Auto entrepreneurs : quelles conséquences comptables et fiscales du dépassement des seuils ?

Le 07/01/2015 - Mise à jour le 05/03/2018
(8 notes)
2 mn de lecture

Vous êtes auto-entrepreneur (ou micro-entrepreneur) et allez dépasser les plafonds d’activité (70 000 € pour les services ou 170 000 € pour les ventes, base 2018), que faire ? Voici concrètement ce que vous devez faire pour poursuivre votre activité.

Que faire en cas de dépassement des plafonds « auto-entrepreneur »(ou micro-entrepreneur*) ?

Depuis le 1er janvier 2018, les plafonds de CA du régime micro-entrepreneur ont été multipliés par deux par rapport à l’année précédente :

  • 70 000 € pour les prestations de services,
  • 170 000 € pour les activités commerciales.

En conséquence, il est possible de dépasser les seuils de la franchise de TVA, tout en respectant les limites de CA du régime auto-entrepreneur, soit :

  • 33 200 € pour les prestations de services,
  • 82 800 € pour les activités commerciales.

Si votre CA dépasse les plafonds de la franchise de TVA, vous perdez le bénéfice de la franchise de TVA. Des seuils de tolérance ont été prévus. Voir sur ce point, la TVA en auto-entrepreneur (micro-entrepreneur) : comment ça marche ?

A partir du moment où vous êtes assujetti à la TVA, vous devez facturer la TVA à vos clients.

En cas de dépassement des plafonds de CA du auto-entrepreneur (ou micro-entreprise) :

  • Vous devez stopper le versement fiscal libératoire trimestriel. Il est supprimé rétroactivement au 1er janvier de l’année en cours (les versements effectués antérieurement sont imputables sur votre impôt sur les revenus),
  • Vous devez commencer à tenir une comptabilité à compter du mois du dépassement,
  • Vous devrez établir un bilan en fin d’année (le bilan intègrera vos recettes de toute l’année et les dépenses postérieures à la date du dépassement du seuil).

Quel plafond retenir en cas de démarrage d’auto-entreprise en cours d’année ?

Attention : si vous avez démarré votre activité d’auto-entrepreneur en cours d’année, le seuil doit être recalculé prorata temporis (exemple : le seuil est divisé par 2 si vous avez démarré le 1er juillet).

Le conseil de nos experts-comptables si vous dépassez les plafonds de CA auto-entrepreneur

Comptablement, vous devrez commencer à tenir une comptabilité à compter du mois ou vous déclarerez votre TVA.

Vous devrez calculer et déclarer votre revenu imposable en distinguant les revenus avant et après dépassement.

De ce fait, n’oubliez pas de garder tous les justificatifs de vos dépenses. Ils sont nécessaire pour « récupérer » la TVA.

 

* Depuis le 1er janvier 2016, le statut auto-entrepreneur est renommé en micro-entrepreneur, sans entraîner de changements du statut.

OFFRE SPECIALE

L’expertise comptable en ligne pour les TPE
à partir de 69 € H.T / mois


Partager cet article :
Cet article vous a plu ? Donnez-lui une note
Xavier de Labarrière

Xavier de Labarrière, Expert-Comptable, co-fondateur ECL DIRECT

Xavier de Labarriere, expert-comptable, commissaire aux comptes, co-fondateur Ecl Direct, specialiste de l'accompagnement des entreprises de service et entreprises innovantes

Découvrir son profil
Ordre des experts comptables

ECL Direct, numéro 1 de l’expertise comptable en ligne pour les TPE, a développé une offre de services comptables unique qui vous assure un accompagnement personnalisé au meilleur prix. Votre conseiller comptable en ligne attitré suit votre dossier tout au long de l’année et prend en charge la comptabilité de votre TPE. Indépendants, consultants, professions libérales, TPE, plus de 3000 clients nous font confiance et confient la comptabilité de leur TPE à nos experts comptables en ligne.

ECL Direct, c’est aussi une aide à la création d’entreprise personnalisée pour votre projet d’entreprise : prévisionnel d’activité, statuts juridiques, formalités de création d’entreprise… Votre entreprise clé en main avec nos juristes et comptables spécialistes.