Devenir_indépendant_1

Les principales aides à la création d’entreprise

Mise à jour le 26/06/2017 2 min Claude Robin

Créer son entreprise, c’est toujours plus facile avec des moyens de départ. Cependant, il existe des aides, et savoir les obtenir peut s’avérer déterminant dans la réussite d’un projet entrepreneurial. Interview de Xavier de Labarrière, expert-comptable.

Beaucoup de créateurs d’entreprise manquent de moyens pour lancer leur activité. Existe-t-il des aides pour créer une entreprise et où les trouver ? Xavier, pouvez vous nous éclairer sur ce sujet ?

Il faut distinguer les aides faites au créateur, des aides faites aux entreprises nouvelles. Dans le premier cas, c’est le créateur qui reçoit l’aide. Dans le second, c’est la société nouvellement créée qui peut en bénéficier.

Les aides financières au créateur d’entreprise tout d’abord, quelles sont elles ?

Il y a celles qui sont « automatiques », sous réserves de remplir certaines conditions.

  1. Le POLE EMPLOI verse par exemple aux chômeurs créateurs d’entreprise des allocations chômage sous forme de capital. Elle leur permet de recevoir la moitié du reliquat de leurs droits sous forme de capital.
  2. Le crédit d’impôt pour souscription au capital des PME : l’état vous rembourse 18% des sommes versées lors de la création de votre société sous certaines conditions

Il y en a d’autres, qui profitent toujours aux entrepreneurs, mais qui sont généralement accordées « sur dossier » :

  1. Les prêts d’honneur : ce sont des prêts faits aux créateurs d’entreprise, ils sont attribués sur présentation de dossier et peuvent représenter plusieurs dizaines de milliers d’euros.
  2. Les primes régionales à la création d’entreprise : elles sont distribuées par certains conseil régionaux et chambres de commerce.

D’accord pour les aides faites aux créateurs. Les aides faites aux sociétés nouvelles maintenant, quelles sont-elles ?

Il existe différentes aides qui sont généralement ciblées pour financer certaines dépenses.
Par exemple :

  1. Pour bénéficier de services à prix réduits, notamment les locaux, vous pouvez vous orienter vers une pépinière d’entreprise,
  2. Pour financer votre étude de marché : vous pouvez solliciter Les FRAC : fonds régional d’aide au conseil, disponible auprès de votre chambre de commerce,
  3. Pour financer l’innovation : rapprochez vous d’OSEO, qui pourra vous proposer des avances remboursables pouvant atteindre plusieurs dizaines de milliers d’euros.
  4. Pour financer l’innovation encore, vous pouvez aussi bénéficier d’exonération d’impôt et de charges sociales, grâce au statut de jeune entreprise innovante et au crédit d’impôt recherche.

Ce qui veut dire qu’il n’y a pas d’aide que l’on peut obtenir, facilement et automatiquement, par exemple : 2000 euros pour créer sa SARL ?

Non, il n’y en a malheureusement pas.

Merci Xavier

 

Article publié initialement le 24 juillet 2013

Claude Robin

Expert comptable et commissaire aux comptes et co-fondateur d'Amarris Direct, Claude Robin conçoit de nouveaux outils de gestion et se spécialise dans l’accompagnement des petites structures.

Découvrir son profil
Partager cet article
Cet article vous a plu ?
Donnez-lui une note

Merci pour votre vote !

Création d'entreprise consultants : comparez les statuts juridiques

Comparaison des statuts pour un choix efficace et sans prise de tête

Télécharger notre livre blanc

Nos experts partagent leurs secrets

indemnités kilométriques
16 avril 2021

Calcul TVS : comment est calculée la taxe sur les voitures de société ?

Découvrir
OGA
30 mars 2021

OGA, CGA, AGA, à quoi ça sert ? Quel est leur rôle ?

Découvrir
avantages en nature
07 juin 2018

Gérants, les frais remboursés par votre société

Découvrir