Versement des dividendes : c’est quoi et comment ça marche ?

Publié le 24 septembre 2021 3 min François Coutolleau

Les dividendes représentent la part de bénéfice qui est répartie entre les différents associés d’une société. Qui peut les verser ? Qui peut les recevoir ? Comment les distribuer ? Quand ? Ce qu’il faut savoir sur le versement des dividendes.

Dividendes : qu’est-ce que c’est ?

Le dividende d’une action représente une somme d’argent versée aux associés, prélevée sur le bénéfice ou sur les réserves de la société. Le montant d’un dividende est attribué lors du conseil d’administration à l’Assemblée Générale. Pour chaque action d’une même entreprise, le montant d’un dividende est identique. Le montant perçu par un actionnaire dépend seulement du nombre d’actions que celui-ci détient.

A noter : le versement de dividendes ne concerne que les sociétés soumises à l’impôt sur les sociétés.

Versement des dividendes : qui peut en bénéficier  ?

Tout le monde ne peut pas percevoir des dividendes. En effet ils sont réservés aux personnes ayant pris part dans le capital de la société, soit lors de sa constitution, soit au cours de la vie de la société.

Pour une SARL (société à responsabilité limitée) on parle d’associé alors que pour une SA (société anonyme) on parle plutôt d’actionnaires.

versement des dividendes

Dans quels cas peut-on décider du versement des dividendes ?

Les dividendes ne peuvent être versés seulement dans certains cas et en respectant certaines conditions.
Il convient de distinguer 2 cas :

  • Lorsqu’il s’agit du premier exercice : dans ce cas le résultat de l’année doit être bénéficiaire pour pouvoir verser des dividendes aux associés. En effet un premier exercice déficitaire empêche l’attribution de dividendes aux associés. Il est également important de tenir compte de la trésorerie qui sera primordiale pour verser les dividendes.
  • Lorsqu’il ne s’agit pas du premier exercice : dans ce cas la société a pu, au cours des exercices précédents, accumuler du résultat qu’elle n’a pas souhaité distribuer à ses associés et l’a donc mis « en réserve ». Conséquence, malgré une perte sur l’exercice, il peut donc y avoir une distribution de dividendes aux associés grâce à un prélèvement sur les réserves.

A quel moment distribue-t-on des dividendes ?

Le versement des dividendes, malgré un bénéfice, n’est pas systématique et relève d’une décision des associés prise en assemblée générale ordinaire. Cette assemblée est obligatoire dans toutes les sociétés, elle permet entre autre de valider le résultat de l’année.

C’est cette assemblée qui décide de la ou des dates de versement des dividendes. Elle doit être se tenir au plus tard dans les 6 mois qui suivent la clôture des comptes. Les dividendes peuvent être versés à n’importe quel moment de l’année selon la décision prise par les membres de l’assemblée (les associés).

Pour distribuer un acompte sur dividendes, c’est-à-dire pour verser des dividendes avant l’approbation des comptes, il faut respecter deux conditions :

  • le bilan doit être validé par un commissaire aux comptes,
  • vous devez être bénéficiaire et le montant distribuable est défini après imputation des pertes antérieures et affectation dans les réserves obligatoires.

Quelle imposition pour les dividendes ?

Depuis le 1er janvier 2018, le prélèvement fiscal unique (PFU) ou flat tax s’impose pour l’imposition de l’ensemble des revenus du capital, y compris les dividendes donc. Le calcul d’imposition avec le Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) est plutôt favorable pour le versement des dividendes substantiels. Le point sur l’imposition des dividendes avec la flat tax ou PFU.

La flat tax (ou PFU) est composée de :

  • 12,8 % au titre de l’impôt sur le revenu,
  • 17,20 % au titre des prélèvements sociaux.

Exemple : pour une distribution de dividendes d’un montant de 3 000 €, il faut compter 900 € de flat tax (3 000 € x 30 %).

A noter : les dividendes peuvent être soumis à cotisations sociales quand la part distribuée aux associés excède 10 % du capital social, des primes d’émission et des sommes versées en compte courant d’associé.

Pour plus de renseignements et pour opter pour le meilleur régime d’imposition faites-vous aider par un expert-comptable. Contacter un conseiller Amarris Direct.

Rémunération ou versement de dividendes ?

Je souhaite consulter un expert

François Coutolleau

François Coutolleau est spécialisé dans l'accompagnement des TPE et des créateurs d'entreprise sur la région Grand Ouest.

Découvrir son profil
Partager cet article
Cet article vous a plu ?
Donnez-lui une note

Merci pour votre vote !

dividendes

Dividendes : tout ce qu'il faut savoir pour s'en verser à bon compte !

Télécharger notre livre blanc

Gestion de la paie

Nos experts partagent leurs secrets

OGA
30 mars 2021

OGA, CGA, AGA, à quoi ça sert ? Quel est leur rôle ?

Découvrir
.salaire-consultant-rs
18 février 2021

Salaire consultant indépendant, comment calculer votre revenu net ?

Découvrir
devenir formateur indépendant
15 décembre 2020

Devenir formateur indépendant

Découvrir