Devenir_indépendant_1

Quelles différences entre business plan et compte de résultat prévisionnel ?

Mise à jour le 21/11/2016 2 min Claude Robin

En phase de création d’entreprise ne confondez pas plan d’affaires et compte d’exploitation prévisionnel. Certes, le business plan comme le compte de résultat prévisionnel sont des outils de pilotage. Apprenez à les différencier pour bien les distinguer !

 

 Business plan

 Compte prévisionnel

Qu’est-ce que c’est ? Le business plan est un support de communication qui détaille le projet d’entreprise.

Ce plan de développement est indispensable et stratégique pour le créateur d’entreprise.

Très complet, ce plan d’affaires inclut un bilan prévisionnel. 

Le compte de résultat prévisionnel est un document comptable donnant le résultat net (perte ou bénéfice) du projet.

Il se présente sur 3 ans, le plus souvent, sous la forme d’un tableau à deux colonnes comprenant les charges et les recettes.

Il fait partie du business plan.

Ses objectifs ?  Le business plan formalise un projet de création ou de reprise.

Le plan d’affaires doit, par son contenu et sa forme, convaincre les  partenaires financiers (banques, investisseurs) de la viabilité et de la rentabilité du projet.

Sans business plan, difficile de lever des fonds !

Le compte de résultat s’intéresse à 3 facteurs : la croissance de l’entreprise, la structure des coûts, la rentabilité.

Il permet d’estimer par avance (et approximativement) le résultat net annuel de l’activité sur une période donnée.

C’est un indicateur financier pour des financeurs potentiels. 

Ce qu’il contient ? – La description du projet (modèle économique, équipe, clientèle)
– Une étude de marché
– Un plan d’actions
– Tous les budgets nécessaires au suivi de la trésorerie de l’entreprise (investissement, financement, fonds de roulement, emprunt)    
L’ensemble des dépenses (charges) et des recettes (produits)

Le compte d’exploitation prévisionnel ne concerne pas l’évolution de la trésorerie.

En quoi vous est-il utile en tant que chef d’entreprise ? Pour savoir où vous en êtes, orienter vos choix futurs, rebondir sur une opportunité et progresser. Il vous permet par exemple de calculer votre capacité à rembourser des emprunts. 
Ce qu’il faut savoir pour le rédiger avec succès ?  Adapter son business plan au lectorat. Etre objectif et prudent sur les prévisions de vente !

Etre capable de justifier chaque chiffre indiqué.

Le conseil de l’expertcomptable pour établir votre business plan et compte prévisionnel

Faites varier vos hypothèses financières, pour faire face aux imprévus, l’entrepreneuriat n’étant pas un long fleuve tranquille, mieux vaut être prévoyant. Vous pouvez bien sûr faire appel à un expert comptable pour vous aider à établir votre business plan et votre compte prévisionnel.

 

Article publié initialement le 4 août 2014

Claude Robin

Expert comptable et commissaire aux comptes et co-fondateur d'Amarris Direct, Claude Robin conçoit de nouveaux outils de gestion et se spécialise dans l’accompagnement des petites structures.

Découvrir son profil
Partager cet article
Cet article vous a plu ?
Donnez-lui une note

Merci pour votre vote !

Les 7 étapes clés pour devenir freelance

Télécharger notre livre blanc

Nos experts partagent leurs secrets

.fiscalite_creation_rs
25 novembre 2020

Logiciel de comptabilité ou expert-comptable ? Avez-vous vraiment le choix ?

Découvrir
17 novembre 2020

Comment calculer son TJM (taux journalier moyen) pour bien fixer ses prix de vente ?

Découvrir
.photo-1532077186269-bd51212246ec
07 juin 2018

Gérants, les frais remboursés par votre société

Découvrir