Aide à l'embauche de 4 000 €, valable aussi pour l'embauche d'un associé ou cogérant

Le 12/10/2015 - Mise à jour le 21/02/2017
(1 note)

Les 4 000 € offerts pour une nouvelle embauche entre le 18 janvier et le 31 décembre 2016 peuvent vous être versés si vous vous associez ou recrutez un co-gérant.  Mieux encore, si les actionnaires de votre société décident de vous salarier (passage au statut de gérant salarié), vous pouvez aussi bénéficier de l’aide, sous réserve de respecter quelques conditions… le point en détail.

Aide de 4 000 € pour recruter un associé ou un cogérant

A la suite de la mise en œuvre de l’aide exceptionnelle de 4 000 € pour une nouvelle embauche dans les TPE (faisant suite au dispositif dédié aux 1res embauche mis en place entre juin 2015 et juin 2016, puis prolongé pour toutes embauches intervenant jusqu’au 30 juin 2017), le gouvernement a précisé ses modalités d’application.

Dans une SARL, elle peut ainsi être versée lorsque la TPE recrute un cogérant ou intègre un associé.

Toutefois cela suppose l’existence d’un contrat de travail signé avec l’associé ou le cogérant. Ce contrat de travail doit également être reconnu par le Pôle emploi. Cela signifie pour le cogérant (minoritaire ou égalitaire) qu’il exerce au sein de la société des fonctions effectives et indépendantes de son mandat de gérant, missions pour lesquelles un contrat de travail peut être signé.

En conséquence, un véritable lien de subordination doit exister entre le mandataire social et la société.

4 000 € versés pour vous salarier vous-même en tant que gérant de SARL

Dans le cas particulier d’une SARL, le gérant peut faire le souhait de se salarier lui-même et peut alors bénéficier de l’aide de 4 000 € versée pour la nouvelle embauche.

A noter, cette disposition est réservée au gérant minoritaire si celui-ci n’a pas déjà signé de contrat de travail avec sa société.

Le conseil de nos experts comptables si vous comptez profiter de l’aide de 4 000 € pour vous associer

Le recours aux 4 000 € d’aide prévu pour une nouvelle embauche peut être une manne intéressante si vous vous associez ou souhaitez vous salarier vous-même en tant que gérant.

Sachez cependant que le contrat de travail signé avec la société nécessaire au versement de l’aide constitue une convention réglementée. Or celle-ci impose que la signature du contrat et toutes ses modifications ultérieures soient soumises à l’approbation des associés en assemblée annuelle. Le bénéficiaire du contrat ne pouvant alors pas prendre part au vote.

C’est donc une contrainte supplémentaire qui peut contribuer à limiter votre liberté en tant que gérant et génère des formalités.

Le conseil d’un juriste spécialisé est à notre avis judicieux pour bien encadrer la signature de ce fameux contrat de travail.

A lire aussi : aide de 4000 € pour une nouvelle embauche, les 5 points à retenir.

 

OFFRE SPECIALE

L’expertise comptable en ligne pour les TPE
à partir de 69 € H.T / mois


Partager cet article :
Cet article vous a plu ? Donnez-lui une note

Marie-Laure Bouchet,

Journaliste spécialisée entreprise, Marie-Laure s'intéresse plus particulièrement à l'actualité des TPE et se consacre à la presse Internet (SEO, utilisation des réseaux sociaux).

Découvrir son profil

ECL Direct, numéro 1 de l’expertise comptable en ligne pour les TPE, a développé une offre de services comptables unique qui vous assure un accompagnement personnalisé au meilleur prix. Votre conseiller comptable en ligne attitré suit votre dossier tout au long de l’année et prend en charge la comptabilité de votre TPE. Indépendants, consultants, professions libérales, TPE, plus de 3000 clients nous font confiance et confient la comptabilité de leur TPE à nos experts comptables en ligne.

ECL Direct, c’est aussi une aide à la création d’entreprise personnalisée pour votre projet d’entreprise : prévisionnel d’activité, statuts juridiques, formalités de création d’entreprise… Votre entreprise clé en main avec nos juristes et comptables spécialistes.