Les devis d'expert-comptable sont trop chers… voici une complainte qui revient fréquemment aux oreilles des professionnels du chiffre. Alors, quels sont les points à surveiller pour payer le juste prix ? Que vérifier dans un devis pour éviter les mauvaises surprises ? Cet article fait le point, sans langue de bois, à travers 5 conseils et astuces pour ne pas vous faire piéger.

Devis de vrai (ou faux) expert-comptable : comment le savoir ?

Première chose à vérifier, assurez-vous que votre devis est fait par un vrai expert-comptable.

Vous devez le savoir : pour votre sécurité, seuls les experts-comptables ont le droit de vous proposer des services comptables et de vous faire des devis. Ils sont les seuls à avoir des assurances qui pourront vous protéger en cas de contrôle fiscal ou d'erreur de leur part.

Pour vérifier que le devis a été fait par un vrai expert-comptable, assurez-vous que la personne que vous avez contactée est bien inscrite à l'Ordre des experts-comptables (vous pouvez contrôler son immatriculation dans l'annuaire des experts-comptables sur le site de l'Ordre des experts comptables). Si ce n'est pas le cas, il peut s'agir d'un "faux" expert-comptable.

Normalement, la quasi-totalité des devis qui vous sont proposés sur Internet, sont établis pars des experts-comptables. En effet, l'Ordre des experts-comptables surveille ce qui se passe sur Internet et les tricheurs sont rapidement démasqués et sanctionnés.

Votre devis inclut-il du conseil ?

C'est une obligation. Tous les devis d'experts-comptables doivent prévoir un minimum de conseil. 

Certains devis ne le prévoient pas, ou le proposent en option. 

Vérifiez bien ce point, car compte tenu de l'évolution de la règlementation fiscale, vous aurez besoin d'un minimum de 1 ou 2 heures de conseil par an, quelle que soit votre situation.

Quel sera le prix en année 2 ?

Comme beaucoup d'autres prestataires de services, les experts-comptables font des efforts tarifaires la première année, surtout pour les créateurs d'entreprise.

Cet effort est en général limité au devis de la première année. Le tarif augmente ensuite en deuxième année.

Pour éviter toute mauvaise surprise, n'hésitez pas à demander avec votre devis de première année, le devis pour la seconde année.

Un devis peut prévoir une évolution du tarif à la hausse... et à la baisse

Pour établir votre premier devis, l'expert-comptable doit évaluer votre volume d'activité (chiffre d'affaires, nombre de documents à traiter, nombre de fiches de paie, déclarations de TVA, etc.).

Si le volume de votre activité est finalement supérieur au volume initialement prévu dans le devis, il est normal que votre budget d'expertise-comptable soit corrigé à la hausse.

Si au contraire le volume est inférieur à ce que vous aviez prévu (c'est le cas pour 2 créateurs d'entreprise sur 3 !), vous devez aussi avoir la certitude que le budget sera ajusté.

Pour ce faire, demandez à ce que figure dans votre devis le montant des honoraires d'expertise comptable, si votre chiffre d'affaires est le double de ce qui était prévu, ou s'il est de la moitié.

Vérifiez que votre devis inclut bien... le bilan !

Cela peut paraître surprenant, mais certains experts comptables proposent encore dans leurs devis :

  • un budget mensuel (par exemple : 90 € HT par mois),
  • et un forfait en fin d'année pour le bilan (par exemple 900 € HT).

Pour comparer différents devis comptables, vous l'avez compris, vous devez calculer le montant des honoraires "bilan compris" (honoraires mensuels + honoraires de fin d'année).

 

Comment jugez-vous cet article ?