Un commissaire aux comptes est-il obligatoire dans une SARL ?

Publié le 10 décembre 2013 1 min Claude Robin

Un commissaire aux comptes n’est normalement pas obligatoire dans une SARL, sauf si elle dépasse certains seuils. Explications de nos experts comptables. 

Commissaire aux comptes, dans quels cas est-il obligatoire en SARL ?

La loi n’oblige pas une SARL à avoir un commissaire aux comptes sauf si la société dépasse au moins deux des trois seuils suivants :

  • un chiffre d’affaires hors taxes de 3 100 000 €,
  • un total du bilan de 1 550 000 €,
  • 50 salariés.

Quand faire appel à un commissaire aux comptes ?

Si l’intervention du commissaire aux comptes n’est pas obligatoire dans une SARL respectant les seuils cités précédemment, rien n’empêche d’en faire intervenir un si l’entreprise en ressent le besoin. En effet, toute entité (association, entreprise, société) peut, par la volonté de son assemblée générale, décider de nommer un commissaire aux comptes même s’il n’est pas obligatoire.

De plus, certains actes nécessitent le recours à un commissaire aux comptes (appelé alors selon le cas : commissaire aux apports, commissaire à la fusion…).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Claude Robin

Expert comptable et commissaire aux comptes et co-fondateur d'Amarris Direct, Claude Robin conçoit de nouveaux outils de gestion et se spécialise dans l’accompagnement des petites structures.

Découvrir son profil
Partager cet article
Cet article vous a plu ?
Donnez-lui une note

Merci pour votre vote !

Actualités et conseils en comptabilité

Nos experts partagent leurs secrets

16 décembre 2013

Contrôle fiscal 2 : redressement de TVA sur prestation export dans la communauté européenne

Découvrir
04 février 2020

Déclaration européenne de services (DES), suis-je concerné ?

Découvrir
.facture-litiges
19 février 2018

Faire une facture, comment éviter les litiges ?

Découvrir