Devenir_indépendant_1

Création d’entreprise : quel statut choisir ?

Mise à jour le 25/11/2020 3 min Claude Robin

En création d’entreprise, vous hésitez entre la SARL, l’EIRL, l’EURL ou auto-entrepreneur ? Voici des critères de choix simples en fonction de votre situation et vos priorités…

Pour vous aider à y voir plus clair, notre expert-comptable Nathalie Menouard compare les avantages et limites de chaque principaux statuts juridiques pour entreprendre.

1. Optez pour le statut d’auto-entrepreneur : pour tester une idée ou un concept…

En création d’entreprise, le statut de l’auto-entrepreneur est adapté pour tester une idée ou un concept.

Il n’est pas adapté aux activités réglementées, aux projets nécessitant des équipements ou investissements importants, aux projets qui sont peu rentables en phase de démarrage.

2. Optez pour l’entreprise individuelle à responsabilité limitée EIRL : pour débuter prudemment…

L’entreprise individuelle à responsabilité limitée EIRL est adaptée si :

  • Vous souhaitez commencer avec une structure légère et facile à lancer,
  • Vous voulez minimiser les coûts de lancement et de fonctionnement,
  • Vous n’avez pas besoin d’associés,
  • Vous n’avez pas besoin de rassurer vos partenaires (clients, banquiers) avec un capital social,
  • Votre revenu professionnel est inférieur ou égal à vos besoins pour vivre,
  • Vous souhaitez protéger votre patrimoine personnel,
  • Vous n’êtes pas certain de vouloir poursuivre votre activité à long terme.

Ne choisissez l’entreprise individuelle (classique), que si votre activité présente très peu de risques en terme de responsabilité (conseil, informaticien, graphiste, etc.) et que vous avez pris soin de souscrire un contrat d’assurance.

3. Optez pour l’EURL  pour préparer l’avenir et diminuer vos impôts en cas de succès…

L’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée EURL, conviendra si pour votre projet de création d’entreprise vous êtes dans la situation suivante :

  • Vous n’avez pas besoin d’associés à court terme,
  • Vous voulez limiter les risques financiers en cas d’échec,
  • Vous avez besoin de rassurer vos partenaires en affichant un capital social,
  • Vous anticipez un revenu professionnel supérieur à vos besoins pour vivre et souhaitez limiter le montant de vos impôts.

L’EURL est le statut le mieux adapté, si votre projet est à moyen long terme et que vous n’excluez pas un jour de vous associer.

4. Optez pour la SARL : si vous voulez structurer votre  actionnariat

La société à responsabilité limitée SARL conviendra si :

  • Vous avez besoin d’associés,
  • Vous voulez limiter les risques financiers en cas d’échec,
  • Vous anticipez un revenu professionnel supérieur à vos besoins pour vivre et souhaitez limiter le montant de vos impôts,
  • Vous avez besoin d’afficher une certaine assise pour rassurer vos partenaires (banquiers, clients),
  • Votre projet s’inscrit dans une perspective à long terme.

Le statut de la SARL présente deux avantages majeurs : il permet de s’associer, il permet de limiter les risques. Par rapport à la SAS, la SARL est plus simple à gérer et les charges sociales sont moins élevées pour le dirigeant.

5. Optez pour la SAS : si votre projet est ambitieux

La société par actions simplifiée (SAS) est très utilisée notamment pour les créateurs d’entreprise bénéficiant de l’ARE ou de l’ACRE, dans les cas suivants :

  • Vous avez besoin d’associés,
  • Votre projet est ambitieux et nécessitera des règles de fonctionnement souples et spécifiques
  • Le dirigeant veut avoir un statut assimilé à celui d’un salarié (même caisse de retraite, mais pas d’assurance chômage)
  • ou si vous ne prévoyez aucune rémunération la première année et ne voulez pas payer de charges sociales en début d’activité.

La SAS convient aux projets ambitieux comme aux projets simples. Le statut de la SAS a presque totalement remplacé celui de la SA.

création d'entreprise

6. Optez pour la SA : si vous avez besoin de partenaires financiers importants

La création d’une entreprise avec le statut de société anonyme (SA) est devenu très rare. Elle conviendra si vous êtes dans la situation suivante :

  • Si vous avez besoin d’investisseurs institutionnels (fonds d’investissements) et qu’ils vous le demandent

La SA est une structure lourde est peu souple, qui présente l’avantage d’avoir des règles de fonctionnement claires et transparentes. C’est donc le véhicule idéal pour rassurer ses actionnaires lorsqu’ils ont investi des sommes importantes. Elle permet, entre autres, de mettre en place un conseil d’administration pour assister le Président dans sa gestion.

Besoin d’une étude ou un accompagnement personnalisé pour choisir votre création d’entreprise ?

Votre cas est complexe ? Vous souhaitez un accompagnement personnalisé ? Consultez nos équipes d’experts. Ils vous conseilleront et prendront en charge la création et l’immatriculation de votre entreprise. Celle ci sera plus rapide et totalement sécurisée.

Article publié initialement le 24 mai 2013

Claude Robin

Expert comptable et commissaire aux comptes et co-fondateur d'Amarris Direct, Claude Robin conçoit de nouveaux outils de gestion et se spécialise dans l’accompagnement des petites structures.

Découvrir son profil
Partager cet article
Cet article vous a plu ?
Donnez-lui une note

Merci pour votre vote !

comparaison statuts juridiques

Comparaison des statuts pour un choix efficace et sans prise de tête

Télécharger notre livre blanc

Nos experts partagent leurs secrets

.fiscalite_creation_rs
25 novembre 2020

Logiciel de comptabilité ou expert-comptable ? Avez-vous vraiment le choix ?

Découvrir
17 novembre 2020

Comment calculer son TJM (taux journalier moyen) pour bien fixer ses prix de vente ?

Découvrir
.photo-1532077186269-bd51212246ec
07 juin 2018

Gérants, les frais remboursés par votre société

Découvrir