Le capital social : ca sert à quoi ? Comment ça marche ?

Le 30/09/2014 - Mise à jour le 27/04/2016
(83 notes)

Le capital social, quand on crée une société, c’est la contrepartie des apports que les associés font à la société pour lui permettre de démarrer. Le capital correspond souvent à des apports en nature ou en numéraire. A quoi sert le capital social ? Quellle différence entre capitaux propres et capital social ?

Le capital social : les ressources de départ de l’entreprise

Le capital social au moment de la création, correspond donc au total des valeurs apportées par les associés. Plus les valeurs apportées sont importantes, plus le capital social est important.

  • Lorsque les valeurs apportées sont des biens, on parle d’apport en nature.
  • Lorsque les valeurs apportées sont une somme d’argent, on parle d’apport en numéraire.

Le capital social est bloqué à la banque au moment de la création pendant quelques jours. Ensuite, dès qu’il est débloqué, il peut être utilisé pour permettre à la société de fonctionner.

Plus le capital social est important, plus la société a eu de ressources pour démarrer son activité.

Le capital social permet donc de mesurer l’importance des investissements faits par les associés pour créer la société.

Le capital social divisé en actions ou parts sociales

Le capital social est divisé en actions ou parts sociales. Chaque action ou part sociale offre en général :

  • un droit de vote à son détenteur pour faire entendre sa voix lorsque les associés se réunissent en assemblée,
  • un droit à percevoir des dividendes lorsqu’il y a des bénéfices et que la majorité des associés décident d’en distribuer une partie.

Le capital social est bloqué combien de temps en banque ?

Le capital social est bloqué quelques jours, rarement plus de 10 jours.

La banque doit le débloquer dès que vous lui transmetterez votre kbis.

Comment faire si on ne peut pas apporter de capital social pour créer une entreprise ?

Vous n’avez pas besoin de capital social pour créer une entreprise individuelle ou une EIRL.

Par contre, il faut un capital social pour créer une SARL, une EURL ou une SAS.

Quelle différence entre capital social et capitaux propres ?

Le capital social est le montant des fonds apportés au moment de la création ou lors des augmentations de capital social.

Les capitaux propres correspondent au capital social auquel il faut ajouter les pertes et les bénéfices (non distribués) accumulés depuis la création.

Le capital social peut donc être supérieur (si pertes cumulées) ou inférieur (si bénéfices cumulées) au capitaux propres.

Les capitaux propres incluent également les primes d’émission qui correspondent à une partie des fonds apportés par les actionnaires lors de certaines augmentations de capital social.

OFFRE SPECIALE

L’expertise comptable en ligne pour les TPE
à partir de 69 € H.T / mois


Partager cet article :
Cet article vous a plu ? Donnez-lui une note

Xavier de Labarrière, Expert-Comptable, co-fondateur ECL DIRECT

Xavier de Labarriere, expert-comptable, commissaire aux comptes, co-fondateur Ecl Direct, specialiste de l'accompagnement des entreprises de service et entreprises innovantes

Découvrir son profil

ECL Direct, numéro 1 de l’expertise comptable en ligne pour les TPE, a développé une offre de services comptables unique qui vous assure un accompagnement personnalisé au meilleur prix. Votre conseiller comptable en ligne attitré suit votre dossier tout au long de l’année et prend en charge la comptabilité de votre TPE. Indépendants, consultants, professions libérales, TPE, plus de 3000 clients nous font confiance et confient la comptabilité de leur TPE à nos experts comptables en ligne.

ECL Direct, c’est aussi une aide à la création d’entreprise personnalisée pour votre projet d’entreprise : prévisionnel d’activité, statuts juridiques, formalités de création d’entreprise… Votre entreprise clé en main avec nos juristes et comptables spécialistes.