C’est quoi un business model ?

Mise à jour le 25/03/2021 3 min Claude Robin

Le business model est aussi appelé modèle économique. Il traduit le mécanisme de création de valeur de l’entreprise en posant la question : « comment gagner de l’argent et être rentable à partir de cette idée et avec les moyens dont nous disposerons ? » Le business model est la partie clé du business plan, son objectif est de démontrer que le projet est viable et qu’il peut passer au stade de l’entreprise.

A quelles questions doit répondre le business model ?

  • Que vend-on ?
  • A qui ?
  • Quelles sont les forces de ce projet par rapport aux concurrents ?
  • Comment générer des revenus et une marge ?
  • Avec quel modèle marketing ? (offre, prix, distribution, tarification, communication)
  • Quels sont les leviers de croissance ?
  • Ce modèle économique est-il viable dans le temps ?

Quel est l’objectif du business model ?

L’objectif principal du business model est de définir la manière dont l’entreprise va réussir auprès de sa cible. Il met en lumière tous les moyens (financiers, humains…) à mettre en œuvre pour réaliser votre projet. Votre modèle économique a pour objectif de convaincre des investisseurs de l’intérêt et de la viabilité du projet.

Pour être efficace, votre modèle économique doit s’appuyer sur un avantage concurrentiel décisif, durable et défendable. Il doit également être évolutif et modulable pour toucher de nouveaux clients dans l’avenir.

Attention, ne confondez pas business model et business plan. Le modèle économique reprend le concept qui va permettre à votre entreprise de gagner de l’argent. Quant au business plan, il est une déclinaison complète de votre stratégie, de vos prévisions financières… Un document qui donne une vision globale de votre projet (étude de marché, stratégie commerciale, compte de résultat prévisionnel…). 

business model

Quelles sont les étapes clés du business model ?

Pour bien construire son modèle économique, il faut savoir se poser les bonnes questions et respecter les étapes clés suivantes :

  1. Confrontez les résultats des études menées pour le projet avec l’étude du marché pour trouver les points de convergence. Le marché est-il encore viable ? Y a-t-il une place pour votre produit ou service ?
  2. Définissez le positionnement de l’entreprise par rapport à la concurrence et déterminez le ou les avantages concurrentiels. Quels segments de clientèles visez-vous ? Quelle stratégie allez-vous employer pour vous démarquer de la concurrence ? 
  3. Identifiez la structure des coûts : mettez en évidence les moyens de générer des revenus pour la première année de votre projet de création d’entreprise et les années suivantes. La structure des coûts décrit tous les frais engagés pour votre projet entrepreneurial. Est-ce que la structure des coûts de votre projet vous permet d’être rentable ? Pouvez-vous réduire les coûts ? 
  4. Faites du modèle économique l’étape clé du business plan, qui transforme le projet en entreprise. 

Comment bien présenter son business model ?

La définition du modèle économique doit être succincte et efficace, il ne faut pas oublier que le modèle économique est un outil de communication à part entière. Le tout est de faciliter la compréhension de votre projet entrepreneurial auprès de vos interlocuteurs (banque, investisseurs…). Il peut être accompagné de tableaux et graphiques comparatifs pour mettre en avant votre projet.

Les conseils de nos experts-comptables pour un bon business model

  • Ne pas rentrer dans des éléments techniques : il faut élaborer le business model en démontrant l’utilité du projet pour le client plutôt que de parler de son mode de fonctionnement.
  • Mettre en évidence un « plus » pour le client.
  • Faire un schéma du modèle économique permet de clarifier l’information.
  • Inscrire son modèle économique dans la durée. Internet et les nouvelles technologies donnent l’opportunité de proposer des offres très ciblées (one-to-one), de toucher des micro-niches dans le monde entier, d’opter pour des nouveaux modes de tarification (à l’usage) et de nouveaux modèles financiers (mutualisation des coûts).

 

Article publié initialement le 17 octobre 2014

Claude Robin

Expert comptable et commissaire aux comptes et co-fondateur d'Amarris Direct, Claude Robin conçoit de nouveaux outils de gestion et se spécialise dans l’accompagnement des petites structures.

Découvrir son profil
Partager cet article
Cet article vous a plu ?
Donnez-lui une note

Merci pour votre vote !

Actualités et conseils en comptabilité

Nos experts partagent leurs secrets

12 juillet 2018

Peut-on cumuler retraite et auto-entrepreneur ?

Découvrir
02 août 2017

Devis d'expert-comptable : 5 pièges à éviter

Découvrir
03 septembre 2018

Quelles sont les différences entre location longue durée et crédit-bail ?

Découvrir