Comparatif des coûts d’une rémunération TNS ou de dirigeant assimilé salarié : que choisir ?
ECL DIRECT

Comparatif des coûts d’une rémunération TNS ou de dirigeant assimilé salarié : que choisir ?

  • Mise à jour le 15 mars 2019

Le statut de Travailleur non salarié (TNS) est souvent plus avantageux financièrement que celui de dirigeant assimilé salarié. A enveloppe globale équivalente, le statut TNS coûte moins cher en termes de cotisations sociales. Comparatif détaillé  pour mesurer le gain financier exact en fonction du niveau de rémunération.

Rappel, qui est dirigeant TNS ? Qui est dirigeant assimilé salarié ?

Pour clarifier les choses, rappelons que les dirigeants :

  • entrepreneurs individuels, gérants majoritaires de SARL et gérants d’EURL ont le statut de TNS (Travailleur non salarié),
  • de SAS ou SASU et les gérants minoritaires ou égalitaires de SARL ont le statut de dirigeant assimilé salarié.

Statut TNS, statut assimilé salarié : quelles différences ?

Du point de vue pratique…

Seuls les assimilés salariés sont obligés d’établir des bulletins de paie pour se rémunérer. Les TNS ont une déclaration unique à faire chaque année pour déclarer l’ensemble de leur rémunération perçue par année civile (même principe que la déclaration d’impôt sur le revenu).

Du point de vue des organismes sociaux…

Ils cotisent à des organismes sociaux différents. Les assimilés salariés cotisent aux organismes sociaux des salariés (Urssaf, caisse de retraite, etc). Les TNS cotisent au RSI et à des caisses de retraites spécifiques. Aucuns ne cotisent au Pôle Emploi.

rémunération de TNS

Du point de vue des droits sociaux…

Bien que les organismes soient différents, les droits sont les mêmes en ce qui concerne l’assurance maladie et les allocations familiales.
Les droits sont moindres concernant les organismes de retraite pour les TNS. Mais le niveau des cotisation retraite est aussi moins élevé pour les TNS.

Comparatif, rémunération de TNS ou de gérant assimilé salarié ?

Pour une enveloppe de départ identique, on s’aperçoit rapidement que les rémunérations des gérants TNS sobnt moins ponctionnées que celles des gérants assimilés salariés.

Coût global*(enveloppe totale de rémunération ET de cotisations sociales) Salaire net annuel du dirigeant salarié (versement mensuel) Rémunération nette annuelle du gérant TNS Écart en valeur Écart en % sur coût global
10 000 5 720 6 840 1 120 11,20%
15 000 8 580 10 855 2 275 15,17%
20 000 11 440 14 835 3 395 16,98%
30 000 17 160 22 705 5 545 18,48%
50 000 28 600 36 975 8 375 16,75%
75 000 43 069 54 865 11 796 15,73%
100 000 57 732 70 225 12 493 12,49%
200 000 116 384 144 720 28 336 14,17%

* Attention : ce comparatif ne concerne que les coûts et pas les droits associés. Il n’inclue donc pas les rémunérations différées des TNS ou gérant assimilé salarié, comme les droits en terme de pension de retraite. Il répond simplement à la question : quel type de rémunération sera le moins ponctionné en fonction du niveau de rémunération versé ?

A noter, les hypothèses retenues dans ce tableau :

  • Dirigeant salarié : versement d’un salaire mensuel
  • TNS : simulation faite sur la base d’une profession libérale qui cotise à la CIPAV

Le conseil de nos experts comptables pour choisir entre le statut TNS ou celui de gérant assimilé salarié

Rémunération TNS ou rémunération de gérant assimilé salarié ? En fait, même s’il s’agit bien entendu d’une composante importante dans le choix du statut juridique, le créateur ne doit pas limiter sa réflexion à la seule rémunération.

C’est bien souvent le projet de création lui-même qui doit déterminer la structure juridique la plus à même de donner toutes ses chances au développement de l’activité. En création d’entreprise voici quelques-unes des questions à se poser avant d’aborder celle de la rémunération :

  • Est-il plus rentable d’exercer en société ou en nom propre ?
  • Avez-vous besoin de vous associer pour maximiser vos chances de réussite ?
  • Si vous êtes minoritaire, avez-vous la certitude de garder le rôle que vous souhaitez dans l’affaire ?
  • Comment vous situez-vous par rapport à la préparation de votre retraite, en fonction de votre âge au moment de la création ?
  • Etc.

Si vous hésitez sur le statut juridique le plus adapté pour votre projet, consulter un expert de la création d’entreprise, expert comptable ou avocat.

Pour aller plus loin, lire aussi : TNS, les avantages et inconvénients.

Article publié initialement le 20 janvier 2014

Xavier de Labarrière

Xavier de Labarriere, expert-comptable, commissaire aux comptes, co-fondateur Ecl Direct, specialiste de l'accompagnement des entreprises de service et entreprises innovantes

Découvrir son profil
Partagez cet article
Cet article vous a plu ? Donnez-lui une note

En lien avec cet article

Un expert comptable en ligne de confiance pour votre TPE

ECL Direct, numéro 1 de l’expertise comptable en ligne pour les TPE, a développé une offre de services comptables unique qui vous assure un accompagnement personnalisé au meilleur prix. Votre conseiller comptable en ligne attitré suit votre dossier tout au long de l’année et prend en charge la comptabilité de votre TPE. Indépendants, consultants, professions libérales, TPE, plus de 3000 clients nous font confiance et confient la comptabilité de leur TPE à nos experts comptables en ligne.

ECL Direct, c’est aussi une aide à la création d’entreprise personnalisée pour votre projet d’entreprise : prévisionnel d’activité, statuts juridiques, formalités de création d’entreprise… Votre entreprise clé en main avec nos juristes et comptables spécialistes.