5000 € par CDI pour les “emplois francs” : fin du dispositif d'aide à l'embauche

Le 05/11/2013 - Mise à jour le 21/11/2016
Cet article n'a pas de notes

Des « emplois francs », c’était, en 2013, le nouveau dispositif testé par le gouvernement pour favoriser l’embauche des jeunes de moins de 30 ans, issus de quartiers sensibles. Pour le chef d’entreprise, c’est 5 000 € d’aide à la clé. Mais les conditions à respecter étaient assez restrictives. Le faible succès de cette aide a conduit le gouvernement a y mettre fin en 2015. Quelles sont les autres aides pour embaucher dans une TPE

Emplois francs, c’étaient quoi exactement ?

Les emplois francs étaient un dispositif expérimental d’aide à l’embauche des jeunes issus des zones urbaines sensibles (ZUS), proposé par le gouvernement pour trois ans.

Les principaux critères d’accès à l’aide ne concernent donc pas directement l’entreprise recruteuse, mais bien le candidat accédant au poste.

Emplois francs, 5 000 € d’aide pour l’employeur

L’aide de l’Etat s’élèvait à 5 000 €, versée en deux fois. Un premier versement d’un montant de 2 500 € au terme de la période d’essai et le second de 2 500 € à l’issue du dixième mois du contrat de travail.

Emplois francs, quelles entreprises peuvent en bénéficier ?

Toutes les entreprises pouvaient bénéficier de l’aide prévue dans le cadre des emplois francs si elles ne bénéficiaient pas déjà d’un dispositif d’aide pour ouvrir ce nouvel emploi.

Emplois francs, pour quelles embauches ?

Seules les embauches en CDI, à temps complet, pouvaient bénéficier du dispositif d’aide à l’embauche des emplois francs.

Le salarié recruté devait :

  • Avoir entre 16 et 30 ans.
  • Résider depuis, au moins 6 mois consécutifs, dans une Zone Urbaine Sensible (ZUS).
  • Rechercher un emploi depuis au moins 12 mois.

Le conseil de nos experts comptables si vous comptez recruter un jeune dans votre entreprise

Les emplois francs n’ont jamais véritablement constitué une aide à l’embauche puisque peu d’entreprises pouvaient vraiment en bénéficier.

L’évaluation de ce dispositif expérimental en 2015 a conduit à y mettre fin, très peu d’embauches ayant été finalement réalisées.

Aujourd’hui, d’autres aides à l’embauche sont disponibles. Nos experts comptables décryptent chacune d’elles pour vous aider à faire le point des mesures applicables au sein de votre entreprise.

OFFRE SPECIALE

L’expertise comptable en ligne pour les TPE
à partir de 69 € H.T / mois


Partager cet article :
Cet article vous a plu ? Donnez-lui une note

Marie-Laure Bouchet,

Rédactrice économique, comptable et juridique, spécialiste dans l’accompagnement des petites entreprises.

Découvrir son profil

ECL Direct, numéro 1 de l’expertise comptable en ligne pour les TPE, a développé une offre de services comptables unique qui vous assure un accompagnement personnalisé au meilleur prix. Votre conseiller comptable en ligne attitré suit votre dossier tout au long de l’année et prend en charge la comptabilité de votre TPE. Indépendants, consultants, professions libérales, TPE, plus de 3000 clients nous font confiance et confient la comptabilité de leur TPE à nos experts comptables en ligne.

ECL Direct, c’est aussi une aide à la création d’entreprise personnalisée pour votre projet d’entreprise : prévisionnel d’activité, statuts juridiques, formalités de création d’entreprise… Votre entreprise clé en main avec nos juristes et comptables spécialistes.