Quel est le salaire de l'entrepreneur individuel ?

Le 30/09/2014 - Mise à jour le 11/05/2016
(74 notes)

Le salaire de l’entrepreneur individuel est en fait son bénéfice imposable. Quand et comment se verser une rémunération ? Les conseils de nos experts comptables pour verser la rémunération des entrepreneurs individuels.

Principe : la rémunération de l’entrepreneur individuel correspond à son bénéfice

En entreprise individuelle, le patrimoine personnel et le patrimoine professionnel de l’exploitant ne font qu’un. Il n’y a aucune séparation juridique entre ce qui appartient à l’entreprise et ce qui vous appartient à titre personnel.

Il en va de même pour tout ce que vous encaissez. Une fois que toutes les charges sont payées, ce qui reste en caisse vous revient et vous pouvez « piocher dans la caisse » comme vous le souhaitez pour vous verser une rémunération.

Pas de formalité, pas de bulletin… votre « salaire en entreprise individuelle » n’est qu’un transfert de fonds de votre compte bancaire professionnel vers votre compte bancaire personnel.

Quand se verser un salaire en entreprise individuelle ?

Un entrepreneur individuel peut se verser une rémunération quand il le souhaite, dès que sa trésorerie le permet.

Néanmoins, il est conseillé de verser sa rémunération comme celle d’un salarié. C’est-à-dire, de verser une rémunération fixe chaque mois. En fin d’année, le suivi de votre rémunération globale sera bien plus facile.

Quel montant se verser ? Comment déterminer sa rémunération ?

Pour déterminer votre salaire en tant qu’entrepreneur individuel, vous devez anticiper le paiement de vos cotisations sociales.

Votre rémunération est égale à votre bénéfice imposable. Mais un tiers de ce bénéfice servira à régler vos cotisations sociales.

Vous pouvez donc vous verser une rémunération au maximum égale à 2/3 de votre bénéfice prévisionnel. Exemple, si vous prévoyez un bénéfice de 30 000 €, vous pouvez vous verser jusqu’à 20 000 € de rémunération.

Conseil de nos experts comptables concernant le salaire de l’entrepreneur individuel

Pour ne pas se tromper en matière de rémunération, il faut faire un prévisionnel et le mettre à jour au moins une fois par trimestre.

Un tiers de votre bénéfice imposable sera versé pour régler vos cotisations sociales. Soyez donc très prudent en première et deuxième année d’activité. En effet, les appels de cotisations forfaitaires ne correspondent pas à forcément à votre rémunération réelle.

N’hésitez pas à bloquer sur un compte à part, le montant des cotisations provisionnées.

Si vous utilisez déjà les solutions Fizen Expert, utilisez les modules de gestion prévisionnelle qui sont justement fait pour ça.
     

OFFRE SPECIALE

L’expertise comptable en ligne pour les TPE
à partir de 69 € H.T / mois


Partager cet article :
Cet article vous a plu ? Donnez-lui une note

Marie-Laure Bouchet,

Rédactrice économique, comptable et juridique, spécialiste dans l’accompagnement des petites entreprises.

Découvrir son profil

ECL Direct, numéro 1 de l’expertise comptable en ligne pour les TPE, a développé une offre de services comptables unique qui vous assure un accompagnement personnalisé au meilleur prix. Votre conseiller comptable en ligne attitré suit votre dossier tout au long de l’année et prend en charge la comptabilité de votre TPE. Indépendants, consultants, professions libérales, TPE, plus de 3000 clients nous font confiance et confient la comptabilité de leur TPE à nos experts comptables en ligne.

ECL Direct, c’est aussi une aide à la création d’entreprise personnalisée pour votre projet d’entreprise : prévisionnel d’activité, statuts juridiques, formalités de création d’entreprise… Votre entreprise clé en main avec nos juristes et comptables spécialistes.