Auto-entrepreneur : les avantages et inconvénients

Mise à jour le 11/01/2021 2 min Claude Robin

On entend beaucoup parler du statut de l’auto-entrepreneur pour créer son entreprise. C’est un véritable succès puisqu’aujourd’hui presque une entreprise sur deux est crée sous forme d’auto-entreprise.

Pouvez nous parler des avantages mais aussi des inconvénient de l’auto-entreprise ?

Les avantages on les connaît, c’est la simplicité :

  • pas de capital,
  • pas de comptabilité,
  • immatriculation en ligne en quelques minutes,
  • des cotisations sociale calculée sur le chiffre d’affaires, etc.

Ce dont on parle beaucoup moins ce sont les inconvénients du régime auto-entrepreneur

Il y en a plusieurs.

Tout d’abord il y a son coût :

On le dit très peu, mais créer en auto-entrepreneur c’est simple, mais cela coûte cher. La simplicité a un prix.

Pourtant, s’inscrire en auto-entrepreneur, c’est gratuit ?

La création en auto-entrepreneur est gratuite, mais après… il y a les coûts cachés. Il y en a trois :

  • La TVA sur les investissements et sur les frais qui n’est pas récupérable.
  • Les impôts qui sont calculés sur le chiffre d’affaires, même si on fait des pertes (ne pas confondre bénéfice et chiffre d’affaires).
  • Même chose pour les cotisations sociales.

Autre inconvénient du régime auto-entrepreneur ?

Dans l’ordre, on peut citer :

  • L’absence de protection juridique en cas de sinistre, l’auto-entrepreneur est responsable sur ses biens personnels.
  • La nécessité d’avoir une assurance responsabilité civile.
  • Et enfin le chiffre d’affaires qui est plafonné à 34 et 88 k€ par an.

Quelles sont les solutions pour éviter ces inconvénients ?

Une première solution consiste à créer une entreprise normale, une EIRL par exemple. La création coûte seulement 65 €.

Oui mais après, en EIRL, il y a des coûts de fonctionnement…

Il y a d’autre coûts en effet, mais il y a surtout des coûts en moins, donc l’un dans l’autre, cela peut coûter moins cher.

Donc dans quel cas faut-il choisir « auto-entrepreneur » ? Dans quel cas il faut créer une entreprise normale ?

En fait, le régime auto entrepreneur est très bien pour déclarer un revenu ponctuel, une commission que vous verse une agence immobilière par exemple.

Par contre, pour les activités récurrentes, il faut bien étudier sa situation avant et bien souvent, cela coûte moins cher de créer une entreprise normale.

L’auto-entreprise s’avère être un bon statut tremplin pour tout entrepreneur qui débute. Mais une fois votre activité démarrée, il est parfois plus rentable de basculer vers un autre statut (EIRL, SARL, SAS…).

 

Article publié initialement le 1 juin 2012

Claude Robin

Expert comptable et commissaire aux comptes et co-fondateur d'Amarris Direct, Claude Robin conçoit de nouveaux outils de gestion et se spécialise dans l’accompagnement des petites structures.

Découvrir son profil
Partager cet article
Cet article vous a plu ?
Donnez-lui une note

Merci pour votre vote !

Création d'entreprise consultants : comparez les statuts juridiques

Comparaison des statuts pour un choix efficace et sans prise de tête

Télécharger notre livre blanc

Devenir auto-entrepreneur

Nos experts partagent leurs secrets

indemnités kilométriques
16 avril 2021

Calcul TVS : comment est calculée la taxe sur les voitures de société ?

Découvrir
OGA
30 mars 2021

OGA, CGA, AGA, à quoi ça sert ? Quel est leur rôle ?

Découvrir
avantages en nature
07 juin 2018

Gérants, les frais remboursés par votre société

Découvrir