gratification des stagiaires

Comment calculer la gratification versées aux stagiaires ?

Publié le 24 septembre 2021 3 min Marie-Laure Bouchet

Le calcul de la gratification versée aux stagiaires s’effectue sur la base des heures effectivement passées dans l’entreprise. Pour rappel, le montant de ces gratifications a été revalorisé depuis 2020 (montant toujours d’actualité en 2021). Explications de nos experts de la paie.

Gratification 2021 des stagiaires, comment calculer l’indemnité mensuelle de stage ?

Le calcul de la gratification versée à un stagiaire est assez simple, il a été en partie modifié en 2015. Ainsi, le relèvement du plafond horaire de la sécurité sociale a entraîné une revalorisation de la gratification versée aux stagiaires pour les conventions de stage signées à compter du 1/09/2015. Mais le changement principal réside dans le mode de calcul lui-même. Avant 2015, le temps de présence des stagiaires était mensualisé. Dorénavant, c’est le nombre d’heures effectivement passées dans l’entreprise qui sert de base de calcul.

La gratification à calculer pour chaque stagiaire est fixée à 15 % du plafond horaire de la Sécurité sociale*, celle-ci est aujourd’hui de 3,90 € par heure (base 2021), soit 26 € x 0,15.

Exemple :
Vous intégrez un stagiaire à temps plein, soit 7 heures par jour ou 154 heures/mois.
Vous devez verser une gratification mensuelle à votre stagiaire de :
154 x 3,90 € = 600,60 € en 2021

Bon à savoir, un simulateur de calcul de la gratification minimale d’un stagiaire est disponible en ligne.

Attention, dans certaines branches professionnelles, des conventions de branche ou accords professionnels étendus peuvent prévoir une gratification de stage d’un montant supérieur au minimum légal. Il convient donc de vérifier ce point dans la convention collective dont votre entreprise dépend. Client Amarris Direct, votre conseillère Paie RH peut le faire pour vous !

Quand devez-vous verser une gratification de stage ?

Une gratification minimale est obligatoire pour les stages de plus de deux mois (soit dès la 309e heure de présence, même de façon discontinue) au cours de l’année d’enseignement scolaire ou universitaire.

C’est le cas lorsque le stage se déroule sur :

  • plus de 44 jours de présence, consécutifs ou non, pour un horaire de 7 heures par jour ;

ou :

  • plus de 308 heures de présence, même de façon non continue, sur la base d’une durée journalière différente.
Gratification des stagiaires

Gratification de stage et charges sociales, comment ça marche ?

Ce qu’il vous savoir, c’est que la gratification de stage peut être soumises aux cotisations sociales et ce, à partir du moment où cette gratification dépasse le seuil de franchise de cotisations. Quel est ce seuil ?

N’entre pas dans la base de calcul des cotisations, la fraction de la gratification versée aux stagiaires qui n’excède pas le montant de la gratification minimale (soit 15 % du plafond horaire de la Sécurité Sociale) multiplié par le nombre d’heures de stage effectuées au cours du mois.

Prenons l’exemple d’une gratification pour un stagiaire à temps complet (soit 7 heures/jour) sur le mois d’avril (23 jours travaillés). Ceci représente alors 161 heures de travail (23 x 7).

Sa gratification de stage se calcule alors comme suit :

3,60 x 161 heures = 579,6 €.

Dans le cas d’une gratification plus élevée, la fraction supérieure à 579,6 € sera soumise à cotisations.

Imaginons une gratification de 700 €. Dans ce cas précis, la fraction soumise à cotisation s’élève à 120,4 € (700 – 579,6).

Le conseil de nos experts-comptables si vous recrutez un stagiaire

En recrutant un stagiaire au sein de votre entreprise, vous vous engagez à le former et à l’encadrer. Et cela peut prendre du temps. S’il s’agit du vôtre, cela peut aussi se révéler coûteux.

Avant d’accueillir un nouveau stagiaire, prenez le temps d’évaluer précisément les tâches que vous souhaitez lui confier. S’il s’agit de faire face à un accroissement ponctuel de l’activité, envisagez aussi la possibilité d’un contrat ponctuel avec un jeune (déjà formé) au sein de votre entreprise : les aides à l’embauche dédiées aux TPE.

* 26 € pour 2021.

Marie-Laure Bouchet

Rédactrice économique, comptable et juridique, spécialisée dans les sujets relatifs à l’accompagnement des petites entreprises.

Découvrir son profil
Partager cet article
Cet article vous a plu ?
Donnez-lui une note

Merci pour votre vote !

Votre TPE super rentable

Télécharger notre livre blanc

Gestion de la paie

Nos experts partagent leurs secrets

aides création d'entreprise
23 septembre 2021

Chômeur et créateur d'entreprise : quelles aides ?

Découvrir
OGA
30 mars 2021

OGA, CGA, AGA, à quoi ça sert ? Quel est leur rôle ?

Découvrir
avantages en nature
07 juin 2018

Gérants, les frais remboursés par votre société

Découvrir