.expert-comptable-en-ligne

Avant de se lancer : le prévisionnel d’activité

Mise à jour le 05/11/2020 2 min Claude Robin

C’est décidé, vous vous mettez à votre compte ? Vous avez identifié l’activité précise que vous allez exercer et vous êtes prêt à vous lancer ? Avant de démarrer, mettez au point votre « prévisionnel d’exploitation ». Le prévisionnel d’exploitation est un outil essentiel dans votre démarche de création. Il peut se faire en moins d’une heure en répondant aux questions ci-dessous.

A quoi ça sert ?

  • À estimer ce que vous allez gagner : il permet de calculer votre rémunération après déduction des charges professionnelles.
  • À connaître vos dépenses en réfléchissant à la nature et au montant de chaque poste (loyer, téléphone, sous traitants, assurance, etc) et en faisant des arbitrages adaptés.
  • À vous fixer un cap, un objectif de chiffre d’affaires à facturer. Il vous servira de référence afin de vous situer par rapport à vos objectifs initiaux.

Il se décline en deux scénarios : le pire et le meilleur cas. Pire cas : votre activité tarde à se développer, comment estimer votre revenu ? Meilleur cas : vous dépassez vos objectifs, à combien s’élèvent vos bénéfices et vos impôts ?

Quelques questions pour établir votre prévisionnel d’exploitation

1ère étape : estimez vos charges fixes

Définissez un budget annuel pour les dépenses suivantes :

  • loyer ou domiciliation,
  • assurance,
  • honoraires,
  • courrier,
  • téléphone,
  • fournitures de bureaux,
  • frais de déplacement,
  • frais de documentation,
  • salaires et charges sociales de vos collaborateurs,
  • charges sociales de l’entrepreneur individuel.

2ème étape : estimez vos charges variables

  • dépenses techniques,
  • sous traitance,
  • autres dépenses.

3ème étape : vos besoins personnels

De quelle somme avez-vous besoin chaque mois pour vivre (impôt sur le revenu compris) ?

4ème étape : votre seuil de rentabilité

En faisant le total des sommes précédentes, vous obtenez votre seuil de rentabilité, c’est àdire un objectif de chiffre d’affaires. Si celui-ci vous paraît raisonnable : vous êtes prêt. Sinon, mieux vaut réfléchir encore au mode de développement de votre projet.

 

Article publié initialement le 1 mai 2012

Claude Robin

Expert comptable et commissaire aux comptes et co-fondateur d'Amarris Direct, Claude Robin conçoit de nouveaux outils de gestion et se spécialise dans l’accompagnement des petites structures.

Découvrir son profil
Partager cet article
Cet article vous a plu ?
Donnez-lui une note

Merci pour votre vote !

Actualités et conseils en comptabilité

Nos experts partagent leurs secrets

14 octobre 2014

Comment comptabiliser la CET ?

Découvrir
Devenir_indépendant_1
08 janvier 2013

2013, l'exonération de cotisations des salariés-créateurs supprimée

Découvrir
Devenir_indépendant_1
25 mars 2015

Dépôt de marques : attention aux arnaques et courriers trompeurs

Découvrir