Le CESU préfinancé pour le chef d’entreprise

Mise à jour le 17/11/2017 2 min Claude Robin

Le CESU pré-financé est une aide financière pouvant être versée par l’entreprise, pour le financement de services à la personne utilisés par leur salariés ou dirigeants.

Le CESU pré-financé pour le chef d’entreprise

L’aide financière peut être attribuée soit directement, soit au moyen du chèque emploi service universel (CESU) aux salariés, aux chefs d’entreprise et aux mandataires sociaux.

Pour les entreprises et sociétés n’employant pas de salariés, le chef d’entreprise ou les mandataires sociaux peuvent s’allouer cette aide, y compris sous forme de CESU préfinancé, sans autre condition.

En revanche, pour les entreprises et sociétés employant des salariés, l’aide ne peut bénéficier au chef d’entreprise ou aux mandataires sociaux que si tous leurs salariés en bénéficient selon les mêmes règles d’attribution.

Le montant maximal de l’aide financière, y compris donc les « CESU préfinancés », s’élève à 1 830 € par année civile et par bénéficiaire ayant eu recours à un ou plusieurs services financés par cette aide. Néanmoins, le montant de l’aide financière ne peut excéder le coût des services supporté par le bénéficiaire.

  • Le CESU peut prendre la forme soit d’un chèque (CESU bancaire), soit d’un titre spécial de paiement (CESU préfinancé). Dans ce cas, il peut être préfinancé en tout ou partie, notamment par l’entreprise.
  • Le montant est de 1 830 €, revalorisé chaque année en fonction de l’évolution de l’indice des prix à la consommation des ménages.

Quel avantage pour l’entreprise qui co-finance le CESU ?

Les aides financières, y compris le « CESU préfinancé », attribuées par une personne morale à ses salariés comme à ses mandataires sociaux constituent des charges déductibles des résultats imposables et exonérées de cotisations sociales dans la limite de 1 830 € par année civile et par bénéficiaire.

Par ailleurs, l’entreprise qui met en place le CESU préfinancé, bénéficie en plus d’un crédit d’impôt égal à 25 % de sa contribution de financement.

Lorsque l’aide allouée à un salarié excède ce plafond, les sommes ainsi attribuées constituent des compléments de rémunération.

Aide versée par une entreprise individuelle

Lorsque l’aide financière est attribuée aux salariés de l’entreprise individuelle (BIC, BA ou BNC), elle constitue une charge déductible de ses résultats imposables.

 

Articles sur le même thème :

Peut on passer dans les frais de la comptabilité ses dépenses de golf : abonnement, cotisations, green fee ?

Le point sur les frais de double résidence et le paiement d’un loyer de fonction du dirigeant

Un gérant a-t-il droit au CESU ?

Optimisation des rémunérations : le crédit d’impôt intéressement pour optimiser votre rémunération

 

Article publié initialement le 19 septembre 2012

Claude Robin

Expert comptable et commissaire aux comptes et co-fondateur d'Amarris Direct, Claude Robin conçoit de nouveaux outils de gestion et se spécialise dans l’accompagnement des petites structures.

Découvrir son profil
Partager cet article
Cet article vous a plu ?
Donnez-lui une note

Merci pour votre vote !

Les 7 étapes clés pour devenir freelance

Télécharger notre livre blanc

Nos experts partagent leurs secrets

devenir consultant marketing
29 mars 2021

Comment devenir consultant marketing ?

Découvrir
.devenir-formateur-independant
15 décembre 2020

Devenir formateur indépendant

Découvrir
17 novembre 2020

Comment calculer son TJM (taux journalier moyen) pour bien fixer ses prix de vente ?

Découvrir