Quel mode de financement pour vos investissements ?

Mise à jour le 03/02/2014 2 min Claude Robin

Comment financer vos investissements : emprunt, location, crédit bail ou avec votre trésorerie?

Le choix du mode de financement des investissements est une problématique fréquente pour les chefs d’entreprise. Quels conseils pouvez-vous donner aux entrepreneurs ?

Chaque solution a ses avantages et ses inconvénients.

Tout d’abord, il faut se souvenir que disposer d’un excédent de trésorerie doit rester un objectif prioritaire du chef d’entreprise. Il faut donc, dans la mesure du possible, privilégier des solutions de financement externe, qui ne viennent pas diminuer la propre trésorerie de l’entreprise.

Pour financer un investissement avec les fonds propres de l’entreprise, il faut vraiment que le montant de l’investissement soit faible par rapport au niveau minimum de trésorerie de l’entreprise.

Ensuite, le critère de choix entre les différents modes de financement externe, peuvent dépendre de la nature des investissements envisagés.

 

De la nature des investissements ?

Oui , par exemple la location intègre généralement des services d’assurances, d’entretien et de maintenance. Elle permet également de renouveler plus rapidement les investissements. La location est donc bien adaptée aux investissements informatiques ou à la téléphonie.

Le crédit-bail présente souvent les mêmes avantages que la location, avec la possibilité de devenir propriétaire à la fin du contrat. C’est une solution adaptée aux investissements dont la valeur ne se déprécie pas trop vite avec le temps, puisqu’elle permet à l’entreprise de devenir propriétaire à la fin du contrat : les achats de véhicule ou de photocopieur par exemple.

L’emprunt conviendra aux entreprises peu endettées qui souhaitent minimiser le coût de leur investissement. Il est adapté aux projets d’investissements importants dans des biens ayant une longue durée d’utilisation : mobilier, agencements, matériel industriel ou commercial ou fonds de commerce.

Pour résumer :

  • Ne financez sur vos fonds propres que si votre trésorerie est vraiment importante.
  • Choisissez la location pour l’informatique et la téléphonie.
  • Le crédit bail pour les véhicules ou les photocopieurs.
  • Empruntez si vous êtes peu endettés, pour financer vos installations, mobiliers ou l’acquisition d’un fonds de commerce.

 

 

Article publié initialement le 1 octobre 2010

Claude Robin

Expert comptable et commissaire aux comptes et co-fondateur d'Amarris Direct, Claude Robin conçoit de nouveaux outils de gestion et se spécialise dans l’accompagnement des petites structures.

Découvrir son profil
Partager cet article
Cet article vous a plu ?
Donnez-lui une note

Merci pour votre vote !

Prêt professionnel

Nos experts partagent leurs secrets

Devenir_indépendant_1
29 juillet 2015

Quel est le coût d'un comptable ?

Découvrir
Devenir_indépendant_1
23 juin 2014

Création d'entreprise : faut-il penser son régime matrimonial en séparation de biens ?

Découvrir
Devenir_indépendant_1
25 novembre 2020

Quelles sont les charges sociales des freelances ?

Découvrir