L’entretien annuel des salariés est-il obligatoire ?

Publié le 12 octobre 2017 2 min Julie Legoux

Dans le cadre du dialogue social dans l’entreprise, une pratique consiste à faire passer des entretiens annuels avec les salariés. Dans le même temps, la loi a mis en place l’entretien professionnel tous les 2 ans.

Ces entretiens sont-ils obligatoires ? En quoi consistent-ils ? Quelle est leur finalité ?

Pour répondre à ces questions, nous accueillons aujourd’hui Aurélie, Responsable des Ressources Humaines d’Amarris Direct.

 

Tout d’abord, Aurélie, faire passer un entretien tous les ans à ses salariés, est-ce une obligation ?

Aurélie Lalande : Non. En réalité, faire passer un entretien individuel d’évaluation aux salariés tous les ans n’est pas obligatoire. Mais, inversement, rien n’empêche un employeur de le mettre en place dans son entreprise.

Et si un salarié refuse de coopérer et d’assister à un entretien individuel, il pourra être sanctionné.

Cet entretien peut s’avérer un outil de gestion RH utile tant à l’entreprise qu’au salarié puisqu’il permet de détecter des axes d’amélioration et de consolidation, notamment dans le cadre de l’organisation du travail et des objectifs à poursuivre.

 

Par contre, il semble que l’entretien professionnel, à faire passer tous les 2 ans, soit, lui, une obligation pour l’employeur…

A.L. : C’est exact. La Loi impose à l’employeur d’organiser un entretien professionnel tous les 2 ans avec les salariés.

Et cette obligation s’impose à toutes les entreprises, quelles que soient leur taille et leur activité.

Elle concerne tous les salariés sous contrat, quel que soit le type de contrat et leur statut dans l’entreprise.

 

Pouvez-vous nous dire ce qui distingue un entretien annuel d’un entretien professionnel ?

A.L. : En réalité, l’entretien individuel a vocation à faire le point sur les performances du salarié. C’est souvent lors de cet entretien que sont fixés les objectifs à venir, qu’un point est fait sur les objectifs passés.

Un point est aussi généralement fait sur les conditions de travail, les pistes d’amélioration souhaitées, les difficultés rencontrées, etc.

En général est aussi abordée la question de la rémunération du salarié et les perspectives d’évolution.

Un compte rendu est rédigé et remis au salarié : les résultats de cet entretien doivent rester confidentiels.

 

A l’inverse, quelle est la finalité de l’entretien professionnel ?

A.L. : L’entretien professionnel a pour objet de faire le point avec le salarié sur son parcours et d’envisager les évolutions possibles de ses compétences et les moyens de formations à mettre en œuvre. Il fait l’objet d’un compte rendu écrit et confidentiel.

En d’autres termes, cet entretien vous permet d’identifier les perspectives d’évolution du salarié.

En aucun cas il ne s’agit d’un entretien d’évaluation ou d’un entretien disciplinaire.

1 entretien professionnel sur 3 doit faire l’objet d’un récapitulatif du parcours professionnel du salarié. Cet entretien, organisé tous les 6 ans, a pour objectif de vérifier que votre salarié a

  • bénéficié des entretiens professionnels prévus au cours des 6 dernières années ;
  • suivi au moins une action de formation ;
  • acquis une certification professionnelle (diplôme, certification, …) ;
  • et bénéficié d’une progression salariale ou professionnelle.

 

Julie Legoux

Découvrir son profil
Partager cet article
Cet article vous a plu ?
Donnez-lui une note

Merci pour votre vote !

Podcasts comptabilité

Nos experts partagent leurs secrets

31 octobre 2014

Votre cabinet comptable à Colmar

Découvrir
.fonctionnement-societe
16 août 2017

Fonctionnement des sociétés : du nouveau !

Découvrir
.financement
12 février 2018

Je veux récupérer ma TVA étrangère, comment faire ?

Découvrir