Création d’entreprise : Spread Button

Le 17/10/2013 - Mise à jour le 05/05/2017
Cet article n'a pas de notes

Au retour d’un voyage aux Etats-Unis, Olivier Martineau est persuadé qu’il y a une connexion à inventer entre le e-commerce et les réseaux sociaux. L’idée fait son chemin et devient Spread Button, une plateforme web conçue pour aider les entreprises à trouver des clients via Facebook ou Twitter. Pour déployer un tel concept, la levée de fonds était incontournable. Flash-back.

 

« Pour convaincre des investisseurs, mieux vaut avoir déjà quelques clients. »

Olivier Martineau, co-fondateur de Spread Button.

ECL Direct (ECL) : Presque 2 ans après la création de Spread Button, vous en êtes où ?

Olivier Martineau (OM) : Avant de lancer Spread Button, j’avais déjà créé une 1re société dans le e-commerce. Avec mon associé, nous avons donc mis en place Spread Button en y travaillant quand nous avions le temps, le soir, le week-end… Puis un ingénieur nous a rejoint, d’abord comme stagiaire, puis comme associé.

Nous avons créé la société le plus tard possible, en septembre 2011, lorsque nous avions des clients à facturer. C’est d’ailleurs un bon conseil pour les créateurs d’entreprise. Car dès que la machine est en route, ce sont des complexités, des échéances et des paiements et tout s’enchaîne très vite.

 

ECL : Ce n’est jamais facile de partir de rien et de convaincre avec une idée totalement innovante, comment faites-vous ?

OM : Ah s’il y a une baguette magique, dites-moi… Pas de secret, il faut aller chercher le client, comprendre ses besoins. Pour convaincre avec un service très innovant, nous avons fait le choix de la preuve par l’exemple, un concept pas bien nouveau pour le coup ! Nous jouons la carte de la pédagogie à toutes les étapes de l’échange :

  • Des vidéos d’explications claires et faciles à suivre sur notre site.
  • Un discours commercial réfléchi et adapté, avec des exemples parlants et qui suppose beaucoup de disponibilité lors des demandes via le site ou directement par téléphone.
  • Des supports pédagogiques pour nos rendez-vous commerciaux. Nous partons toujours avec un ou deux cas clients qui permettront au prospect de mesurer l’impact de notre service.
  • Enfin une offre commerciale structurée avec des repères simples pour le client.

ECL : Est-ce que des outils d’analyses de satisfaction clients ont pu vous aider à améliorer votre proposition de service ?

OM : Comme tout créateurs d’entreprise je pense, nous sommes constamment dans une démarche de perfectionnement et les 1ers retours clients sont décisifs. Mais je me méfie un peu des outils d’enquête sous forme de questionnaire. A l’échelle d’une petite entreprise, on a toujours tendance à poser des questions qui influencent les réponses.

A mon sens, mieux vaut encore une fois miser sur le temps passé avec le client et prendre le temps d’écouter chacun de ses retours.

 

ECL : Vous avez fait une levée de fonds en fin d’année dernière, comment est-ce que l’on peut convaincre pour financer sa création d’entreprise ?

OM : Avec déjà du chiffre d’affaires. Si l’on avait voulu lancer un tour de table dès les débuts, nous n’aurions jamais rien obtenu. Pour que l’investisseur soit en confiance, il faut pouvoir lui montrer que des acheteurs sont prêts à payer pour votre produit ou service.

Et de deux, que vous êtes, vous-même, capable d’aller chercher ces clients. Apporter la preuve, encore une fois !

 

ECL : Pour vous, pur web people, une solution comptable entièrement dématérialisée vous convient-elle ?

OM : Oui, nous sommes très contents de la réactivité de notre expert comptable ECL Direct, tant sur le plan comptable que social. C’est une solution adaptée pour nous et qui fait gagner du temps. Enfin un bémol tout de même, sur Fizen Expert, qualifier mes opérations me prend encore trop de temps à mon goût…

Il faudrait trouver des solutions plus ergonomiques, moins de clics, plus de clavier… Mais je vous dis ça, je ne suis pas expert comptable.

 

ECL : Merci ! Cela nous fait progresser. Pour conclure, qu’aimeriez-vous ajouter pour aider des créateurs d’entreprises qui souhaitent se lancer ?

OM : Je n’en suis pas au stade de donner des conseils ! Mais si j’ai un bon outil à partager ce sont les Startup weekend. Vous pouvez vous mettre dans la peau d’un chef d’entreprise en créant une entreprise le temps d’un week-end.

C’est un bon moyen de tester sa fibre entrepreneuriale, de récupérer des informations et des avis. Il y a des événements partout en France et ce qui ne gâche rien, c’est souvent très convivial.

Spread Button, carte d’identité
Activité : portail web dédié pour trouver des clients via les réseaux sociaux
Date de création : septembre 2011
Effectif : 6
En savoir +  sur Spread Button.

 

Récits de créateurs d’entreprises

Création d’entreprise : OT Traduction. « Le plus important en création d’entreprise, le commercial et la gestion… »

OFFRE SPECIALE

Création d'entreprise et expertise comptable en ligne
à partir de 49 € H.T


Partager cet article :
Cet article vous a plu ? Donnez-lui une note

Marie-Laure Bouchet,

Rédactrice économique, comptable et juridique, spécialiste dans l’accompagnement des petites entreprises.

Découvrir son profil

ECL Direct, numéro 1 de l’expertise comptable en ligne pour les TPE, a développé une offre de services comptables unique qui vous assure un accompagnement personnalisé au meilleur prix. Votre conseiller comptable en ligne attitré suit votre dossier tout au long de l’année et prend en charge la comptabilité de votre TPE. Indépendants, consultants, professions libérales, TPE, plus de 3000 clients nous font confiance et confient la comptabilité de leur TPE à nos experts comptables en ligne.

ECL Direct, c’est aussi une aide à la création d’entreprise personnalisée pour votre projet d’entreprise : prévisionnel d’activité, statuts juridiques, formalités de création d’entreprise… Votre entreprise clé en main avec nos juristes et comptables spécialistes.