Logiciel de comptabilité ou expert-comptable ? Avez-vous vraiment le choix ?
ECL DIRECT

Logiciel de comptabilité ou expert-comptable ? Avez-vous vraiment le choix ?

  • Mise à jour le 23 octobre 2020

A l’heure de l’intelligence artificielle, de la facturation électronique et des logiciels de comptabilité automatisés qui transforment les lignes bancaires en écritures comptables, on est en droit de se demander quel est l’impact sur le rôle du comptable. Et pourquoi surtout le payer si cher alors que le logiciel « fait tout » ? Même si ce n’est pas encore exactement ça (je vois d’ici l’œil noir des collaborateurs comptables), il est certain qu’aujourd’hui, vous pouvez bénéficier d’avancées extrêmement performantes et vous passer de certaines étapes comptables. Alors expert-comptable ou logiciel de comptabilité ? État des lieux des obligations qui vous incombent à l’heure de la comptabilité automatique (enfin presque).

Vos obligations comptables vous imposent-elles de recourir aux services d’un expert-comptable ?

En France, la tenue comptable et l’établissement des comptes annuels des entreprises (le sacro-saint bilan) sont des missions contrôlées, régies par un ordre. Les experts-comptables prêtent serment et sont tenus au respect de règles d’exercice précises. Ceci afin que l’ensemble des entreprises soient traitées sur un pied d’égalité au titre de cette mission souvent cruciale pour leur développement.

Selon votre forme juridique en revanche, vous n’allez pas forcément être soumis aux mêmes obligations comptables que votre voisin artisan ou que le café du coin. En clair, le contrôle et les missions de l’expert-comptable ne s’imposent pas à toutes les entreprises.

1. Pour les micro-entreprises, pas d’expert-comptable obligatoire !

Avec le régime micro-entreprise, pas de bilan comptable à faire en fin d’année, vous n’avez pas à clore votre exercice comptable en arrêtant les comptes. Pour vous, si rien ne vous empêche de prendre contact avec un expert-comptable si vous en ressentez le besoin, rien de vous y oblige non plus.

En revanche, comme tout entrepreneur, vous avez besoin de suivre précisément le développement de votre activité. Ce n’est pas parce qu’on est petit que l’on n’est pas pointu ! De nombreuses applications comptables simplifiées vous permettent de « suivre » votre comptabilité et d’avoir une vue actualisée de vos encaissements et décaissements, de votre trésorerie, etc. A vous de choisir celle qui ne sera pas trop complexe pour s’adapter à votre structure (un logiciel comptable classique serait une vraie perte de temps).

Enfin, tant qu’il n’y a pas de TVA…

Dorénavant, vous pouvez être soumis à la TVA tout en restant micro-entrepreneur. A partir de ce moment-là, les choses se compliquent. Certains se sentiront suffisamment à l’aise pour gérer le calcul et la déclaration de leur TVA. Mais pour beaucoup, ce passage à la TVA est source de pertes de temps, d’erreurs, d’agacements passablement pénibles… bref, dans ce cas, l’aide d’un comptable peut se révéler grandement salutaire.

logiciel de comptabilité

D’ailleurs, il n’y a pas que la TVA qui compte. Certains micro-entrepreneurs testent un concept mais projettent de s’associer et de basculer rapidement en société. Si c’est votre cas, mieux vaut, dès les 1ers mois d’activité, rencontrer un expert-comptable pour anticiper les impacts de la transition à venir.

Alors logiciel de comptabilité ou expert-comptable en micro ? Match nul ! Tout dépend de votre projet de freelance et de vos ambitions !

 2. Et les entreprises individuelles « classiques » ?

Lorsque vous n’avez pas opté pour le régime micro, vous devez établir un bilan en fin d’exercice. Comparé aux sociétés, celui-ci est simplifié, mais il n’empêche, vous avez l’obligation de le faire viser par un expert-comptable inscrit à l’ordre (attention aux faux experts-comptables, malheureusement, ça existe aussi).

Selon votre aisance en comptabilité, il sera possible de réaliser par vous-mêmes un certain nombre d’opérations (la saisie comptable notamment, si vous disposez et êtes formé sur un logiciel de comptabilité adapté) et quelques étapes de la déclaration de TVA. Cela vous permet de réduire le champ d’intervention de votre expert-comptable et donc son coût comptable. Vous ne payez finalement que les missions de conseil forte à valeur ajoutée pour votre développement (optimisation du résultat, soutien de vos choix d’investissements, aide à la gestion…).

Alors logiciel de comptabilité ou expert-comptable ? Expert-comptable ET logiciel de comptabilité intelligent !

Dans votre cas, les outils mis à votre disposition par votre cabinet d’expertise comptable seront déterminants pour la bonne mise en place de votre comptabilité. Un logiciel tel que Fizen par exemple vous évite toute la saisie manuelle, un gain de temps qui compte sérieusement !

3. En société (SARL, SAS, SASU, EURL…), expert ou logiciel comptable ?

Franchement, est-ce que la question se pose ?

Il n’est pas exclu que demain (enfin après-demain plutôt), une intelligence artificielle soit en capacité d’opérer le meilleur arbitrage entre rémunérations et dividendes, ou bien puisse optimiser votre résultat par application de règles de gestion préétablies.

Mais même si certains collaborateurs comptables en rêvent secrètement, tout cela n’est encore que prospective…

Ce qui est sûr en revanche c’est que votre expert-comptable gagne beaucoup de temps à utiliser des applications et logiciels de comptabilité intelligents qui automatisent la saisie comptable et simplifie le process de révision des comptes. Encore faut-il que votre comptable veille au grain et contrôle l’élaboration des données pour vous conseiller à bon escient.

Alors logiciel de comptabilité ou expert-comptable ? Les deux, c’est mieux !

Récap, ce qu’il faut retenir pour (bien) faire sa comptabilité freelance !

Un expert-comptable est-il obligatoire ? A partir de quand ?
Micro-entrepreneur Freelances et travailleurs indépendants Indépendant en société (SASU, EURL)
Non,

mais très conseillé dès que vous dépassez le seuil d’assujetissement à la TVA

Facultatif,

mais dans bien des cas, faire soi-même sa comptablité peut se révéler chronophage et source de stress face aux risques d’erreurs et donc de pénalités associé

Obligatoire

à partir du moment où il faut faire certifier les comptes et le bilan comptable

Quel logiciel comptable choisir ? 
Adapté à votre comptabilité simplifiée : une application simple peut suffire. Un logiciel comptable automatisé vous permet de gagner du temps. Choisissez un outil qui vous permet de visualiser rapidement et facilement vos ratios clés de gestion. Dès que vous travaillez avec un expert-comptable, il est plus simple d’utiliser le logiciel comptable du cabinet.

L’expertise comptable, une mission de conseil plus que de tenue des comptes

La conclusion de cet article s’impose d’elle-même. A ce jour, à l’exception des micro-entrepreneurs, rares sont les entreprises qui pourraient choisir entre un logiciel comptable et les services d’un expert-comptable. D’une part, parce que techniquement ce n’est pas encore possible (la certification des comptes annuels est obligatoire), mais surtout parce que ce serait mettre de côté toute la spécificité du métier d’expert-comptable :

  • savoir analyser les données propres à votre entreprise, en tenant compte de son historique, de ses caractéristiques sociales, fiscales, de ses choix de développement et de positionnement ;
  • réagir à chaque tournant de l’activité, aider à envisager les meilleures solutions ;
  • guider la gestion, soutenir les prises de décision ;
  • alerter des difficultés à venir, des changements imposés, sensibiliser aux bonnes pratiques en contrôlant le respect des règles comptables…

Nombre de petites sociétés ont intérêt à choisir un expert-comptable en ligne ou qui dispose d’outils d’automatisation, de manière à maîtriser le coûts de ses services comptables.

Toutes les sociétés ont besoin d’outil de gestion actualisés en temps réel pour suivre leur compta facilement, indépendamment des états comptables fournis par leur conseiller comptable.

Mais pour tout ce qui est de la gestion quotidienne, des questions diverses et variées, des aléas (un arrêt brusque d’activité lié à une pandémie par exemple), même si un robot parvient à le faire un jour, je préfère parler de tout ça avec un vrai expert-comptable !

Article publié initialement le 22 septembre 2020

Marie-Laure Bouchet

Rédactrice économique, comptable et juridique, spécialisée dans les sujets relatifs à l’accompagnement des petites entreprises.

Découvrir son profil
Partagez cet article
Cet article vous a plu ? Donnez-lui une note

En lien avec cet article

Un expert comptable en ligne de confiance pour votre TPE

ECL Direct, numéro 1 de l’expertise comptable en ligne pour les freelances et les indépendants, a développé une offre de services comptables unique qui vous assure un accompagnement personnalisé et adapté à vos besoins. Votre conseiller comptable en ligne attitré suit votre dossier tout au long de l’année et prend en charge la comptabilité de votre entreprise. Indépendants, consultants freelance, professions libérales, plus de 3 500 clients nous font confiance et confient leur comptabilité à nos experts-comptables en ligne.

ECL Direct, c’est aussi un service de création d’entreprise complet : prévisionnel d’activité, statuts juridiques, formalités de création d’entreprise… Votre création entreprise clé en main avec nos juristes et comptables spécialistes.