.remuneration_eurl_rs

Un freelance a-t-il nécessairement besoin d’un expert-comptable ?

Mise à jour le 24/03/2021 4 min Marie-Laure Bouchet

Un expert-comptable pour freelance est-il obligatoire ? Dans les faits, un expert-comptable n’est jamais obligatoire… mais dès que vous souhaitez confier votre comptabilité à un prestataire, vous ne pouvez que passer par un cabinet d’expertise comptable. Alors en clair, un expert-comptable freelance, il faut ou il ne faut pas ? Et à partir de quand ? Éclaircissements…

Un freelance doit-il obligatoirement avoir un expert-comptable ?

Non, sur ce point, aucun texte de loi n’oblige formellement un entrepreneur à recourir aux services d’un expert-comptable. En revanche, si celui-ci veut externaliser la tenue de sa comptabilité, il a l’obligation de faire appel à un expert-comptable. Subtil ? Un peu…

C’est que, seul un expert-comptable est habilité à tenir la comptabilité d’entreprises tierces.

Si jamais vous deviez faire intervenir un comptable indépendant n’ayant pas le titre d’expert-comptable, restez donc sur vos gardes, c’est peut-être ce qu’on appelle un « faux expert- comptable » et travailler avec lui présente de vrais risques…

Selon votre statut juridique, vos obligations en matière de comptabilité seront plus ou moins étendues. C’est pourquoi l’expert-comptable freelance sera plus ou moins incontournable selon votre statut juridique. Voir en fin d’article le cas des freelances en société.

Freelance, quand faut-il faire appel à un expert-comptable ?

Il y a autant de cas de figure que de projets d’entreprise. C’est à vous de juger ce qui sera le plus intéressant pour vous en fonction de votre aisance à gérer l’administratif et les chiffres.

Freelance avec le régime micro-entrepreneur (ex-auto-entrepreneur) :

Tant que l’entreprise bénéficie du régime micro-entreprise, le choix d’un expert-comptable ne s’impose pas. Les obligations comptables des micro-entrepreneurs sont en effet très simplifiées.

En revanche, il peut être intéressant de se doter d’un outil de gestion adapté qui anticipe les dépassements de plafonds de CA par exemple.

expert-comptable freelance

Freelance, en entreprise individuelle (EI) :

Encore une fois, il est tout à fait possible de tenir sa comptabilité seul, si l’on se sent prêt à y consacrer le temps nécessaire. Car les obligations sont en effet plus étendues. Par exemple, si votre CA dépasse les seuils de la franchise de TVA, vous devez déclarer votre TVA au mois ou au trimestre, selon votre régime de TVA.

Sachez qu’il est souvent possible de confier une partie seulement des tâches comptables à un votre expert-comptable. Vous limitez ainsi le montant des honoraires comptables tout en sécurisant votre gestion.

A noter, en EI, vous avez intérêt à adhérer à un centre ou une association de gestion agréé (CGA/AGA) qui vous permet de bénéficier d’une non-majoration de votre résultat imposable de 15 % (base 2021 – un avantage qui va progressivement disparaitre*). Or certains CGA peuvent vous imposer l’accompagnement d’un expert-comptable.

Bien souvent, c’est un changement de statut et notamment le passage en société qui incite le travailleur freelance à se poser la question d’un accompagnement comptable.

Freelance en société, quel expert-comptable choisir ?

Les obligations comptables des sociétés sont beaucoup plus conséquentes qu’en entreprise individuelle : TVA, dépôts des comptes, tenues des registres obligatoires, etc. Il est donc difficile de faire l’économie d’une aide extérieure.

Le choix d’un expert-comptable freelance est vraiment sensible. Au-delà de la tenue des comptes et de l’établissement du bilan et de la liasse fiscale, vous devez pouvoir compter sur votre conseiller comptable pour vous conseiller au quotidien (les petites activités ont autant de besoins que les grandes, ils sont différents c’est tout !). C’est lui qui pourra vous aider à prendre les bonnes décisions, notamment pour :

  • optimiser votre résultat et par là-même optimiser vos impôts,
  • arbitrer entre rémunération et dividendes pour vous assurer à la fois une protection sociale minimale et une optimisation fiscale adaptée,
  • ajuster votre gestion au jour le jour en fonction des aléas économiques qui touchent votre entreprise.

Si besoin d’approfondir, le rôle de l’expert-comptable freelance en détail.

Certains cabinets d’expertises comptables sont spécialistes des très petites entreprises comme la vôtre. Mais qu’importe, assurez-vous surtout que votre contrat d’expertise comptable s’adapte à la taille de votre société et à votre mode de fonctionnement. 

C’est le cas de Christine Sun, cliente Amarris Direct et consultante en marketing digital, spécialisée dans le marketing relationnel. Elle démarre en auto-entrepreneur mais souhaite rapidement passer en société :

« J’avais déjà des bases liées à ma formation en école de commerce. C’était gérable car les procédures étaient simplifiées. Mais lorsque je suis passée en SASU, j’ai vu que c’était une autre histoire et j’ai cherché un cabinet comptable pour me concentrer sur mon activité (…) Je souhaitais un cabinet réactif correspondant à mon mode de vie, à savoir connecté et qui s’appuyait sur les technologies à disposition… J’ai gagné beaucoup de temps en déléguant ces tâches très chronophages. »

Un expert comptable freelance : quelle est la bonne solution de comptabilité freelance adaptée à votre situation ?

Nous en avons déjà parlé au fil de cet article, en résumé il n’y a pas 36 solutions :

  1. le cabinet comptable de proximité : si vous êtes indépendant, veillez à choisir un cabinet qui traitent les « petits » dossiers aussi bien que les gros. Ce n’est pas parce qu’on est petit qu’on n’est pas pointu !
  2. le cabinet comptable en ligne : les offres sont très variables en matière de prix. En matière de services délivrés également. Comparez les offres pour vous assurer qu’il ne s’agit pas que d’une mise à disposition de logiciel avec des services d’accompagnement plus développés mais non comptés dans le prix de base.
  3. les applications et logiciels : adaptés si vous n’avez pas la nécessité d’arrêter vos comptes et d’établir un bilan.

A vous de déterminer les critères déterminant pour le choix de votre expert-comptable en freelance. Bien sûr, veillez aussi à ce que l’expert-comptable soit bien inscrit à l’ordre des experts-comptables. 

Amarris Direct propose une solution de comptabilité freelance spécialement conçue pour les travailleurs indépendants, avec un conseiller comptable attitré réellement disponible pour le suivi de votre activité.

Vous cherchez une solution pour votre comptabilité ?

Parlons-en !

* Depuis la loi de finances pour 2021, la majoration du bénéfice imposable des entrepreneurs individuels n’adhérant pas à un CGA ou une AGA va progressivement disparaître :

Année d’impositionMajoration de votre bénéfice pour non-adhésion à un CGA
202020 %
202115 %
202210 %
20230 %

Article publié initialement le 13 juillet 2018

Marie-Laure Bouchet

Rédactrice économique, comptable et juridique, spécialisée dans les sujets relatifs à l’accompagnement des petites entreprises.

Découvrir son profil
Partager cet article
Cet article vous a plu ?
Donnez-lui une note

Merci pour votre vote !

Les 7 étapes clés pour devenir freelance

Télécharger notre livre blanc

Nos experts partagent leurs secrets

.salaire-consultant-rs
18 février 2021

Salaire consultant indépendant, comment calculer votre revenu net ?

Découvrir
17 novembre 2020

Comment calculer son TJM (taux journalier moyen) pour bien fixer ses prix de vente ?

Découvrir
.frais_deplacement_rs
10 juillet 2020

Comment facturer les frais de déplacement ? Avec ou sans TVA ?

Découvrir