Est-il possible d'exercer plusieurs activités en auto-entrepreneur ou micro-entrepreneur

Le 07/01/2015 - Mise à jour le 05/03/2018
(2 notes)
2 mn de lecture

Il est possible d’exercer plusieurs activités en tant qu’auto-entrepreneur (ou micro-entrepreneur*). Il suffit que l’auto-entrepreneur déclare toutes ses activités au centre de formalités des entreprises. Attention, cela suppose de respecter les plafonds de chiffre d’affaires prévus pour chaque type d’activité en auto-entrepreneur.

Les plafonds à respecter lorsque l’on exerce plusieurs activités en auto-entrepreneur

Si les activités de l’auto-entrepreneur sont de natures différentes (activité de vente et activité de prestations de services par exemple), alors :

  • le chiffre d’affaires global pour être auto-entrepreneur ne doit pas excéder 170 000 €,
  • à l’intérieur de cette limite, le chiffre d’affaires afférent aux prestations de services ne doit pas dépasser 70 000 € (base 2018).

Prenons un exemple pour y voir plus clair. Vous avez une activité artisanale dans le BTP. Votre activité principale en matière de CA est la vente de produits (souvent onéreux) pour de la rénovation.

Cette activité de vente ne doit pas dépasser 170 000 €, le plafond de CA imposé pour la vente de marchandises. Toutefois, « dans ces 170 000 € », la partie pose des installations (prestation de service), le CA de vos prestations ne doit pas dépasser 70 000 €.

A noter, les plafonds de CA ont été doublés à compter du 1er janvier 2018. Cela signifie que vous pouvez très bien conserver le régime micro-entreprise, tout en dépassant les seuils de la franchise de TVA (82 800 € ou 33 200 €). Vous serez alors assujetti à la TVA en micro-entrepreneur.

Bon à savoir, comment ajouter une nouvelle activité en auto-entrepreneur ?

L’exercice de plusieurs activités en auto-entrepreneur n’est pas toujours immédiate. Vous pouvez décidez de développer une nouvelle activité complémentaire (ou non d’ailleurs) à tous moments, même si vous avez déjà démarré votre première activité avec le régime micro-entrepreneur.

Vous devez alors faire enregistrer une modification auprès du centre de formalités des entreprises auprès duquel vous aviez initialement enregistré votre auto-entreprise.
L’ajout d’une nouvelle activité à votre 1re activité en auto-entrepreneur s’effectue via le formulaire de modification P2. Vous signez ainsi une adjonction d’activité. Une fois le formulaire complété et signé, vous le transmettez à votre CFE.

 

* Depuis le 1er janvier 2016, le statut auto-entrepreneur est renommé en micro-entrepreneur, sans entraîner de changements du statut.

 

OFFRE SPECIALE

L’expertise comptable en ligne pour les TPE
à partir de 69 € H.T / mois


Partager cet article :
Cet article vous a plu ? Donnez-lui une note

Xavier de Labarrière, Expert-Comptable, co-fondateur ECL DIRECT

Xavier de Labarriere, expert-comptable, commissaire aux comptes, co-fondateur Ecl Direct, specialiste de l'accompagnement des entreprises de service et entreprises innovantes

Découvrir son profil

ECL Direct, numéro 1 de l’expertise comptable en ligne pour les TPE, a développé une offre de services comptables unique qui vous assure un accompagnement personnalisé au meilleur prix. Votre conseiller comptable en ligne attitré suit votre dossier tout au long de l’année et prend en charge la comptabilité de votre TPE. Indépendants, consultants, professions libérales, TPE, plus de 3000 clients nous font confiance et confient la comptabilité de leur TPE à nos experts comptables en ligne.

ECL Direct, c’est aussi une aide à la création d’entreprise personnalisée pour votre projet d’entreprise : prévisionnel d’activité, statuts juridiques, formalités de création d’entreprise… Votre entreprise clé en main avec nos juristes et comptables spécialistes.