Gestion de patrimoine : combien coûte un conseil ?

Publié le 24 septembre 2014 2 min Claude Robin

La gestion de patrimoine, tout le monde en fait, mais souvent sans le savoir et de manière plus ou moins structurée.  Est-ce qu’il y a un niveau de patrimoine minimum pour faire appel à un gestionnaire de patrimoine ? Avec nous pour en parler aujourd’hui Franck Rigaudeau du cabinet Opti Finances et Xavier de Labarrière d’Amarris Direct.

Quel est le rôle d’un gestionnaire de patrimoine ?

Franck Rigaudeau : Dans un premier temps, notre rôle consiste à évaluer les objectifs que se fixent notre client. Ceux-ci peuvent être très variés :

  • préparation du départ en retraite,
  • défiscalisation,
  • transmission patrimoine.

Puis dans un second temps, notre métier consiste à mettre en place une stratégie patrimoniale qui va s’inscrire dans le temps et que nous allons faire évoluer en fonction de :

  • l’évolution de la législation,
  • de la situation personnelle de notre client.

Donc, vous ne faites pas que des placements fiscaux ?

Franck Rigaudeau : Surtout pas, notre métier, c’est avant tout du conseil. Par exemple, il n’est pas rare de préconiser d’abord un changement de régime matrimonial ou un montage en société civile. Les placements financiers sont un des outils à notre disposition pour atteindre les objectifs fixés et pas une finalité.

D’ailleurs, il est important de s’interroger avant tout choix de contrat, quel qu’il soit : quel cadre fiscal est préférable pour moi ? assurance vie, le PEA… ? Dois-je le souscrire au nom de monsieur, de madame ? Si j’ai des clauses bénéficiaires, qui dois-je désigner car les conséquences in fine seront énormes.

Une fois que toute cette réflexion a été bien menée, on peut alors passer à une approche produit.

À partir de quelle enveloppe de patrimoine peut-on faire appel à un gestionnaire de patrimoine ?

Franck Rigaudeau : Il faut d’abord se poser les bonnes questions. Par exemple, on va souvent conseiller à un créateur de société de changer de régime matrimonial, même s’il n’a pas de patrimoine. Puis pour des personnes ou ménages qui ont un revenu à partir de 50 000 euros annuels et/ou un capital de 200 000 euros, il est de bon ton de faire appel à un professionnel.

Combien coûte le service d’un gestionnaire de patrimoine ?

Franck Rigaudeau : C’est très variable en fonction du patrimoine géré et de la technicité des produits. Pour vous donner un ordre d’idée, quelqu’un qui nous confie un patrimoine de 500 000 euros, les honoraires sont environs de 500 euros HT/an.

Chez Amarris Direct est-ce que vous avez beaucoup de clients qui utilisent les services d’un gestionnaire de patrimoine ?

Xavier de Labarrière : Chez Amarris Direct, nous accomapgnons majoritairement des créateurs d’entreprises, donc des personnes qui n’ont pas encore fait fortune et qui n’ont pas immédiatement besoin d’un gestionnaire de patrimoine.

Par contre, nous constatons souvent que certains de nos clients, ont une trésorerie importante et ils oublient de la placer. Donc quand on peut les orienter vers des  gestionnaires de patrimoine, on les oriente assez facilement.

 

Claude Robin

Expert comptable et commissaire aux comptes et co-fondateur d'Amarris Direct, Claude Robin conçoit de nouveaux outils de gestion et se spécialise dans l’accompagnement des petites structures.

Découvrir son profil
Partager cet article
Cet article vous a plu ?
Donnez-lui une note

Merci pour votre vote !

Devenir freelance en 7 étapes clés : le livre blanc

Les 7 étapes clés pour devenir freelance

Télécharger notre livre blanc

Nos experts partagent leurs secrets

aides création d'entreprise
23 septembre 2021

Chômeur et créateur d'entreprise : quelles aides ?

Découvrir
OGA
30 mars 2021

OGA, CGA, AGA, à quoi ça sert ? Quel est leur rôle ?

Découvrir
devenir formateur indépendant
15 décembre 2020

Devenir formateur indépendant

Découvrir