Prime nette de 1 000 € : combien ça coûte à l’entreprise ?

Publié le 8 mars 2017 2 min Marie-Laure Bouchet

Pour verser un salaire ou une prime nette de 1000 euros, l’entreprise doit payer des charges patronales et salariales. Quel est leur montant ? Combien coûte à une entreprise le versement d’une prime nette de 1000 euros ?

Intervenant : Xavier de Labarrière, expert-comptable et co-fondateur d’Amarris Direct.

Alors, une prime nette de 1000 euros, ça coûte combien exactement à une entreprise ?

Je vais être simple et direct : en moyenne, une prime nette de 1000 euros coûte 1820 euros à l’entreprise qui la verse.

  • 1000 euros de prime payée au salarié,
  • 280 euros de charges salariales
  • et 540 euros de charges patronales.

280 euros de charges salariales, vous calculez ça comment ?

Les charges salariales, ce sont les charges que l’employeur prélève sur le salaire brut de son salarié et verse aux organismes sociaux.

Elles représentent 22% du salaire brut ou 28% du salaire net. Donc pour 1000 euros de salaire net, ça représente 280 euros.

Et les 540 euros de charges patronales, ça correspond à quoi ?

Les charges patronales, ce sont les charges que l’employeur doit payer sur le salaire brut de son salarié.

Elles représentent 42% du salaire brut ou 54% du salaire net.

Donc pour 1000 euros de salaire net, ça représente 540 euros.

D’accord, donc 280 euros de charges salariales et 540 euros de charges patronales, ça correspond bien aux 820 euros dont vous nous parliez. Mais je croyais qu’il existait des « exonérations », des « réductions de cotisations » pour les petites entreprises. Est-ce qu’elles aussi, elles devront payer 820 euros pour une prime de 1.000 euros ?

En fait, il existe des réductions de charges sociales sur les bas salaires.

C’est donc souvent plus le niveau du salaire qui permet d’avoir des réductions que la taille de l’entreprise.

Si le salarié qui touche la prime à un salaire au SMIC par exemple, le montant des charges patronales sera compris entre 15 et 20%. Au final il ne paiera pas 820 euros, mais 480 euros.

Donc au final, vous nous dites qu’une prime de 1000 euros coûtera entre 1480 et 1820 euros à l’employeur, en fonction du niveau de salaire du bénéficiaire. C’est bien ça ?

Exactement !

 

 

Marie-Laure Bouchet

Rédactrice économique, comptable et juridique, spécialisée dans les sujets relatifs à l’accompagnement des petites entreprises.

Découvrir son profil
Partager cet article
Cet article vous a plu ?
Donnez-lui une note

Merci pour votre vote !

Podcasts comptabilité

Nos experts partagent leurs secrets

27 mars 2020

Loi d’urgence sanitaire, quelles facilités pour les TPE ?

Découvrir
16 juillet 2015

Loi sur l'immigration : nouvelles obligations pour les donneurs d'ordre envers leurs sous-traitants

Découvrir
06 décembre 2016

Quelle durée pour mon premier exercice ?

Découvrir