Auto-entrepreneur, ai-je droit à un congé maternité ? Paternité ?

Le 18/02/2015 - Mise à jour le 12/07/2018
(25 notes)
3 mn de lecture

Congé maternité, paternité… les auto-entrepreneurs (ou micro-entrepreneurs) versent des cotisations qui leur ouvrent droit aux prestations maternité et paternité. Si vous attendez un enfant, vérifiez vos droits dans cette fiche synthèse.

Auto-entrepreneur et congé maternité, quelles prestations ?

Dans le cadre d’une grossesse, les auto-entrepreneurs (ou micro-entrepreneurs depuis le 01/01/2016*) ont droit à deux types de prestations :
1. l’indemnité journalière forfaitaire d’interruption d’activité,
2. l’allocation forfaitaire de repos maternel.

Ces prestations sont forfaitaires, elles s’appliquent à toutes les chefs d’entreprise, y compris les auto-entrepreneurs. Mais attention, deux limites sont imposées :

  1. Depuis le 1er janvier 2018, vous devez être affiliée au régime non-salarié depuis au moins 10 mois pour en bénéficier.
  2. Une réduction est appliquée les indépendants ayant très peu cotisé. Nous détaillerons ce point plus loin dans l’article.

Ces limites pourraient être prochainement levées… En effet, au cours de l’été 2017, il était question d’uniformiser le congé maternité en un congé maternité unique ne pénalisant pas les femmes chefs d’entreprises lorsqu’elles ne dégagent pas suffisamment de revenu pour toucher la totalité de leur indemnités maternités. Ce projet n’a finalement pas été retenu dans le projet de loi de finances pour 2018 et devrait être reporté à 2019.

Congé maternité auto-entrepreneur

L’indemnité journalière forfaitaire d’interruption d’activité des auto-entrepreneurs

Détail de la prestation : il s’agit d’une allocation journalière visant à compenser le manque à gagner généré par l’arrêt de travail en cas de grossesse ou d’adoption. Elle est versée, sur une période de 44 à 134 jours.

Allocation versée pendant l’arrêt maternité :
L’indemnité journalière forfaitaire d’interruption d’activité correspond à 1/60,84ème du plafond mensuel de la sécurité sociale**, soit 54,43 €/jour en 2018, réduite à 5,443 €/jour en cas de revenus annuels inférieurs à 3 862,80 €.

En conséquence, l’auto-entrepreneur en arrêt maternité touche une allocation de :

Revenu annuel > 3 862,80 € Revenu annuel < 3 862,80 €
Pour 44 jours d’arrêt 2 394,92 € 239,49 €
Pour 59 jours d’arrêt 3 211,37 € 321,13 €
Pour 74 jours d’arrêt 4 027,82 € 402,78 €

En cas de naissance multiple ou de grossesse pathologique, l’arrêt peut être porté à 134 jours.

Conditions de versement :,
Pour percevoir l’indemnité journalière d’interruption d’activité, l’auto-entrepreneur doit cesser son activité professionnelle pendant au moins 44 jours consécutifs et ce, 14 jours au moins avant la date présumée d’accouchement.

L’auto-entrepreneur doit communiquer à son organisme conventionné :

  • un certificat d’arrêt de travail,
  • une déclaration sur l’honneur attestant de l’interruption effective de l’activité.

L’allocation forfaitaire de repos maternel des auto-entrepreneurs

Pour compléter la compensation de la baisse d’activité, la couverture maladie-maternité des travailleurs indépendants qui couvre également les auto-entrepreneurs prévoit une allocation complémentaire dit de « repos maternel ».

Détail de la prestation :
L’auto-entrepreneur touche l’allocation de repos maternel en deux fois, une première moitié la fin du 7ième mois de grossesse et la seconde après l’accouchement. L’allocation de repose maternel s’élève, en 2018, à :

  • 3 311 € pour une naissance,
  • 1 655,50 € pour une adoption.

Condition de versement :
L’auto-entrepreneur doit communiquer à son organisme conventionné :

  • la feuille d’examen prénatal du 7e mois pour le 1er versement,
  • le certificat d’accouchement pour le 2e versement.

Réduction des prestations en cas de très faibles revenus

Un décret du 3 février 2015*** prévoit une réduction des prestations maladie-maternité des auto-entrepreneurs dégageant de très faibles revenus. Sont concernés tous les indépendants dont le revenu professionnel ne dépasse pas 10 % du plafond annuel de la sécurité sociale, soit 3 311 €/an pour 2018. Les auto-entrepreneurs concernées verront leurs prestations maternité divisé par 10, soit pour l’allocation de repos maternel, un forfait de :

  • 331,10 € pour une grossesse,
  • 165,55 € pour une adoption.

Le congé paternité de l’auto-entrepreneur

En cas de naissance ou d’adoption, un auto-entrepreneur peut bénéficier du congé de paternité.

Détail de la prestation :
Le congé paternité de l’auto-entrepreneur est de 11 jours maximum (18 jours en cas de naissance multiple).

Allocation versée au terme de l’arrêt paternité :
L’indemnité journalière (IJ) de paternité est calculée comme l’IJ d’arrêt maternité et s’élève donc à 54,43 €/jour en 2018. L’auto-entrepreneur en congé paternité touche ainsi, à l’issue de son congé, une allocation de :

  • 598,73 € pour 11 jours d’arrêt,
  • 979,74 € pour 18 jours d’arrêt.

Condition de versement :
Cette interruption d’activité doit intervenir dans les 4 mois qui suivent la naissance ou l’adoption de l’enfant.

Pour aller plus loin, nos conseillers spécialisés accompagnent la création et le développement de votre activité en micro-entrepreneur.

 

* Depuis le 1er janvier 2016, le statut auto-entrepreneur est renommé en micro-entrepreneur, sans entraîner de changements du statut.

** Plafond mensuel de la sécurité social fixé à 3 311 € pour 2018.

*** Décret n° 20 15-101 du 2 février 2015 relatif au calcul des prestations en espèces versées aux assurés au régime social des indépendants.

OFFRE SPECIALE

L’expertise comptable en ligne pour les TPE
à partir de 69 € H.T / mois


Partager cet article :
Cet article vous a plu ? Donnez-lui une note
Marie-Laure Bouchet

Marie-Laure Bouchet,

Rédactrice économique, comptable et juridique, spécialiste dans l’accompagnement des petites entreprises.

Découvrir son profil
Ordre des experts comptables

ECL Direct, numéro 1 de l’expertise comptable en ligne pour les TPE, a développé une offre de services comptables unique qui vous assure un accompagnement personnalisé au meilleur prix. Votre conseiller comptable en ligne attitré suit votre dossier tout au long de l’année et prend en charge la comptabilité de votre TPE. Indépendants, consultants, professions libérales, TPE, plus de 3000 clients nous font confiance et confient la comptabilité de leur TPE à nos experts comptables en ligne.

ECL Direct, c’est aussi une aide à la création d’entreprise personnalisée pour votre projet d’entreprise : prévisionnel d’activité, statuts juridiques, formalités de création d’entreprise… Votre entreprise clé en main avec nos juristes et comptables spécialistes.