Combien coûte à l’employeur un salarié embauché au Smic ? Pour calculer le coût réel d’un salarié il faut intégrer le salaire brut et les cotisations sociales bien sûr, mais aussi certains coûts indirects. Le point avec nos experts comptables.

Les coûts directs d’un salarié embauché au Smic


1. Le salaire brut chargé :

Au 1er janvier 2016, le Smic mensuel brut (base 35 heures) s’élève à 1 467 €.

Le SMIC mensuel net (base 35 heures) est de 1 128 €.

Les charges patronales après abattement (Réduction fillon) s’élèvent à 13 %, soit 194 €.

Le crédit d'impôt compétitivité pour l'emploi (CICE) qui représente 6% du salaire brut, doit être déduit : - 88 €

Le coût réel du travail d'un employé au Smic déclaré en France (base 35 heures) s’élève donc à un  total de 1574 €.

 

2. Les compléments de rémunération :

Le cout réel d’un employé payé au Smic peut comprendre aussi :

  • éventuellement les tickets restaurant,
  • l’indemnité de congés payés (10 % de la rémunération brute),
  • le remboursement de 50 % des frais de transports domicile-travail (si le salarié utilise les transports en commun),
  • les frais de médecine du travail (frais d’adhésion : environ 65 € + visite : 65 €/an)
  • le maintien du salaire en cas de maladie ou événement familial,
  • prévoyance.

3. Les gratifications éventuelles :

  • treizième mois ou une prime de vacances…
  • le versement d’une prime d’intéressement, de participation ou abondement.

Les coûts indirects d’un salarié embauché au Smic pour l’entreprise


Ce sont toutes les ressources dont votre salarié aura besoin pour l’exécution de son travail :
  • équipement de son poste de travail,
  • coût de location de l’espace de bureau,
  • coût de formation et d’encadrement,
  • coût de recrutement.

Selon le périmètre que vous souhaitez retenir, le coût réel du travail d'un employé au Smic représente donc :
  • En fourchette basse : 107 % du Smic.
  • En fourchette haute : 140 à 170 % du Smic.

 
 
  

Comment jugez-vous cet article ?