Business plan, les 6 points clés à présenter sous leur meilleur jour

Le 06/09/2013 - Mise à jour le 11/05/2015
(1 note)

Un business plan, c’est tout simplement le passeport de votre projet d’entreprise. Il sera examiné à la loupe par vos partenaires, associés ou financeurs. Sa rédaction peut sembler, à première vue, compliquée. Pourtant une vingtaine de pages seulement peuvent suffire pour convaincre. Les 6 points clés à aborder pour rédiger un bon business plan.

Business plan étape 1 : commencez par résumer

Un business plan commence généralement par une synthèse de ce qui sera développé ensuite. Objectif, permettre au lecteur de se faire rapidement une idée de votre projet. Pas la peine de ménager le suspense, en 4 à 5 pages, décrivez l’ensemble de votre projet, sans rentrer dans les détails :

  • votre activité et votre entreprise,
  • votre offre et son marché,
  • votre stratégie de développement,
  • les principaux éléments financiers,
  • votre propre présentation en tant que dirigeant (et celle des associés si vous en avez),
  • les besoins de financement et comment vous comptez les utiliser.

Business plan étape 2 : dressez le portrait-robot de l’entreprise

Structure juridique, organisation (actionnaires ou associés…), situation géographique (si besoin, mettre en valeur les atouts du territoire pour l’entreprise : bassin économique, clusters voisins…), concurrence…  A cette étape du business plan, présentez votre entreprise dans toutes ses dimensions.

Le portrait-robot peut donc parfois se transformer en portrait-chinois lorsqu’il faut présenter plus précisément certaines dimensions de l’entreprise. Par exemple, son historique : pensez à expliquer comment vous en êtes arrivé à porter ce projet. Pensez également à décrire l’environnement concurrentiel, si possible avec objectivité.

Business plan étape 3 : détaillez toutes les composantes de votre offre

Votre business plan doit bien évidemment présenter ce que vous vendez et comment vous comptez le faire.

  • Vos produits et services : listez-les en expliquant leur positionnement, votre politique de prix, les bénéfices client. Indiquez également les produits ou services périphériques, y compris si vous comptez vous associez  à des partenaires pour compléter votre offre.
  • Votre marché : indiquez sa taille, les tendances, ses acteurs, qu’ils soient clients, prescripteurs ou concurrents.

Vous pouvez également profiter de cette partie du business plan pour introduire les différentes actions de communication que vous envisagez. 

Business plan étape 4 : expliquez l’état d’avancement de votre projet

N’hésitez pas à rentrer dans le détail dans votre business plan. Listez ce que vous avez déjà réalisé. Si vous avez déjà des résultats commerciaux indiquez-le également. Par exemple :

  • X partenaires déjà intéressés pour s’associer,
  • X prospects sollicités ont communiqué leur intérêt pour le service.

Si vous avez pu recueillir des témoignages, pourquoi ne pas les présenter rapidement ? Toute preuve de votre implication peut constituer un élément du business plan.

Business plan étape 5 : ne négligez pas les chiffres

Banquiers et financeurs examineront tout particulièrement ces données du business plan. Pour estimer votre CA prévisionnel, commencez par évaluer votre nombre de clients moyen sur une période (exemple, en année 1) en vous reportant aux données de votre étude de marché.

Mesurez également le montant moyen que vous pouvez leur facturer pour estimer votre CA prévisionnel. Autre méthode, comparez les CA de vos concurrents pour vous positionner. La partie chiffres du business plan comprend généralement :

  • un plan de financement mettant en évidence les besoins financiers,
  • le besoin de fonds de roulement (BFR),
  • le détail du chiffre d’affaires prévisionnel (à 3 ans),
  • le détail des charges prévisionnelles (à 3 ans),
  • le compte de résultat (à 3 ans).

Bien souvent cette partie du business plan est confiée à un tiers : expert comptable ou spécialistes de la création d’entreprise. Même si ce ne sont que des estimations, les données du business plan doivent être aussi réalistes que précises.

Business plan étape 6 : sachez conclure

Ne reprenez pas la totalité de ce que vous avez déjà longuement décrit pour conclure votre business plan mais élargissez le champ de vision de votre lecteur.

Rappelez vos motivations, les succès déjà rencontrés, évoquez votre vision du métier d’entrepreneur. Les financiers regardent avec attention l’adéquation homme-projet, c’est le moment de livrer un peu de vous-même pour parfaire votre argumentaire.

Le conseil de nos experts comptables pour la préparation de votre business plan

Le business plan n’est pas qu’une présentation exhaustive d’un projet de création d’entreprise. Il doit susciter la confiance en mettant en avant le sérieux de la démarche. Tout l’enjeu de l’exercice consiste à justifier vos besoins de financements tout en démontrant votre capacité à générer le cash flow nécessaire au remboursement.

En la matière (prévisionnel d’activité, CA…), le concours d’un expert comptable peut vous aider. Des analyses chiffrées précises et rigoureuses consolident votre dossier et vous permettent de mieux négocier vos conditions de financement.

Et aussi : Où trouver des financements pour mon entreprise ?

OFFRE SPECIALE

L’expertise comptable en ligne pour les TPE
à partir de 69 € H.T / mois


Partager cet article :
Cet article vous a plu ? Donnez-lui une note

Marie-Laure Bouchet,

Rédactrice économique, comptable et juridique, spécialiste dans l’accompagnement des petites entreprises.

Découvrir son profil

ECL Direct, numéro 1 de l’expertise comptable en ligne pour les TPE, a développé une offre de services comptables unique qui vous assure un accompagnement personnalisé au meilleur prix. Votre conseiller comptable en ligne attitré suit votre dossier tout au long de l’année et prend en charge la comptabilité de votre TPE. Indépendants, consultants, professions libérales, TPE, plus de 3000 clients nous font confiance et confient la comptabilité de leur TPE à nos experts comptables en ligne.

ECL Direct, c’est aussi une aide à la création d’entreprise personnalisée pour votre projet d’entreprise : prévisionnel d’activité, statuts juridiques, formalités de création d’entreprise… Votre entreprise clé en main avec nos juristes et comptables spécialistes.