Inventaire de fin d'exercice, faut-il impérativement le faire au 31/12 ?

Le 11/12/2012 - Mise à jour le 02/07/2015
(6 notes)

Avec la fin d’année, l’inventaire de fin d’exercice approche à grands pas. Faut-il impérativement compter vos stocks au 31/12 ? Nos experts comptables vous expliquent comment et quand faire votre inventaire.  

Rappel : pourquoi faire l’inventaire des stocks ?

Pour savoir ce que possède l’entreprise et le valoriser.

Pour les commerçants, l’inventaire des stocks de fin d’exercice est donc un élément clé du bilan. Il doit être réalisé à la clôture des comptes puisque le bilan est une photographie du patrimoine de l’entreprise à la fin de l’exercice comptable.

Inventaire de stock, à quel moment le réaliser ?

Le Code de commerce précise que votre entreprise est tenue de réaliser, au moins une fois par an, un inventaire physique du stock. Cet inventaire doit être fait, en théorie, à la date de clôture des comptes, donc très souvent au 31/12.

Néanmoins l’administration tolère une marge de manœuvre. L’inventaire peut être réalisé quelques jours avant la fin de l’exercice. Cela suppose d’ajuster, ensuite, les montants inventoriés le jour de la clôture des comptes.

Pour les activités de production et de négoce notamment, l’importance des stocks peut inciter l’entrepreneur à mettre en place une mécanique d’inventaire plus régulière sur l’année. Par exemple :

  • Un inventaire permanent : le stock est immédiatement actualisé après chaque entrée et/ou sortie de marchandise.
  • Un inventaire tournant : il est réalisé en plusieurs fois dans l’année, catégorie par catégorie. Le décompte à la clôture de l’exercice est ainsi considérablement allégé.

Pour les commerçants ayant un fort pic d’activité au moment des fêtes de fin d’année, il est conseillé de décaler la date de clôture de l’exercice. Ainsi l’inventaire des stocks ne vient plus perturber les ventes.

Comment faire l’inventaire de votre stock ?

 

1. Organisez votre inventaire des stocks de fin d’exercice

Cela veut dire que vous devez compter chaque marchandise. Pour ce faire, vous devez :

  • identifier toutes les zones de stockage de votre entreprise,
  • mettre en place une procédure de comptage appliquée par tous pour éviter les oublis ou les doublons,
  • éviter les mouvements de stocks pendant le comptage en stoppant les ventes. C’est la raison pour laquelle les commerçants ferment souvent pendant leurs inventaires.

 

2. Recensez vos marchandises de manière exhaustive

Vous devez comptabiliser toutes les marchandises, matières premières et produits finis qui sont encore en votre possession à la date de clôture de l’exercice comptable.

L’inventaire des stocks comprend donc également les biens en cours de fabrication ainsi que les fournitures et consommables nécessaires à l’activité comme les emballages.

Attention, les immobilisations, biens d’investissement ou matériels non destinés à la vente ne font pas partie du stock. Vous n’avez pas besoin de les compter dans l’inventaire de fin d’exercice.

 

3. Valorisez chaque élément du stock dans l’inventaire

Après les avoir comptés, vous devez valoriser vos marchandises et produits. Vous n’avez pas le droit d’évaluer votre stock en fonction de la valeur de vente théorique de vos produits.

Vous devez vous référez aux prix d’achat de vos marchandises ou matrières premières  tels qu’ils apparaissent sur vos factures d’achats et en tenant compte des éventuelles remises accordées par votre fournisseur.

Pour les produits, vous devez les valoriser à leurs coûts de production (rapprochez de votre expert comptable pour savoir quels sont les coûts qui doivent être intégrés dans les coûts de production).

Le conseil de nos experts comptables pour la valorisation de vos stocks au moment de l’inventaire

Vous l’avez compris la valeur du stock a un impact déterminant sur le résultat de l’entreprise.

  • Si vous voulez maximiser votre résultat : vous pouvez inventorier absolument tous les actifs, y compris par exemple, les fournitures administratives.
  • Si vous voulez minimiser votre résultat : vous pouvez constituer des provisions pour dépréciation des marchandises ou produits non encore vendus.

OFFRE SPECIALE

L’expertise comptable en ligne pour les TPE
à partir de 69 € H.T / mois


Partager cet article :
Cet article vous a plu ? Donnez-lui une note

Marie-Laure Bouchet,

Rédactrice économique, comptable et juridique, spécialiste dans l’accompagnement des petites entreprises.

Découvrir son profil

ECL Direct, numéro 1 de l’expertise comptable en ligne pour les TPE, a développé une offre de services comptables unique qui vous assure un accompagnement personnalisé au meilleur prix. Votre conseiller comptable en ligne attitré suit votre dossier tout au long de l’année et prend en charge la comptabilité de votre TPE. Indépendants, consultants, professions libérales, TPE, plus de 3000 clients nous font confiance et confient la comptabilité de leur TPE à nos experts comptables en ligne.

ECL Direct, c’est aussi une aide à la création d’entreprise personnalisée pour votre projet d’entreprise : prévisionnel d’activité, statuts juridiques, formalités de création d’entreprise… Votre entreprise clé en main avec nos juristes et comptables spécialistes.