Le dropshipping, c’est quoi et comment bien démarrer ?

Le 22/10/2018 - Mise à jour le 22/10/2018
(2 notes)
5 mn de lecture

Avec le dropshipping, créer sa boutique e-commerce peut sembler à 1re vue extrêmement simple et surtout peu coûteux. Pas d’investissement, pas  de stocks, pas de gestion des expéditions et retours clients, pas d’invendus… cela peut sembler assez paradisiaque pour celui qui n’aime pas trop la logistique produits. Mais un bon démarrage en dropshipping suppose de se donner les moyens de vos ambitions sur la partie vente… Définition précise du dropshipping et clés de succès.

 

Le dropshipping, c’est quoi ?

Pour faire simple, la définition du dropshipping pourrait se résumer à une organisation de la logistique d’expédition des produits dans le cadre de la vente en ligne. C’est-à-dire une organisation tripartie entre le client, le revendeur et le fournisseur.

En clair, le vendeur, détenteur d’une boutique en ligne, commercialise des produits via son site (jusque-là, logique). Mais c’est le fournisseur, fabricant de ces produits, qui va prendre en charge l’expédition des commandes et les éventuels retours en cas d’insatisfaction client.

Le vendeur n’a jamais en main les produits, qui ne sont pour lui que des références virtuelles sur son site e-commerce.

Pour le client, l’opération est transparente. En effet, en dropshipping, le fournisseur expéditeur des produits n’exerce pas en son nom. Le client ne se rend donc, a priori, jamais compte que ce n’est pas la boutique auprès de qui il a commandé qui lui a expédié sa commande.

Les commerces en dropshipping sont donc des boutiques virtuelles, dont la juxtaposition des produits n’est que l’effet d’accords avec des plateformes fournisseurs.

 

Définition du dropshipping : quels sont les avantages pour le vendeur ?

Le dropshipping est une manière intelligente de reporter à la fois :

  • la gestion des stocks,
  • les flux de livraison et retours clients,

… sur le fournisseur et non plus le vendeur.

Pour ce dernier, l’opération est financièrement très avantageuse car il ne supporte pas les coûts associés, il n’investit pas dans un stock et ne peut donc avoir d’invendus. Il profite :

  • d’une grande flexibilité dans la gestion de son catalogue (suppression et ajout de références simplifié),
  • d’une concentration de ses efforts sur la partie vente seulement (pas de travaux d’expédition),
  • de la puissance virale des canaux d’acquisition web pour vendre (référencement naturel, réseaux sociaux et techniques de publicité associée),
  • des plateformes de e-commerce automatisées qui simplifient la gestion des commandes.

Si les avantages du dropshipping sont nombreux, cela suppose aussi une organisation bien huilée et un vrai travail concernant la notoriété du site e-commerce, ce qui peut coûter relativement cher. Car en la matière, la concurrence est rude.

définition du dropshipping

Définition du dropshipping, quelles sont les conditions de succès ?

Sans déployer ici une stratégie commerciale complète, rappelons simplement que pour fonctionner, un e-commerce en drophipping doit respecter un certains nombres de règles de fonctionnement, somme toute assez logiques.

  1. Une relation de confiance et de qualité avec les fournisseurs et donc la négociation de contrats adaptés.

Le client doit en effet pouvoir compter sur une livraison rapide et efficace, de même en matière d’éventuels retours. Or, en la matière, quelques jours de retard seulement et c’est l’insatisfaction client, toujours beaucoup plus virale malheureusement que son contraire…

Le succès de la boutique d’un dropshippeur repose donc en partie sur la bonne relation de travail entretenue avec les fournisseurs.

  1. Des efforts continus et importants pour travailler la notoriété et l’ergonomie du site e-commerce, supposant un budget adapté.

L’environnement est sur certaines thématiques extrêmement concurrentiel (vente de chaussures, vêtements, objets déco… des sites existants sont quasiment en position de monopole…).

Pour percer, le dropshippeur doit donc :

  • travailler son positionnement et se spécialiser pour drainer un trafic de niche facilement, ce qui doit être l’objet d’un travail dédié dans votre étude de marché.
  • soigner la notoriété de son site (publicité, réseaux sociaux, relais divers),
  • peaufiner en continue l’expérience utilisateur et le design du site pour le rendre le plus efficace et agréable possible (utilisation facile et rassurante du panier d’achat, accès simple aux fiches produits, etc.),
  • proposer un service de conseil client, notamment dans le choix et l’appréciation des produits. Comme dans toute relation commerciale, ce point peut faire la différence avec d’autres sites : aide en ligne via un chat, articles conseil et comparatifs, livre blanc dédiés, actualités pour commenter les nouveautés et apporter de l’information, etc.
  1. Une gestion efficace du catalogue de produits

Au dropshippeur de faire l’effort de consulter régulièrement ses fournisseurs pour éviter de proposer des produits dont les stocks sont épuisés.

  1. Mise en place d’une organisation comptable efficace pour se concentrer sur la partie vente.

Cela semble logique, une activité rentable en e-commerce suppose un certain nombre de ventes, autant de mouvements qui augmente à proportion le travail de suivi comptable. En matière de dropshipping, la gestion de la TVA récupérable peut également devenir chronophage. Pour gagner du temps, le drophshippeur a tout intérêt à opter pour une solution de comptabilité adaptée au e-commerce.

 

Le conseil de nos experts comptables pour la comptabilité de votre commerce en dropshipping

Pour conclure cet article de présentation rapide et de définition du dropshipping, arrêtons-nous rapidement sur les options utiles qui doivent être réfléchies dès le lancement d’un e-commerce en dropshipping. En matière de TVA notamment et lors du choix du statut juridique, il peut être bon de se poser les bonnes questions avant de mettre la machine en route (ou avant les bœufs, bref… on s’égare) :

  • TVA :

En la matière, vous devez suivre vos montants de CA par pays d’achat pour pouvoir adapter la méthode de récupération de la TVA selon les seuils internationaux en vigueur et qui varient selon les pays… sur ce point, voir comment s’applique la TVA en dropshipping.

La solution : choisir un outil de suivi de vos ventes qui gère les destinations d’achats et peut vous fournir les totaux par pays.

  • Cadre juridique :

Lorsque l’on démarre en dropshipping, faut-il choisir un statut juridique particulier ? En fait, oui et non…

Etant donné le report de la gestion des stocks, vous avez assez peu d’investissements de départ comparé à un commerce classique. Ce qui vous laisse la liberté de démarrer avec le statut qui vous convient à titre personnel (entre autres, le régime micro-entreprise par exemple).

Mais si vous devez investir beaucoup en publicités, en frais de développements, etc. Vous allez devoir mobiliser un capital de départ finalement assez conséquent. Dans ce cas, si vous faites le choix de vous associer, vous ne pourrez pas choisir n’importe quel statut juridique. Idem, si vous souhaitez rassurer des partenaires bancaires.

Voir sur ce point, notre article dédié sur le choix du statut juridique en dropshipping.

 

OFFRE SPECIALE

L’expertise comptable en ligne pour les TPE
à partir de 69 € H.T / mois


Partager cet article :
Cet article vous a plu ? Donnez-lui une note
Marie-Laure Bouchet

Marie-Laure Bouchet,

Rédactrice économique, comptable et juridique, spécialisée dans les sujets relatifs à l’accompagnement des petites entreprises.

Découvrir son profil
Ordre des experts comptables

ECL Direct, numéro 1 de l’expertise comptable en ligne pour les TPE, a développé une offre de services comptables unique qui vous assure un accompagnement personnalisé au meilleur prix. Votre conseiller comptable en ligne attitré suit votre dossier tout au long de l’année et prend en charge la comptabilité de votre TPE. Indépendants, consultants, professions libérales, TPE, plus de 3000 clients nous font confiance et confient la comptabilité de leur TPE à nos experts comptables en ligne.

ECL Direct, c’est aussi une aide à la création d’entreprise personnalisée pour votre projet d’entreprise : prévisionnel d’activité, statuts juridiques, formalités de création d’entreprise… Votre entreprise clé en main avec nos juristes et comptables spécialistes.