûts de tenue d’une comptabilité seront variables selon le prestataire choisi, cabinet de proximité, de centre-ville… mieux vaut comparer les tarifs des cabinets d’expertise comptable avant de s’engager.

Plus économique, l’expert-comptable sur Internet vous fait économiser les frais de gestion papier, les coûts entraînés par les déplacements, etc.

  • Coût d’une comptabilité VTC : entre 700 et 900 € HT/an.

Le conseil de nos experts comptables pour la comptabilité de votre activité VTC

Déclaration de TVA, enregistrement comptables de toutes les entrées et sorties… La comptabilité en VTC n’est pas complexe, mais cela prend du temps.

Pour ses clients, Amarris Direct met à disposition Fizen Expert, un outil de gestion entièrement synchronisé avec votre banque, il supprime toute saisie. Il vous suffit de qualifier les opérations pour savoir, au jour le jour, où en est votre gestion. Pratique pour faire sa comptabilité depuis son smartphone entre deux courses.

Chez Amarris Direct, profitez de la création d’entreprise gratuite !
* Caractéristiques obligatoires du véhicule VTC (hyperlien vers partie dédiée de l’articles obligations légales VTC).
** Exemple indicatif, source Lecab.fr.

Article publié initialement le 24 juin 2015

Marie-Laure Bouchet

Rédactrice économique, comptable et juridique, spécialisée dans les sujets relatifs à l’accompagnement des petites entreprises.

Découvrir son profil
Partager cet article
Cet article vous a plu ?
Donnez-lui une note

Merci pour votre vote !

Actualités et conseils en comptabilité

Nos experts partagent leurs secrets

Devenir_indépendant_1
17 octobre 2013

Création d'entreprise : Wevox

Découvrir
21 novembre 2017

CFE, comment la diminuer ?

Découvrir
.6actionsdirigeant
19 juillet 2017

Optimisez votre rémunération de dirigeant : en 6 actions clés

Découvrir