.capt_formulaire-sirene

Répertoire SIRENE, faut-il signer et payer ?

Publié le 31 juillet 2018 2 min Marie-Laure Bouchet

Le formulaire « Répertoire SIRENE, référencement des entreprises, des professions libérales et des auto-entrepreneurs du registre des sociétés sur le net » est envoyé à de nombreux entrepreneurs. Il vous impose de payer 98,85 € sous 8 jours. Quel est le rapport avec le répertoire SIRENE de l’Insee ? Est-ce qu’il faut payer ? A qui avez-vous vraiment à faire ? A priori, rien à voir avec une véritable démarche officielle… alors méfiance !

Répertoire SIRENE, quelles sont les formalités imposées par l’Insee ?

Pour rappel l’inscription sur le Répertoire SIRENE tenu par l’Insee se fait automatiquement à l’issue de vos démarches de création d’entreprise.
Vous n’avez pas besoin de renseigner de formulaire spécifique pour obtenir votre numéro Siret.

Le document suivant que vous avez peut-être reçu est en fait un prospectus commercial émis par la société Info-Siret (dont nous avons déjà eu l’occasion de parler pour un autre formulaire à la présentation discutable). Société qui n’a absolument rien à voir avec l’Insee.

Répertoire SIRENE

Répertoire SIRENE, faut-il payer ?

Le formulaire « Répertoire SIRENE » est une offre commerciale à but publicitaire. En le renseignant et en réglant la somme demandée (98,85 € sous 8 jours), vous souscrivez en fait à une inscription de votre entreprise dans un registre dont l’intérêt commercial reste à démontrer…

La présentation du formulaire ressemble à s’y méprendre à celle d’un document administratif. La confusion est volontairement entretenue par les concepteurs de ces offres qui abusent du peu de temps dont dispose les dirigeants d’entreprise pour trier leur courrier.

Le conseil de nos experts comptables pour trier les formulaires du type « Répertoire SIRENE »

Ce type de démarchage commercial est assez fréquent et vous en recevrez certainement, soit par mail, soit par courrier. Le créateur ou le dirigeant d’entreprise est facilement induit en erreur et peut payer un service qu’il pense obligatoire alors qu’il n’en est rien.
Si vous avez le moindre doute en triant vos courriers, interrogez votre conseiller Amarris Direct qui se fera un plaisir de vérifier pour vous s’il s’agit bien d’une obligation légale ou pas…

 

Marie-Laure Bouchet

Rédactrice économique, comptable et juridique, spécialisée dans les sujets relatifs à l’accompagnement des petites entreprises.

Découvrir son profil
Partager cet article
Cet article vous a plu ?
Donnez-lui une note

Merci pour votre vote !

Actualités et conseils en comptabilité

Nos experts partagent leurs secrets

Devenir_indépendant_1
17 octobre 2013

Création d'entreprise : Affiliad

Découvrir
.defiscalisation_rs
08 octobre 2019

LMNP Censi-Bouvard, comment investir et défiscaliser dans l'immobilier ?

Découvrir
.registres_eurl
19 février 2018

Le CDD, renouvelable 2 fois, mais pas plus

Découvrir