Créer une entreprise : combien ça coûte ?

Mise à jour le 17/05/2022 3 min Claude Robin

Créer une entreprise demande un minimum d’implication. En peaufinant votre projet, vous levez déjà les quelques freins liés au démarrage de votre activité freelance : comment trouver des clients ? Comment fixer ses tarifs ? Votre offre est-elle réaliste vis-à-vis de la concurrence ? Bon nombre de chose à penser !

Autre point à ne pas négliger : les coûts liés aux formalités de création de l’entreprise et ceux liées directement à l’activité (frais d’assurances, frais bancaires, etc.).
Alors, combien coûte une entreprise en moyenne ? Quels sont les coûts cachés dont il faut se méfier ? On fait le point !

Claude Robin, expert-comptable et fondateur d’Amarris Groupe aborde le sujet en vidéo.

En top 1 des coûts à ne pas négliger en création d’entreprise : les formalités

Le 1er coût de création d’une entreprise, c’est le coût des formalités. Toutes les formalités, Greffe, annonces légales, etc. Elles sont variables… Pour les auto-entrepreneurs, cela ne coûte rien, pour les entreprises individuelles, il faut compter une centaine d’euros. Pour tout ce qui nécessite la rédaction de statuts, SAS, SARL, EURL, etc. il faut compter entre 150 et 300 € de frais de formalités. Auxquels viennent s’ajouter les frais de rédaction des statuts. Pour ce faire, il faut compter une centaine d’euros si vous le faites tout seul sur Internet, si vous passez par un expert-comptable entre 150 et 500 € et si vous les faites faire par un avocat, cela va coûter le double à peu près.

Chez Amarris, la création d’entreprise est offerte 🎁

Discutons-en !

Alors quels sont les autres coûts auxquels on ne pense pas toujours ?

Je mets de côté tout ce qui est de l’ordre des impôts, taxes et des charges sociales qui dépendent souvent du niveau d’activité.

La fermeture de l’entreprise

Le 1er coût qu’on oublie en général, c’est le coût de la fermeture. Ouvrir une entreprise, on l’a vu, ça coûte un peu.

Fermer une entreprise, ça coûte en général le double. Puisque vous devez payer à peu près les mêmes formalités qu’à la création, auxquels s’ajoutent le bilan de clôture de votre société.
Ça veut dire que ça peut coûter facilement 1000 ou 1500 €.

Sauf dans les cas de l’auto entreprise et de l’entreprise individuelle, puisqu’il n’y a ni statuts, ni assemblée générale à convoquer et document juridiques à publier.

Frais d’assurance

Les autres coûts, c’est l’assurance responsabilité civile professionnelle par exemple. Elle n’est pas obligatoire, mais gérer une entreprise sans assurance, c’est la même chose que conduire une voiture sans assurance.
Le coût est variable, mais il faut compter au minimum 500 € par an pour commencer.

Frais bancaires

Il faut aussi penser au coût du compte bancaire. Aujourd’hui vous avez l’obligation d’avoir un compte bancaire professionnel, vous ne pouvez plus utiliser un compte non professionnel pour gérer vos affaires. En moyenne ça représente 350 € par an.

Les intérêts d’emprunt

Vous pouvez également avoir tous les coûts liés à votre statut d’entrepreneur « débutant », qui offre moins de sécurité que si vous étiez salarié. Par exemple, le coût de vos intérêts d’emprunts si vous empruntez pour vous acheter votre maison.

Pour anticiper vos premières dépenses : Consultants et travailleurs freelances, quels investissements anticiper ?

Créer son entreprise : les coûts ne doivent pas être un frein !

On ne crée pas une entreprise pour faire des économies. Pour entreprendre, il faut toujours investir, prendre des risques…

Mais les bons entrepreneurs sont prévoyants, donc l’important c’est d’être bien conseillé dès le début de sa création d’entreprise pour avoir la meilleure visibilité possible sur la trésorerie de sa première année. C’est très important, surtout la 1ère année.

Article publié initialement le 1 octobre 2010

Claude Robin

Expert comptable et commissaire aux comptes et co-fondateur d'Amarris Direct, Claude Robin conçoit de nouveaux outils de gestion et se spécialise dans l’accompagnement des petites structures.

Découvrir son profil
Partager cet article
Cet article vous a plu ?
Donnez-lui une note

Merci pour votre vote !

Votre modèle de prévisionnel à télécharger gratuitement

Télécharger notre livre blanc