Interim, intérimaire et auto-entrepreneur : est-ce possible de cumuler ?

Mise à jour le 11/01/2021 2 min Claude Robin

Vous travaillez en intérim et souhaiteriez savoir si vous pouvez en même temps être intérimaire et auto-entrepreneur (ou micro-entrepreneur*) ?

La réponse de nos experts-comptables sur le cumul des statuts intérimaire et auto-entrepreneur

Travailler en intérim, c’est travailler comme salarié. Les intérimaires sont donc des salariés. Comme tout salarié, l’intérimaire peut travailler et facturer aussi en tant qu’auto-entrepreneur (ou micro-entrepreneur depuis le 1/01/2016*). Il est donc bien sûr possible de cumuler intérim et auto-entrepreneur.

ntérimaire et auto-entrepreneur

Mission d’intérim et mission en auto-entrepreneur ? Il faut bien faire la distinction

Attention, une mission d’intérim doit obligatoirement donner lieu à établissement d’une fiche de paie.

Une mission en intérim ne peut donc pas être rémunérée sous forme d’honoraires versés à un auto-entrepreneur. Sinon, ce n’est plus une mission d’intérim. C’est une mission de consulting ou de conseil, rémunérée sous forme d’honoraires facturés par un auto-entrepreneur. C’est donc très différent d’une mission d’intérim.

Par contre, un intérimaire en mission et payé avec une fiche de paie, peut avoir une deuxième activité qu’il exerce avec le statut d’auto-entrepreneur. Mais attention, le client de son activité d’auto-entrepreneur ne peut pas être simultanément son employeur, ou le client de son employeur, et son client en tant qu’auto-entrepreneur.

Dans plusieurs cas de figure, les situations de cumul ou de relations commerciales avec un ancien employeur peuvent présenter quelques risques. Voir également à ce sujet la situation particulière de l’auto-entrepreneur avec un seul client. Une situation, relativement fréquente et qui peut parfois survenir sur des périodes assez longues au démarrage d’une activité de prestation de services.

 

Articles sur le même thème :

Quand sortir du régime de l’auto-entrepreneur ?

Auto-entrepreneur : combien ça coûte ?

Quel statut choisir entre EIRL, EURL et auto-entrepreneur ?

 

* Depuis le 1er janvier 2016, le statut auto-entrepreneur est renommé en micro-entrepreneur, sans entraîner de changements du statut. * Des changements  impactent tous les ans le régime auto-entrepreneur ou micro-entrepreneur, faites le point des réforme en cours.

 

Article publié initialement le 3 octobre 2014

Claude Robin

Expert comptable et commissaire aux comptes et co-fondateur d'Amarris Direct, Claude Robin conçoit de nouveaux outils de gestion et se spécialise dans l’accompagnement des petites structures.

Découvrir son profil
Partager cet article
Cet article vous a plu ?
Donnez-lui une note

Merci pour votre vote !

Devenir auto-entrepreneur

Nos experts partagent leurs secrets

01 décembre 2014

Qu'y a-t-il dans la classe 5 du plan comptable général ?

Découvrir
31 mars 2014

L'attestation Pôle emploi est-elle obligatoire en cas de démission ?

Découvrir
04 février 2020

TVA intracommunautaire, comment obtenir votre numéro ?

Découvrir