Est-il possible d’exercer plusieurs activités en auto-entrepreneur ou micro-entrepreneur ?

Mise à jour le 11/01/2021 2 min Claude Robin

Il est possible d’exercer plusieurs activités en tant qu’auto-entrepreneur (ou micro-entrepreneur*). Il suffit que l’auto-entrepreneur déclare toutes ses activités au centre de formalités des entreprises. Attention, cela suppose de respecter les plafonds de chiffre d’affaires prévus pour chaque type d’activité en auto-entrepreneur.

Les plafonds à respecter lorsque l’on exerce plusieurs activités en auto-entrepreneur

Si les activités de l’auto-entrepreneur sont de natures différentes (activité de vente et activité de prestations de services par exemple), alors :

  • le chiffre d’affaires global pour être auto-entrepreneur ne doit pas excéder 176 200 €,
  • à l’intérieur de cette limite, le chiffre d’affaires afférent aux prestations de services ne doit pas dépasser 72 600 € (base 2021).

Prenons un exemple pour y voir plus clair. Vous avez une activité artisanale dans le BTP. Votre activité principale en matière de CA est la vente de produits (souvent onéreux) pour de la rénovation.

plusieurs activités en auto-entrepreneur

Cette activité de vente ne doit pas dépasser 176 200 €, le plafond de CA imposé pour la vente de marchandises. Toutefois, « dans ces 176 200 € », la partie pose des installations (prestation de service), le CA de vos prestations ne doit pas dépasser 72 600 €.

A noter, les plafonds de CA ont été doublés à compter du 1er janvier 2018. Cela signifie que vous pouvez très bien conserver le régime micro-entreprise, tout en dépassant les seuils de la franchise de TVA (85 800 € ou 34 400 €, base 2020). Vous serez alors assujetti à la TVA en micro-entrepreneur.

Bon à savoir, il existe des outils de gestion qui anticipent pour vous les dépassements de seuils.

Bon à savoir, comment ajouter une nouvelle activité en auto-entrepreneur ?

L’exercice de plusieurs activités en auto-entrepreneur n’est pas toujours concomitant. Vous pouvez décider de développer une nouvelle activité complémentaire (ou non d’ailleurs) à tous moments, même si vous avez déjà démarré votre première activité avec le régime micro-entrepreneur.

Vous devez alors faire enregistrer une modification auprès du centre de formalités des entreprises auprès duquel vous aviez initialement enregistré votre auto-entreprise.
L’ajout d’une nouvelle activité à votre 1re activité en auto-entrepreneur s’effectue via le formulaire de modification P2. Vous signez ainsi une adjonction d’activité. Une fois le formulaire complété et signé, vous le transmettez à votre CFE.

Avec une double activité, vous avez d’autant plus intérêt à suivre l’évolution de votre CA. Différents outils peuvent vous aider à suivre cette évolution. L’utilisation d’un logiciel simplifié vous permettra d’anticiper les dépassements de seuils.

 

* Depuis le 1er janvier 2016, le statut auto-entrepreneur est renommé en micro-entrepreneur, sans entraîner de changements du statut.

 

 

Article publié initialement le 7 janvier 2015

Claude Robin

Expert comptable et commissaire aux comptes et co-fondateur d'Amarris Direct, Claude Robin conçoit de nouveaux outils de gestion et se spécialise dans l’accompagnement des petites structures.

Découvrir son profil
Partager cet article
Cet article vous a plu ?
Donnez-lui une note

Merci pour votre vote !

Création d'entreprise consultants : comparez les statuts juridiques

Comparaison des statuts pour un choix efficace et sans prise de tête

Télécharger notre livre blanc

Devenir auto-entrepreneur

Nos experts partagent leurs secrets

indemnités kilométriques
16 avril 2021

Calcul TVS : comment est calculée la taxe sur les voitures de société ?

Découvrir
OGA
30 mars 2021

OGA, CGA, AGA, à quoi ça sert ? Quel est leur rôle ?

Découvrir
avantages en nature
07 juin 2018

Gérants, les frais remboursés par votre société

Découvrir