aides pour independants

L’ACRE (ex-ACCRE) pour une société avec plusieurs associés : est-ce possible ?

Mise à jour le 19/03/2018 3 min Marie-Laure Bouchet

Je créé une société avec des associés, puis-je bénéficier de l’Acre ? L’aide pour le créateur ou le repreneur d’entreprise (ACRE, anciennement ACCRE) ? Cette aide consistant en une exonération de charges, parmi les plus importantes réservées aux créateurs d’entreprise, était octroyée sous conditions jusqu’à fin 2018. Depuis janvier 2019, elle s’applique à tous les créateurs. Qu’en est-il  si vous créez une SARL ou une EURL ? Découvrez à quelles conditions profiter de l’Acre pour une société.

Condition pour obtenir l’Acre (ex-Accre) en créant une société

L’Acre ou l’aide pour le créateur ou le repreneur d’entreprise (qui remplace l’ACCRE, l’Aide au chômeur créateur ou repreneur d’entreprise, depuis janvier 2019) est une exonération de charges sociales appliquée pendant un an, soit la 1re année d’activité de l’entreprise. L’aide est dédiée au créateur, celui qui sur le terrain œuvre au développement de l’activité.

En entreprise individuelle, le créateur c’est l’entrepreneur. En société, le créateur peut être le gérant ou l’associé.

Les conditions d’accès à l’Acre pour une société ne seront donc pas les mêmes si vous faites la demande pour vous seul en tant que gérant ou bien si vous êtes plusieurs associés à vouloir en bénéficier.

A noter, depuis le 1er janvier 2017, la loi Sapin II modifie en partie le dispositif :

  • L’exonération de cotisations n’est plus systématique mais dégressive en fonction de la rémunération ou du revenu du bénéficiaire.
  • L’aide est ouverte aux salariées des entreprises en difficultés et aux repreneurs d’entreprises implantées dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPPV). Attention, dans ce dernier cas, l’Acre est dorénavant réservée aux entreprises individuelles. Il n’est donc pas possible d’en bénéficier si vous comptez créer ou reprendre une société.

Vous créez votre société ? Des choix cruciaux s’imposent…

Consultez nos experts

Voir pour plus de précision sur ces nouvelles dispositions : Acre, les avantages et conditions pour le créateur.

CAS  1 : comment obtenir l’Acre pour votre propre compte ?

l'ACRE en SARL, SAS ou EURL

Vous devez être en mesure d’exercer véritablement le contrôle de l’entreprise, c’est-à-dire :

  • En tant qu’associé, vous détenez plus de 50 % du capital (seul ou avec votre conjoint, vos ascendants et descendants), dont au moins 35 % de participation personnelle.
  • En tant que dirigeant, vous détenez au moins 1/3 du capital (seul ou avec votre conjoint, ainsi que vos ascendants et/ou descendants) dont au moins 25 % à titre personnel. Sous réserve qu’un autre associé ne détienne pas directement ou indirectement plus de la moitié du capital.

CAS 2 : comment obtenir l’Acre à plusieurs associés ?

Plusieurs créateurs associés peuvent obtenir l’Acre séparément pour un seul et même projet de création.

Pendant 2 ans, vous devez avec vos associés :

  • détenir collectivement plus de 50 % du capital,
  • avoir la qualité de dirigeant pour l’un ou plusieurs d’entre vous,
  • posséder chacun au moins 1/10ème de la fraction du capital détenue par la personne en possédant la fraction la plus importante.

Par exemple, si le « principal associé » a 50 % des parts sociales, chaque associé bénéficiaire de l’Acre doit détenir au moins 5 % des parts.

Dans les deux cas de figure, si vous demandez l’Acre pour une société, vous devez en plus respecter les conditions imposées à tous les créateurs :

  • être demandeur d’emploi au moment de la création.

Pour plus de précisions sur ces conditions générales d’accès à l’Acre et le détail de l’aide, consulter : l’Acre, les avantages et conditions pour le créateur.

A retenir pour bénéficier de l’Acre pour une société

Si vous comptez obtenir l’Acre en créant une société, vous devez l’anticiper dès la constitution pour être certain de remplir les conditions d’accès, notamment en matière de répartition des parts entre les associés.

D’autant plus que passé le démarrage de l’activité, vous n’aurez qu’un mois et demi, seulement, pour déposer votre demande Acre auprès de votre Centre de formalités des entreprises.

En cas de doute, n’hésitez pas à consulter un juriste ou un expert comptable. Ce serait vraiment dommage de vous priver d’une telle aide au démarrage.

Article publié initialement le 12 octobre 2011

Marie-Laure Bouchet

Rédactrice économique, comptable et juridique, spécialisée dans les sujets relatifs à l’accompagnement des petites entreprises.

Découvrir son profil
Partager cet article
Cet article vous a plu ?
Donnez-lui une note

Merci pour votre vote !

Création d'entreprise consultants : comparez les statuts juridiques

Comparaison des statuts pour un choix efficace et sans prise de tête

Télécharger notre livre blanc

Nos experts partagent leurs secrets

indemnités kilométriques
16 avril 2021

Calcul TVS : comment est calculée la taxe sur les voitures de société ?

Découvrir
OGA
30 mars 2021

OGA, CGA, AGA, à quoi ça sert ? Quel est leur rôle ?

Découvrir
avantages en nature
07 juin 2018

Gérants, les frais remboursés par votre société

Découvrir