Création d'entreprise : OT Traduction

Le 17/10/2013 - Mise à jour le 17/10/2013
(1 note)

Lorsqu’il a l’opportunité de reprendre un fonds de commerce, Frédéric Bomo-Leducq sait très bien comment il va s’y prendre. Cela fait des années qu’il se prépare et cela paie. Après 2,5 ans d’activité, il dégage 430 000 € de CA et peut constituer une équipe de 4 personnes. Aujourd’hui, il nous explique les étapes clé d’une création d’entreprise bien managée.

 

« Le plus important en création d’entreprise, le commercial et la gestion… »

Frédéric Bomo-Leducq, fondateur d’OT Traduction.

 

 

 

ECL Direct (ECL) : pouvez-vous nous présenter votre activité ?

Frédérique Bomo-Leducq (FBL) : OT Traduction est une société de traduction professionnelle spécialisée dans les domaines juridique, financier, médical et technique à destination des entreprises. Nous identifions et accompagnons nos clients selon leurs besoins et transmettons la partie linguistique de traduction pure à notre réseau de traducteurs indépendants. Concrètement, cela signifie qu’un client OT Traduction a un interlocuteur unique qui prend en charge tout le suivi de son projet.

 

ECL : Comment s’est déroulé la création de l’entreprise ?

FBL : J’ai eu la possibilité de m’associer à un acteur du métier. Il a apporté le fonds de commerce et des méthodes à l’entreprise, moi ma force commerciale et mes connaissances en gestion et management.

Nous nous sommes donné un an pour créer l’entreprise et la mettre sur les bons rails : choix des outils et partenaires (expert comptable, banque…) et mise en place du pôle commercial.

C’était l’un de mes choix de départ, mettre en place d’emblée une stratégie commerciale performante. Indépendamment de la qualité des produits/services que l’on vend, ce qui fait souvent la différence, c’est  la manière dont on les vend. Nos méthodes nous ont permis d’obtenir rapidement de très bons taux de transformation.

 

ECL : Pour vous, cette stratégie commerciale, c’est une des clés de succès de votre création d’entreprise ?

 
FBL : Entre autres oui, mais nous avions aussi une bonne assise financière pour créer l’entreprise. Un capital de 50 000 € et pas de besoins financiers immédiats.

Quand je vois le temps et l’énergie que demande une recherche de financements, nous avons pu gagner beaucoup de temps. L’entreprise a dégagé des bénéfices dès la 1re année que j’ai pu réinvestir rapidement… on se sent plus serein !

     Pour moi il y a deux autres facteurs clés à bien prendre en compte dès la création de l’entreprise :

  • La gestion de la trésorerie :

La fiscalité s’impose toujours à retardement. En 1re année, on se trouve artificiellement en crédit de TVA, puisque la TVA est réglée en avril de l’année suivante. Avec 150 000 € de CA, cela représente tout de même 30 000 € à sortir.

Beaucoup de créateurs d’entreprise se font surprendre à l’issue de la première année de création d’entreprise. Acomptes d’impôt sur les sociétés, Urssaf, régulation de TVA… Tout tombe en même temps.

  • Le franchissement des seuils quand l’entreprise est en croissance :

Lorsque l’on dépasse les 230 000 € de CA, la TVA ne peut plus être réglée au mois ou au trimestre. L’année suivant le franchissement de seuil, la TVA est régulée sur l’année… cela fait un décaissement conséquent.

Pour anticiper ces sorties de trésorerie, je me suis doté d’outils de suivi qui me permettent de connaître, mois par mois, le montant de marge à dégager pour vraiment gagner de l’argent, en comptant les règlements fiscaux à venir, même l’année suivante ! Si je devais donner un conseil aux créateurs d’entreprise, c’est de se former un minimum à la comptabilité, même s’ils la confient à un expert comptable.

 

ECL : Aujourd’hui OT Traduction est en croissance, quels sont vos prochains défis ?  

FBL : Nous avons encore une marge de développement très forte. L’objectif est donc de poursuivre notre croissance à notre rythme pour pouvoir instaurer un cadre de travail propice au développement de chacun.

C’est tout le plaisir que je souhaite aux créateurs d’entreprise, être en capacité de développer leur entreprise à leur guise, selon leurs valeurs et méthodes.

Si je ne prends que 3 semaines de congés par an, j’ai aujourd’hui une vraie souplesse dans mon organisation personnelle et professionnelle. Et j’espère pouvoir en faire profiter mes collaborateurs avec un management personnalisé, ce dont je n’ai jamais pu profiter lorsque j’étais moi-même salarié.

OT Traduction, carte d’identité  
Activité : traduction professionnelle spécialisée dans les domaines juridique, financier, médical et technique
Date de création : 2010
Effectif : 4
En savoir sur OT Traduction.
 

 

Récits de créateurs d’entreprises

Création d’entreprise : Affiliad, ils imaginent leur boîte sur les bancs de l’école, un an et demie après, ils sont 5 et s’apprêtent à attaquer l’international.

OFFRE SPECIALE

Création d'entreprise et expertise comptable en ligne
à partir de 49 € H.T


Partager cet article :
Cet article vous a plu ? Donnez-lui une note

Marie-Laure Bouchet,

Rédactrice économique, comptable et juridique, spécialiste dans l’accompagnement des petites entreprises.

Découvrir son profil

ECL Direct, numéro 1 de l’expertise comptable en ligne pour les TPE, a développé une offre de services comptables unique qui vous assure un accompagnement personnalisé au meilleur prix. Votre conseiller comptable en ligne attitré suit votre dossier tout au long de l’année et prend en charge la comptabilité de votre TPE. Indépendants, consultants, professions libérales, TPE, plus de 3000 clients nous font confiance et confient la comptabilité de leur TPE à nos experts comptables en ligne.

ECL Direct, c’est aussi une aide à la création d’entreprise personnalisée pour votre projet d’entreprise : prévisionnel d’activité, statuts juridiques, formalités de création d’entreprise… Votre entreprise clé en main avec nos juristes et comptables spécialistes.